test,pneus,dunlop,sport,maxx,race,piste,track,essai,audi,r8,bmw,z4,

Les bienfaits de la compétition

C’est sur le superbe circuit Ascari, à quelques kilomètres de Ronda en Espagne, que nous avons testé les qualités des nouvelles gommes signées Dunlop. Des pneus UHP (ultra haute performance) destinés à des voitures sportives voir super sportives. Deux dérivés du Sport Maxx nous étaient proposés: le RT, essayé en conduite sur routes ouvertes, et le Race testé uniquement sur la piste sinueuse et vallonnée de cette piste très privée.

test,pneus,dunlop,sport,maxx,race,piste,track,essai,audi,r8,bmw,z4,

Après avoir passé deux jours en compagnie de ces nouvelles gommes anglaises, un seul mot nous vient à l’esprit : progressivité. Jamais, au cours de nos différents tests, nous n’avons été surpris par un brutal décrochement du train arrière de nos véhicules. C’est à bord du roadster BMW Z4 2.8 que nous avons goûté au RT sur les routes vallonnées et tournicotantes de la région sans jamais nous faire peur alors que nous y sommes allés à la louche pour le pousser dans ses derniers retranchements. Une fois rentrés à bon port, c’est le sympathique pilote BMW, Augusto Farfus, qui nous a présenté le Sport Maxx en répondant sans sourciller aux moindres questions. 

Héritage de la course

Et le lien avec la BMW M3 GTR exposée dans les stands semble totalement justifié puisque des technologies issues de la compétition ont été utilisées pour la conception et le développement du Sport Maxx RT pour répondre aux exigences des passionnés d’automobiles en termes de performances sur route.

test,pneus,dunlop,sport,maxx,race,piste,track,essai,audi,r8,bmw,z4,

Ainsi, le Sport Maxx RT présente une bonne adhérence sur route sèche comme sur route mouillée grâce à son mélange de gommes issu de la ‘course’ qui offre une plus grande adaptabilité aux différentes surfaces. Les blocs externes massifs aux épaules lui confèrent une tenue de route stable. Ces blocs augmentent la surface de contact au sol en virage, en particulier à vitesse élevée.

Des blocs de freinage participent à réduire la distance de freinage, en particulier à haute vitesse. Ces blocs, renforcés par des blocs latéraux, assurent un effet anti-lift sur le bord de fuite grâce à leur rigidité accrue. L’optimisation de la distribution des matériaux contribue à une diminution des échauffements et à des flancs aérodynamiques. La gravure intégrée du marquage dans les flancs et l’épaulement lisse et arrondi  réduisent la traînée aérodynamique. Tout cela participe à la réduction de la consommation de carburant.

Les tests de TÜV SÜD1 confirment ses performances sur route. Comparé à ses plus proches concurrents, le Sport Maxx RT obtient de meilleurs résultats (7 %) en freinage sur sol mouillé et sur route sèche. De plus, les tests indépendants montrent une résistance au roulement inférieure de 11 % par rapport à ses principaux concurrents1. Le lancement de ce pneu coïncide avec une tendance de marché qui s’accélère privilégiant l’équipement des voitures en jantes de 17 et 18 pouces au détriment des 16 pouces. Le Sport Maxx RT sera donc disponible en 17 et 18 pouces. Ce nouveau pneu est conçu pour répondre aux exigences de marques automobiles sportives et haut de gamme, comme Audi, Maserati, Mini, BMW, Jaguar et Mercedes AMG, pour n’en citer que quelques-unes.

test,pneus,dunlop,sport,maxx,race,piste,track,essai,audi,r8,bmw,z4,

Audi R(ace)8 

Après une bonne nuit de sommeil, nous nous retrouvons en bord de piste. Les moteurs des Audi R8 V10 mises à notre disposition pour tester le Sport Maxx Race chauffent gentiment tandis que les instructeurs ne savent pas encore s’ils vont nous lâcher, la température de la piste atteignant timidement les sept degrés, limite minimale au bon fonctionnement d’un pneu «été». Devant notre impatiente, ils donnent le feu vert et votre serviteur se jette à l’assaut du tiers de piste réservé à cet atelier. Il s’en sort si bien qu’il a même le droit de doubler le collègue, visiblement impressionné, qui le devance. Déjà très faciles à appréhender grâce aux quatre roues motrices, les 525 ch sont totalement domptés et vous pouvez soigner vos trajectoires, limer le bitume jusqu’à satiété, le Dunlop se montre constant et soudé au tarmac… froid! Au bout des six tours autorisés, c’est avec un petit pincement au cœur que nous empruntons la voie des stands. Et ce n’est pas quelques tours effectués en compagnie des développeurs maison qui changeront notre opinion.

