Lamborghini,Gallardo,LP570-4,Super Trofeo,Stradale,francfort,2011,nouveauté,gt,piste,track,light,allégée,570 ch,V10

Pas de grosse nouveauté présentée sur le stand du constructeur italien cette année à Francfort mais en y regardant de plus près, nous avons découvert cette version extrême de la gallardo LP570-4 tout droit sortie du Super Trofeo qui lui est exclusivement consacré sur les circuits européens. Son grand aileron en carbone provient en droite ligne des bolides du championnat monotype de la marque. Plutôt pénalisant, il réduit la vitesse de pointe de 325 à 320 km/h mais en contre-partie, il procurerait trois fois plus d'appui que le becquet rétractable du modèle classique. Autre héritage de la course, le capot possède un système d'ouverture rapide, alors que les réglages de suspension sont revus et que les jantes forgées allègent chaque roue de 3 kg. Malgré l'emploi de carbone pour les spectaculaires sièges baquet, les rétroviseurs, les panneaux de portes ou la console centrale, le poids ne bat aucun record car avec 1.340 kg, cette Gallardo Super Trofeo Stradale fait jeu égal avec la Superleggera. Comme cette dernière, le V10 développe par 570 ch et demeure épaulé par une boîte robotisée. La transmission intégrale reste également de mise. Les performances sont dès lors quasiment identiques, avec un 0 à 100 km/h toujours annoncé en 3"4. Reste l'exclusivité avec une production limitée à 150 exemplaires.

Lamborghini,Gallardo,LP570-4,Super Trofeo,Stradale,francfort,2011,nouveauté,gt,piste,track,light,allégée,570 ch,V10

12:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lamborghini, gallardo, lp570-4, super trofeo, stradale, francfort, 2011, nouveauté, gt, piste, track, light, allégée, 570 ch, v10 | | |

Fisker,Surf,shooting, break,chasse,design,electrique,karma,usa,francfort,salon,2013,projet,new,

Ce très joli shooting break, comme disent nos amis anglophones, est la déclinaison utilitaire de la berline Karma du constructeur américain. Son style est plutôt original et ne renie pas l'héritage des breaks de chasse les plus réputés comme les Aston Martin DB6 et autres Lotus Elite. La version de production est annoncée pour 2013 avec, sous le capot, deux moteurs électriques et un bloc thermique jouant le rôle de générateur. En rachetant récemment une usine à General Motor, Fisker semble enfin pouvoir présenter la version de série de la Karma. On croise les doigts.

Fisker,Surf,shooting, break,chasse,design,electrique,karma,usa,francfort,salon,2013,projet,new,

12:09 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fisker, surf, shooting, break, chasse, design, electrique, karma, usa, francfort, salon, 2013, projet, new | | |

Ford,Fiesta,ST,sportive,GTI,2012,salon,francfort,1.6,turbo,180 ch,23.000€

Trois ans après son apparition, la Fiesta n'a toujours pas reçu sa déclinaison sportive! À Francfort, Ford dévoile un concept préfigurant la version ST de la citadine attendue en 2012. Elle reprendra notamment la même mécanique, un 1.6 Turbo à injection directe et calage variable des arbres à cames, associé à une boîte mécanique six rapports. Avec 180 ch et un couple de 240 Nm, les performances promettent avec un 0 à 100 km/h en moins de 7" et une vitesse de pointe de 220 km/h.

Ford,Fiesta,ST,sportive,GTI,2012,salon,francfort,1.6,turbo,180 ch,23.000€

Déjà particulièrement sain sur les versions plus sages, le châssis profitera de nombreuses améliorations. Comme sa grande soeur Focus ST, elle aussi dévoilée à Francfort, cette Fiesta ST possèdera une calandre béante habillée d'une grille en nid d'abeilles, un becquet de hayon, des grandes jantes à cinq branches et une double sortie d'échappement. Avec des émissions de CO2 inférieures à 140 g/km, elle fera taire les intégristes verts. Comme en Championnat du Monde des Rallyes, la petite Ford tentera d'accrocher la Citroën DS3 Racing et cela démarre dès la signature du chèque avec un tarif serré de 23.000 € environ lorsque la sportive des Chevrons approche les 30.000 €.

