HANNINEN_14(2).JPG

Malgré l'absence de neige lors des quatre chronos disputés aujourd'hui, c'est un Scandinave qui a dominé cette première journée de course. Juho Hanninen, le champion IRC en titre qui ne disputera pourtant pas cette saison 2011 puisqu'il est engagé par Skoda en WRC, a signé deux meilleurs temps dans les spéciales 2 et 3. De quoi rentrer au parc d'assistance en fin de journée avec une avance de 44"5 sur son dauphin, notre compatriote Freddy Loix (Skoda Fabia S2000), auteur d'une performance exemplaire. "Je n'ai pas commis d'erreurs de la journée et j'ai effectué les bons choix de pneus, expliquait le Finlandais. Je n'ai pas à me plaindre. Les spéciales étaient techniques. Jeudi, ce sera moins évident de creuser des écarts. A présent je vais piloter de manière intelligente pour gérer mon avance."

LOIX_05(4).JPG

Vainqueur de trois des quatre spéciales de cette première étape puisque Fast Freddy remportait la dernière du jour, Skoda s'est logiquement montré plus à l'aise que les Peugeot. Stéphane Sarrazin (Peugeot 207 S2000) ouvrait pourtant le feu d'entrée en signant le meilleur chrono entre Le Moulinon et Antraigues (ES1). Mais dans la suivante, un mauvais choix de gommes lui faisait perdre 35". Croyant la spéciale humide, il chaussait les pneumatiques en conséquence mais le vent a asséché les routes. Des soucis de radio (ES3) puis de fixation de baquet (ES4) le faisaient encore reculer dans l'après-midi. A l'issue de la journée, il cède 55"5 à Hanninen.

SOLBERG_17.jpg

Il est devancé par Petter Solberg (Peugeot 207 S2000), la surprise du jour. Pour son premier rallye en S2000, le champion du monde norvégien s'en est parfaitement bien tiré après avoir effectué quelques réglages sur sa monture. Troisième à 55"3 du leader, il n'a pas dit son dernier mot et constituera une menace pour Loix!

SARRAZIN_06.JPG

Si Sarrazin limite la casse, d'autres ne peuvent pas en dire autant. Très attendu, notre compatriote Thierry Neuville (Peugeot 207 S2000) a manqué son début de saison. L'espoir belge était contraint à l'abandon dès l'ES1 après une touchette suite à des soucis de freins.

NEUVILLE_03(3).JPG

Quant à Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia S2000), une suspension arrière gauche cassée suite à une crevaison l'empêchait de reprendre le départ à Burzet (ES2). Enfin, Nicolas Vouilloz (Skoda Fabia S2000) ruinait ses chances de bien figurer à cause d'une crevaison peu après le départ. Demain jeudi, les rescapés de cette première étape repartiront pour quatre spéciales, dont deux différentes. Des spéciales moins longues mais tout aussi piégeuses.

MIKKELSEN_07(3).JPG

 WILKS_06.JPG

22:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, monte carlo, irc, 2011, hanninen, skoda, fabia, s2000, loix, freddy, peugeot, 207, sarrazin, solberg, épreuves, routières, 100 ans | | |

mazda-minagi-2.jpg

Le Salon de Genève, c'est dans sept semaines et les constructeurs fourbissent leurs armes à l'image de Mazda qui vient de dévoiler deux dessins d'une étude de style prénommée Minagi et qui sera exposée en terre helvète. Celle-ci s'inspire de la superbe berline conceptuelle présentée l'été dernier et appelée Shinari. Ce SUV est chargé d'annoncer le très attendu CX-5 qui n'est visiblement pas loin d'une commercialisation!

mazda-minagi-1.jpg

20:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, minagi, suv, cx-5, genève, salon, 2011, étude, style, prototype, concept, car, 4x4, futur | | |

408538_62798-c-lex.jpg

A l'image de Toyota, le label huppé s'est offert, pour le Tokyo Auto Salon 2011, une série de déclinaisons délirantes de ses modèles les plus récents. Certes la CT200h FSport la joue encore relativement discrète malgré son bleu Subaru et ses éléments de carrosserie plus agressifs mais elle devient déjà nettement plus désirable que la version basique.