test,pneus,dunlop,sport,maxx,race,piste,track,essai,audi,r8,bmw,z4,

En fait le mélange de gommes du Sport Maxx Race est composé d’un polymère conçu pour la compétition automobile et d’un plastifiant renforçant la traction. C’est l’un des éléments qui lui confèrent son adaptabilité à la surface de la route. Le dessin de bande de roulement asymétrique et un bloc d’épaule externe massif génèrent une meilleure adhérence en virage sur circuit. Les rainures à angles élevés qui permettent une plus grande rigidité latérale, optimisent aussi l’adhérence en virage. Ce nouveau pneumatique a été développé pour des voitures sportives de très haute de gamme comme les SLS et C63 AMG Black Series de Mercedes, les TT RS et R8 d’Audi, la Porsche 911 GT3 et la BMW M5.

test,pneus,dunlop,sport,maxx,race,piste,track,essai,audi,r8,bmw,z4,

09:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : test, pneus, dunlop, sport, maxx, race, piste, track, essai, audi, r8, bmw, z4 | | |

autonews,magazine,mensuel,n245,rallye,circuits,essais,bmw,m5,chevrolet,camaro,subaru,brz,audi,rs3

La couverture de ce numéro 245 est consacrée à Thierry Neuville, auteur une fois encore de performances chronométriques assez exceptionnelles au Rallye du Portugal, une épreuve où il a marqué ses premiers points et que nous vous narrons en détails. De Thierry, il est beaucoup question dans ce nouveau numéro puisque Nicolas Gilsoul a accepté de répondre à nos questions sur leurs quatre premiers rallyes au sein du Citroën Junior Team. En interview, Yves Matton nous a aussi confié ses impressions sur ce début de saison du pilote Junior et les incidents du Portugal. Et enfin, vous retrouverez bien évidemment la traditionnelle chronique de Thierry Neuville.
L’Intercontinental Rallye Challenge et le Championnat de Belgique des Rallyes seront aussi à l’honneur avec le Circuit of Ireland et le TAC Rally, remporté de main de maître par Pieter Tsjoen. En raison des programmes des pilotes belges, les épreuves disputées en France bénéficieront souvent cette année d’une couverture renforcée. C’est le cas dans ce numéro avec des reportages consacrés au Rallye Lyon-Charbonnières et au Terre de l’Auxerrois !
Ce mois-ci, nous vous proposons aussi une petite visite des ateliers de RBM pour découvrir la nouvelle BMW M3 que l’équipe malinoise engagera en DTM. Nous vous présentons aussi la société Kinetic09, spécialisée dans les simulateurs destinés au grand public ou utilisés par les pilotes professionnels. Dans ce cadre, nous vous permettons aussi de gagner un siège Game Race Pro d’une valeur de 400€!
Les essais et présentations de nouveaux modèles seront aussi nombreux avec quelques voitures offrant de grandes sensations telles l’Audi RS3, la BMW 335i, la Renault Mégane RS 2012, la Subaru BRZ et surtout la Chevrolet Camaro, et d’autres non moins intéressantes comme la Citroën C4 Aircross, la Kia Cee’d 2012, la Lancia Voyager, l’Opel Zafira Tourer et la Volvo C30 Electric testée dans le grand Nord.
Bonne lecture ! (B. Verstraete)

14:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, magazine, mensuel, n245, rallye, circuits, essais, chevrolet, camaro, subaru, brz, audi, rs3 | | |

porsche,baby,cabriolet,spyder,boxster,550,new,evo,propulsion,200 ch,2014,next,VW

Cela fait un bon moment que nous vous parlons de l'arrivée probable d'une "petite" Porsche dans la gamme du constructeur allemand. Cette fois encore, il se murmure que la vénérable maison serait sur le point de proposer un modèle d'accès à ses fans. Et ce ne serait pas du luxe si nous considérons la montée en gamme incessante de la Boxster et du Cayman. Bref, avec ce petit cabriolet à moteur central affiché aux alentours des 35.000 euros, Porsche renouerait avec ses racines. Deux concepts (VW BlueSport et Audi E-Tron) vus dans le groupe Volkswagen nous laissaient espérer l'arrivée de cette baby Porsche. Attendue en 2014, cette hypothétique 550 II serait dotée d'un flat-four de 200 chevaux capable de se mesurer aux versions découvrables de la Toyota GT86 et autres Subaru BRZ. Bref, la catégorie des petits spiders propulsion de 200 ch devraient retrouver des couleurs dans les prochaines années!