ford,fiesta,st,sportive,gti,2012,salon,francfort,1.6,turbo,180 ch,23.000€

14:03 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, fiesta, st, sportive, gti, 2012, salon, francfort, 1.6, turbo, 180 ch, 23.000€ | | |

seat,ibl,prototype,berline,étude,style,francfort,mesonero-romanos,salon,

C'est parti! La grand-messe francfortoise ouvre ses portes aujourd'hui. Pour entamer le feu d'artifice, nous avons choisi un prototype présenté par Seat. Cette longue berline de 4,7 m reprend la face avant vue sur les dernières études de style exposées par la marque espagnole à l'image de l'IBX dévoilé à Genève en mars dernier. Pourtant, l'IBL a été dessinée par le nouveau styliste de la marque, l'Espagnol Alejandro Mesonero-Romanos. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que ce dernier n'a pas vraiment joué avec le feu. Les lignes peu inspirées reprennent des traits vus sur les dernières asiatiques et donnent peu de relief à cette voiture somme toute plutôt banale.

seat,ibl,prototype,berline,étude,style,francfort,mesonero-romanos,salon,

Dans l'habitacle nettement plus inspiré, les stylistes mêlent le cuir beige à un bandeau rouge de la teinte de la carrosserie et de l'alcantara noir. Cette 4 places s'offre un tableau de bord entièrement digital composé d'un combiné derrière le volant et d'un écran central. L'affichage s'adaptera en fonction du mode de conduite choisi: Economie, Confort ou Sport.

seat,ibl,prototype,berline,étude,style,francfort,mesonero-romanos,salon,

09:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, ibl, prototype, berline, étude, style, francfort, mesonero-romanos, salon | | |

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

Après avoir remporté les 1000 km de Spa-Francorchamps et les 6 Heures d'Imola, Peugeot remporte les 6 Heures de Silverstone, quatrième des cinq manches de la saison Le Mans Series, devant 40 000 spectateurs. Après un long duel avec l'Audi R18 TDI n°1, la 908 n°7 l'a emporté au terme d'une course parfaite, faisant preuve de rythme et de fiabilité. Greaves Motorsport s'est imposé en LM P2, Pegasus Racing en Formula Le Mans, AF Corse en LM GTE Pro et IMSA Performance Matmut en LM GTE Am.

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

LM P1 : Peugeot solide de bout en bout

Le duel a démarré sur les  chapeaux de roue entre Audi et Peugeot. Durant la première heure, Sébastien Bourdais (Peugeot 908 n°7), parti en pole, a ainsi dû composer avec la concurrence d'un Allan McNish (Audi R18 TDI n°2) survolté. Passé en tête puis repris par Bourdais, l'Ecossais a dû s'arrêter longuement dans son box après un contact avec un concurrent. Pendant ce temps, Franck Montagny (908 n°8), alors troisième, a perdu huit tours sur les leaders après avoir touché une FLM et tapé le mur de sécurité. Avec la Peugeot n°8 et l'Audi n°2 hors-jeu pour la victoire, le flambeau était repris par les voitures sœurs.

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

Longtemps, la R18 n°1 et la 908 n°7 se sont tenues tête, se sont doublées, livrant un duel des plus serrés. Côté Peugeot, Sébastien Bourdais a livré un intense duel avec Marcel Fässler. Après quatre heures de course, les bolides Audi et Peugeot roulaient encore roues dans roues. Mais, après un contact avec un concurrent, l'Audi n°1 a dû allonger son arrêt à l'entame de la cinquième heure pour un remplacement de carrosserie. La 908 n°7 a alors pu gérer son avance et aller cueillir la troisième victoire de la Peugeot en Le Mans Series cette année.

