409787_62885fer-FF_GrigioFerroMet.jpg

Contrairement à la plupart de ses rivales, la marque au cheval cabré a toujours proposé dans se gamme des coupés et des cabriolets. Pourtant, la FF (pour Ferrari Four), présentée aujourd'hui avant son exposition au prochain Salon de Genève a choisi de brusquer la tradition. Certes, elle se contente encore de trois portes et arbore toujours la signature de Pininfarina. Mais de profil, avec son hayon vertical et son pavillon très droit, elle fait irrésistiblement penser à un break de chasse. Voilà donc une remplaçante très décalée pour la 612 Scaglietti. Mais ce n'est pas tout! Cette Ferrari disposera en effet de quatre roues motrices. Une première pour la marque, qui a développé sa propre transmission intégrale pour l'occasion.

car_photo_418741_25.jpg

Mais pas de panique : si ce coupé-break se vante d'un grand coffre de 450 dm3, modulable jusqu'à 800 dm3, son V12 6.3 à injection directe propose encore 660 ch, ce qui le place à seulement 10 longueurs de la terrible 599 GTO. Il fait même un peu mieux côté couple, grâce à ses 683 Nm. Tout en se distinguant également par sa boîte à double embrayage à sept rapports, jusqu'ici réservée aux 458 Italia et autres California. Le 0 à 100 km/h serait ainsi abattu en 3"7! Quant à la vitesse de pointe, elle s'élèverait à 335 km/h. Mais cette Ferrari n'est décidément pas comme les autres car elle se targue de consommations en baisse de 25% par rapport à la 612 Scaglietti grâce à un poids diminué et un système Stop & Start.

car_photo_418747_25.jpg

12:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ferrari, ff, four, genève, salon, 2011, break, shooting, nouvelle, remplaçante, 612, v12, 660 ch, 4x4, 4wd, transmission, intégrale | | |

BOUFFIER_30(1).JPG

Nous avions regretté l'absence de neige lors de la première journée du Rallye de Monte-Carlo et nous avons été entendus puisque c'est elle qui est venue jouer les trouble-fêtes lors de la seconde étape disputée hier. Mais nous avons attendu la première spéciale de ce vendredi avant de refaire un point complet de la situation. Hier, c'est Bryan Bouffier, le champion de France 2010 qui a signé le hold-up de la journée en s'emparant de la tête de la course à bord d'une Peugeot 207 S1600 équipée de deux pneus cloutés à l'entame de la dernière spéciale. Ce matin, il n'a pas claqué un chrono convainquant dans les 29,89 km de Eygalayes puisqu'il signe le 8e temps mais il n'en conserve pas moins 39"7 d'avance sur François Delecour. Le seul ancien vainqueur au départ a risqué tout en équipant sa 207 préparée chez Enjolras de pneus cloutés dans la dernière spéciale de jeudi mais ce matin, il a perdu 12" sur le leader.

DELECOUR_22.JPG

Troisième hier soir après avoir parfaitement limité les dégats malgré son équipement pneumatique peu adapté aux conditions climatiques, notre compatriote Freddy Loix (Skoda Fabia S2000) a pris l'avantage sur les deux leaders ce matin même s'il n'a signé que le 5e chrono de cette 9e spéciale! Il pointe désormais à 51"8 de Bryan.

LOIX_24(2).JPG

 

Mais ce soir, lors des quatre dernières spéciales, il devra se méfier de Guy Wilks. L'Anglais engagé par Peugeot UK sur une 207 made by Kronos n'a que 8" de retard sur Fast Freddy.

WILKS_20(4).JPG

Enfin, Stéphane Sarrazin, auteur du meilleur temps dans la spéciale de ce matin, ne pointe qu'à 1'17 de Bouffier. Autant dire que tout va se jouer ce soir lors des deux passages dans le col du Turini (23,41 km) et dans Lantosque-Luceram (18,81 km)!

SARRAZIN_16.JPG

Et à voir ce qui s'est passé hier en matière de retournements de situation typiques de l'épreuve monégasque, qui sait si Juho Hanninen (Skoda Fabia S2000 à 2'14) et Petter Solberg (Peugeot 207 S2000 à 3'30), les deux grands perdants du deuxième jour, ne pourraient pas retomber sur leurs pattes.