porsche,baby,cabriolet,spyder,boxster,550,new,evo,propulsion,200 ch,2014,next,VW

11:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, baby, cabriolet, spyder, boxster, 550, new, evo, propulsion, 200 ch, 2014, next, vw | | |

lamborghini034.jpg

Après le très moche Bentley EXP 9 F vu à Genève, le groupe VAG récidive dans le domaine des gros SUV avec Lamborghini. Au Salon de Pékin, la maison italienne a exposé l'Urus. Cette espèce de mastodonte taillé à la hache ne fait guère dans la finesse. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais nous ne sommes guère séduits.

lambotghini,urus,SUV,4x4,salon,chine,pékin,massif,2017,new,futur,next,V10,600 ch,puissant

Des traits anguleux à souhait, de larges entrées d'air de bouclier qui évoquent les Aventador et Gallardo, des surfaces vitrées tranchantes et des feux arrière en Y: malgré ses 4,99 m de long et 1,66 m de haut, voilà un SUV qui ne laisse guère de doute sur son appartenance au troupeau Lamborghini.

lambotghini,urus,SUV,4x4,salon,chine,pékin,massif,2017,new,futur,next,V10,600 ch,puissant

En faisant massivement appel au carbone, l'Urus promet en effet une certaine légèreté, malgré une transmission intégrale. Quant à la puissance, elle sera digne du Taureau, puisqu'elle frise les 600 ch. Reste à arbitrer entre plusieurs architectures: outre le V10 atmosphérique maison, un V8 biturbo et une mécanique hybride sont envisagés. Pour l'instant, il n'est pas question de commercialisation... enfin, pas avant 2017.

lambotghini,urus,SUV,4x4,salon,chine,pékin,massif,2017,new,futur,next,V10,600 ch,puissant

22:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lambotghini, urus, suv, 4x4, salon, chine, pékin, massif, 2017, new, futur, next, v10, 600 ch, puissant | | |

Jaguar,xf,sport brake,new,nouveau,break,SW,Station wagon,team,sky,cycling,cyclist,UCI,World Tour,2012,partenariat,sponsoring

Jaguar Cars est heureux d’annoncer un nouveau partenariat de trois ans avec Team Sky Pro Cycling, qui coïncide avec le lancement prochain de la nouvelle XF Sportbrake.

Ce partenariat, qui fut annoncé dans le somptueux décor du Syon Park, dans l’ouest de Londres, a été conduit par les principaux membres de Team Sky, dont le champion du monde 2011 de cyclisme sur route Mark Cavendish, le coureur cycliste Sky Juan Antonio Flecha ainsi que le directeur en chef de l’équipe Dave Brailsford. Jaguar était représenté par Geoff Cousins, directeur général du sponsoring chez Jaguar.

Le partenariat de Jaguar avec Team Sky est extrêmement pertinent et intéressant pour les deux parties: Jaguar fournit un soutien inestimable à l’équipe durant les courses en transportant pour plus de 100 000 £ d’équipements cyclistes haut de gamme rien que sur le toit de ses véhicules. La voiture joue aussi le rôle de «QG» de l’équipe sur les routes: y sont prises toutes les décisions stratégiques et tactiques essentielles, où la victoire se joue au centième de seconde. Cette année, le partenariat avec Jaguar est particulièrement opportun puisque c’est l’occasion pour la marque de mettre son tout dernier modèle, la XF Sportbrake, à la disposition de l’équipe.

Team Sky est une équipe professionnelle de l'UCI World Tour qui concourt dans la plupart des compétitions cyclistes, des classiques d’un jour aux grands tours en passant par les courses par étapes. L’objectif avoué de l’équipe n’est pas seulement de susciter la passion du cyclisme, mais également de présenter un vainqueur au légendaire Tour de France de 2014.

jaguar,xf,sport brake,new,nouveau,break,sw,station wagon,team,sky,cycling,cyclist,uci,world tour,2012,partenariat,sponsoring

La XF Sportbrake, qui a été lancée en mars à l’occasion du Salon de l’Automobile de Genève, s’appuie sur les points forts de la berline XF au succès incroyable. Le véhicule allie les performances et l’expertise de la XF - maintes fois primée - à l’espace et à l’aspect pratique d’un break de luxe, s’alignant ainsi parfaitement sur les exigences inhérentes aux modes de vie les plus actifs.

L’équipe Team Sky Pro-Cycling avait besoin d’un véhicule spacieux, performant et qui offre un environnement à la fois pratique et confortable dans lequel on puisse travailler et stocker tous les équipements indispensables afin de permettre à l’équipe de fonctionner efficacement. Sa suspension arrière pneumatique à correcteur d’assiette et son important volume de chargement de 1675 litres ont permis à la XF Sportbrake de répondre parfaitement aux exigences intransigeantes de Team Sky.

20:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jaguar, xf, sport brake, new, nouveau, break, sw, station wagon, team, sky, cycling, cyclist, uci, world tour, 2012, partenariat, sponsoring | | |