408532_62798-a-lex.jpg

 

Plus ostentatoire, la IS-F accessoirisée par TRD semble tout droit sortie du jeu cher à Sony, GT5, où il vous est loisible d'améliorer vos bolides pour devenir le roi du macadam! Ici, Suspension, échappement, éléments de carrosserie, sièges et divers éléments intérieurs permettent aux clients, souvent des fidèles de Toyota, d'améliorer leur IS-F avec l’imprimatur du constructeur.

 

408529_62798lex.jpg

Enfin, l’IS-F CCS-R (pour « Circuit Club Sport Racer ») est uné évolution de la voiture vue l’année dernière lors de cette même manifestation. Il s'agit maintenant d'une vraie voiture de course avec ses vitres en perspex, son tableau de bord remplacé par un support en carbone sans oublier un allègement radical de 300 kg. La mécanique gagne quelques chevaux grâce au changement d’échappement. La puissance annoncée est de 450 ch pour 1400 kg.

10:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lexus, ct200h, trd, is-f, ccs-r, préparations, tuning, piste, circuit, race, competition, tokyo, auto, salon, 2011, kits | | |

01141l.jpg

Le Tokyo Auto Salon, c'est l'équivalent nippon du Sema Autoshow de Los Angeles. Et pour l'occasion, on peut dire que Toyota s'est laché. En voici un premier exemple avec cette iQ particulièrement gonflée et prénommée GRMN iQ Racing Concept. Kesako? Les abréviations de Gazoo Racing tuned by MN, une équipe de passionnés qui sont déjà à la base de la Lexus LF-A vue aux 24 Heures du Nürburgring. Le Numéro Un mondial a également annoncé toute une série de modèles tous plus délirants les uns que les autres à l'image de cette Auris GT Concept si peu en rapport avec le côté placide la berline moyenne que nous connaissons dans nos contrées. TRD (Toyota Racing Development) s'est penché sur son berceau. Nous vous laissons seuls juges du résultat.

408513_62797toy.jpg

10:06 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : totoya, iq, japon, tokyo, auto, salon, tuning, préparation, sportives, piste, circuit, race, gazoo, tuned, grmn, racing, concept | | |

SLK ouverture.jpg

Mercedes vient de présenter la troisième génération de sa SLK. Celle-ci conserve l'allure du modèle actuel mais son nouveau museau fait clairement référence à la SLS au même titre que les ouïes de ventilation d'un tableau de bord entièrement redessiné. La capote en dur est bien évidemment conservée mais un toit en verre, à l'intensité lumineuse variable, est disponible en option.

SLK habitacle.jpg

Du côté des trains roulants, trois configurations de suspension sont disponibles. De série, c'est l'architecture classique en acier qui prévaut mais il est également possible d'opter pour un amortissement plus ferme et plus sportif tandis que Dynamic Handling, avec contrôle et adaptation électroniques des amortisseurs, devrait ravire les conducteurs les plus pointilleux. Dans ce cas, le roadster reçoit une direction à démultiplication variable et le Torque Vectoring Brakes freinant la roue à l'intérieur du virage pour assurer une prise de courbe dynamique mais stable.

SLK dessus.jpg

Cette SLK de nouvelle génération pourra être commandée dès le 17 janvier. Ses motorisations disposent toutes du BlueEfficiency avec Start&stop. La SLK 200 affiche 184 ch. Avec ses 204 chevaux, la SLK 250 a droit d'office à la boîte auto 7G-Tronic Plus. En plus de ces deux 4 cylindres, le catalogue propose un V6. Ainsi, la SLK 350 culmine à 306 ch et passe de 0 à 100 km/h en 5"6.

SLK dos.jpg

11:55 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, slk, nouvelle, 3eme, génération, toit, cabriolet, coupé, allemand, 2011, v6, sls, sportive, compacte | | |