HANNINEN_39(5).JPG

SOLBERG_38.JPG

10:36 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : irc, rallye, monte carlo, rmc, spéciales, final, bouffier, delecour, loix, freddy, skoda, fabia, peugeot, 207, turini, s2000 | | |

11-01-2011-cruze-livery.jpg

Voici la nouvelle robe des Chevrolet Cruze engagées dans le WTCC 2011. Elle est l'oeuvre d'un Belge, Jean-Paul Vanuf, et sied à ravir à la voiture championne du monde en 2010. Cette saison, l'équipe d'Eric Nève conserve sa confiance à son trio magique puisque Yvan Muller, le Champion du Monde 2010, Alain Menu et Rob Huff remettent le couvert face à des BMW et des Seat désormais 100% privées. Et si nous ajoutons que Chevrolet fut le premier à tester le nouveau 1.6 Turbo imposé par la règlementation 2011, nul doute que le favori pour le titre n'est pas loin!    

15:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : chevrolet, cruze, wtcc, 2011, livery, décoration, habillage, circuit, vanuf, track | | |

saab-9-5-sw-1280.jpg

En dépit des tourbillons qui l'assaient, la marque suédoise poursuit son petit bonhomme de chemin vaille que vaille. Au Salon de Genève, la marque au drakkar présentera la version break de sa berline 9-5 prénommée Estate. Rien de bien révolutionnaire mais des lignes plutôt réussies avec un spoiler très impressionnant au-dessus du hayon. Pour le reste, les lignes des feux restent très proches de ceux de la berline. Le volume de chargement passe de 527 à 1600 litres en rabattant la banquette 60/40. Le break dispose des mêmes motorisations essence, Diesel et bioéthanol que la berline. L'offre s'étend donc sur une palette de 160 ch à 300 chevaux. La transmission intégrale XWD est également au programme.  

HANNINEN_14(2).JPG

Malgré l'absence de neige lors des quatre chronos disputés aujourd'hui, c'est un Scandinave qui a dominé cette première journée de course. Juho Hanninen, le champion IRC en titre qui ne disputera pourtant pas cette saison 2011 puisqu'il est engagé par Skoda en WRC, a signé deux meilleurs temps dans les spéciales 2 et 3. De quoi rentrer au parc d'assistance en fin de journée avec une avance de 44"5 sur son dauphin, notre compatriote Freddy Loix (Skoda Fabia S2000), auteur d'une performance exemplaire. "Je n'ai pas commis d'erreurs de la journée et j'ai effectué les bons choix de pneus, expliquait le Finlandais. Je n'ai pas à me plaindre. Les spéciales étaient techniques. Jeudi, ce sera moins évident de creuser des écarts. A présent je vais piloter de manière intelligente pour gérer mon avance."

LOIX_05(4).JPG

Vainqueur de trois des quatre spéciales de cette première étape puisque Fast Freddy remportait la dernière du jour, Skoda s'est logiquement montré plus à l'aise que les Peugeot. Stéphane Sarrazin (Peugeot 207 S2000) ouvrait pourtant le feu d'entrée en signant le meilleur chrono entre Le Moulinon et Antraigues (ES1). Mais dans la suivante, un mauvais choix de gommes lui faisait perdre 35". Croyant la spéciale humide, il chaussait les pneumatiques en conséquence mais le vent a asséché les routes. Des soucis de radio (ES3) puis de fixation de baquet (ES4) le faisaient encore reculer dans l'après-midi. A l'issue de la journée, il cède 55"5 à Hanninen.

SOLBERG_17.jpg

Il est devancé par Petter Solberg (Peugeot 207 S2000), la surprise du jour. Pour son premier rallye en S2000, le champion du monde norvégien s'en est parfaitement bien tiré après avoir effectué quelques réglages sur sa monture. Troisième à 55"3 du leader, il n'a pas dit son dernier mot et constituera une menace pour Loix!

SARRAZIN_06.JPG

Si Sarrazin limite la casse, d'autres ne peuvent pas en dire autant. Très attendu, notre compatriote Thierry Neuville (Peugeot 207 S2000) a manqué son début de saison. L'espoir belge était contraint à l'abandon dès l'ES1 après une touchette suite à des soucis de freins.

NEUVILLE_03(3).JPG

Quant à Andreas Mikkelsen (Skoda Fabia S2000), une suspension arrière gauche cassée suite à une crevaison l'empêchait de reprendre le départ à Burzet (ES2). Enfin, Nicolas Vouilloz (Skoda Fabia S2000) ruinait ses chances de bien figurer à cause d'une crevaison peu après le départ. Demain jeudi, les rescapés de cette première étape repartiront pour quatre spéciales, dont deux différentes. Des spéciales moins longues mais tout aussi piégeuses.

MIKKELSEN_07(3).JPG

 WILKS_06.JPG

22:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, monte carlo, irc, 2011, hanninen, skoda, fabia, s2000, loix, freddy, peugeot, 207, sarrazin, solberg, épreuves, routières, 100 ans | | |