Avant de grimper sur la plus haute marche du podium, Bourdais nous confiait: «Au départ, je me suis retrouvé dans des conditions que je n'aime pas: ouvrir la route. Allan (McNish) étaient très agressif, ce n'était pas évident de défendre ma position dans le trafic. Dans un premier temps, je voulais rester au contact. Mais j'ai su reprendre la tête au prix d'un beau dépassement. C'est une très belle victoire, la voiture était parfaite, avec un bon équilibre. J'ai pris beaucoup de plaisir.»

Du côté des battus, Timo Bernhard racontait: «Nous n'avons rencontré que deux petits problèmes, un tête à queue pour moi, un contact avec une autre auto pour Marcel (Fässler). Quand on prend du retard, il est dur de revenir, surtout quand les autres ne font pas d'erreur. C'est le haut niveau du sport automobile. Mais nous nous sommes battus longtemps pour la victoire.»

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

La Oak-Pescarolo n°24 d'OAK Racing, qui faisait confiance à un équipage renouvelé (Olivier Pla a rejoint Alexandre Prémat), a terminé au troisième rang de la catégorie, devant la Lola-Toyota n°13 de Rebellion Racing, première au classement des inscrits au championnat Le Mans Series. Les deux voitures ont lutté jusqu'au bout pour la troisième place du podium LM P1. C'est finalement Oak Racing qui y est parvenu, enregistrant un beau résultat après une saison difficile. Rebellion Racing, grâce à sa quatrième place, prend ainsi l'avantage sur le Team Pescarolo, cinquième avec sa Pescarolo-Judd. Le titre se disputera entre les deux équipes à Estoril, à la fin du mois.

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish

LM P2 : Greaves Motorsport sur sa lancée

Pour Greaves Motorsport, la saison ressemble de plus en plus à une saison parfaite. Après les victoires du Castellet et d'Imola, en plus du succès aux 24 Heures du Mans, l'écurie britannique s'offre un nouveau succès. La Zytek Z11 SN a ainsi mené solidement la première moitié de la course, avant que l'Oreca 03 de Boutsen Energy Racing n'apparaisse en tête. Mais celle-ci a dû céder bien vite, pour un changement de batterie. La Zytek d'Ojjeh, Lombard et Kimber-Smith a pu repasser en tête, le Britannique passant la ligne d'arrivée en vainqueur. Avec cette troisième victoire, Greaves Motorsport se rapproche grandement du titre Le Mans Series. Il ne lui faudra marquer qu'un point à Estoril, dans quinze jours, pour s'en assurer.

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

LM GTE Pro : AF Corse assoit sa domination et s'assure le titre

C'est au terme d'une course parfaite et d'une saison de toute beauté qu'AF Corse peut fêter sa troisième victoire de l'année en Le Mans Series, s'assurant du titre par la même occasion. Après sa deuxième place au Castellet et ses victoires à Spa et Imola, le duo italien composé des rapides Giancarlo Fisichella et Gianmaria Bruni a triomphé d'une rude concurrence. Après avoir pris les commandes, la F458 Italia n°51 ne les a lâchées que rarement, terminant avec un arrêt au stand de moins que ses plus dangereuses rivales, la F458 Italia n°59 de Luxury Racing et la Porsche 997 n°77 du Team Felbermayr-Proton.

A sa descente de voiture, Gianmaria Bruni, le vainqueur du GTE Pro, nous racontait: «On a démarré prudemment, puis on a pris confiance au fil des tours. On savait que l'on pourrait terminer avec un arrêt de moins que les autres. On a donc joué sur cette stratégie, en économisant l'essence. Au final, c'est une victoire et un titre. L'année a été très belle, avec toute l'équipe et Giancarlo (Fisichella). Nous avons su échanger des conseils tout au long de la saison. Je suis très heureux.»

lms,le mans series,peugeot,audi,908,hdi,r18,tdi,6 heures,silverstone,gt,^lmp1,lmp2,gte,pro,am,championnat,bourdais,mc nish,

10:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lms, le mans series, peugeot, audi, 908, hdi, r18, tdi, 6 heures, silverstone, gt, ^lmp1, lmp2, gte, pro, am, championnat, bourdais, mc nish | | |