toyota,rav4,suv,4x4,nouveau,new,japonais,salon,los angeles,2013,génération,diesel,essence,cvt,hybride

Dévoilée au Salon de Los Angeles et commercialisée début 2013, la quatrième génération du SUV japonais se situe plutôt dans la lignée des deux précédentes moutures qui avaient marqué un certain assagissement. Ce qui n'empêche pas son style de s'offrir davantage de dynamisme en adoptant à son tour quelques traits de la nouvelle Auris. Le RAV4 profite ainsi d'une calandre affinée qui relie deux phares au dessin effilé. Ses feux arrière en deux parties préfèrent désormais les angles aux rondeurs, alors que ses surfaces vitrées latérales s'amincissent.

toyota,rav4,suv,4x4,nouveau,new,japonais,salon,los angeles,2013,génération,diesel,essence,cvt,hybride

De moins en moins baroudeur, le SUV Toyota abandonne sa porte de coffre à ouverture latérale puisqu'il se convertit au hayon, qui pourra même être doté d'une ouverture électrique. Il poursuit également sa croissance: alors que la longueur de son prédécesseur oscillait entre 4,48 et 4,55 m selon les versions, celle du nouveau venu est fixée à 4,57 m, tandis que son empattement s'étire de 10 cm.

toyota,rav4,suv,4x4,nouveau,new,japonais,salon,los angeles,2013,génération,diesel,essence,cvt,hybride

Le RAV4 promet ainsi une habitabilité arrière en hausse, ainsi qu'un volume de coffre porté de 469 à 547 dm3. Il se targue par ailleurs d'un équipement plus moderne, puisque le passage code-phares automatique, l'alerte de franchissement de file, un Stop & Start ou une surveillance de l'angle mort font leur apparition.

toyota,rav4,suv,4x4,nouveau,new,japonais,salon,los angeles,2013,génération,diesel,essence,cvt,hybride

Lors de son lancement, la palette de motorisations reste très conservatrice. Certes, la gamme diesel s'élargit vers le bas, avec un 2.0 de 124 ch, uniquement disponible en deux roues motrices. Le 4x4 nippon ne réitère donc pas l'erreur de son prédécesseur, qui avait attendu sa fin de carrière pour être proposé en traction.

toyota,rav4,suv,4x4,nouveau,new,japonais,salon,los angeles,2013,génération,diesel,essence,cvt,hybride

Mais on retrouve surtout de vieilles connaissances, uniquement disponibles avec une transmission intégrale: le 2.2 diesel de 150 ch, qui peut être associé avec une boîte automatique à six rapports en options, et le 2.0 essence atmosphérique de 150 ch, compatible avec une transmission à variation continue CVT. A terme, le RAV4 recevra un bloc turbo essence, qui prendra notamment place dans une inédite version hybride, alors que des mécaniques diesel d'origine BMW seront implantées sous son capot à l'horizon 2014.

toyota,rav4,suv,4x4,nouveau,new,japonais,salon,los angeles,2013,génération,diesel,essence,cvt,hybride

21:36 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, rav4, suv, 4x4, nouveau, new, japonais, salon, los angeles, 2013, génération, diesel, essence, cvt, hybride | | |

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

Le courant est passé entre Jeremy Scott, designer de mode internationalement demandé, et la Smart Fortwo Electric Drive. Cette rencontre électrisante a donné naissance à un véhicule plutôt décalé. En effet, la Smart Forjeremy a des... ailes, la célèbre marque de fabrique du designer américain. Elles rayonnent comme des fusées lumineuses, conférant un look avantgardiste aux feux arrière. A la veille du Salon de Los Angeles, le concept-car, qui sera commercialisé l’année prochaine sous forme d’une édition spéciale limitée, fêtait sa première mondiale dans les studios Jim Henson à Los Angeles – accompagné par l’artiste M.I.A..

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

Les ailes, le symbole d’un plaisir de conduite illimité
Smart est la première marque automobile à avoir autorisé un designer de mode à modifier la carrosserie de son véhicule. «En règle générale», explique Gorden Wagener, responsable du design chez Smart et Mercedes-Benz, «une coopération avec un designer de mode se limite au choix des matériaux et de la couleur dans l’habitacle et à l’agencement des couleurs sur la carrosserie. Avec Jeremy Scott, nous avons voulu aller plus loin en intégrant les ailes comme élément central du design de la carrosserie. Cela représentait un véritable défi, car nous ne voulions pas simplement créer un concept car, mais une étude proche de la série susceptible d’obtenir une homologation routière.
Les ailes sont un élément emblématique du design de Jeremy Scott. Qu’il s’agisse de sweat-shirts, de lunettes de soleil ou de baskets, elles ressurgissent à chacune de ses collections.»

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

Une love story électrisante
Jeremy Scott a développé cette Smart très particulière en l’espace de huit mois, en coopération avec les designers de la «Smart Design Division» du studio Mercedes-Benz Cars Advanced Design basé à Carlsbad en Californie. Le résultat: un véhicule avant-gardiste et futuriste agrémenté de détails raffinés en parfaite adéquation avec le thème central des ailes. La Forjeremy est proposée dans un ton blanc brillant, qui contraste avec la cellule de sécurité tridion entièrement chromée, telle un bijou étincelant. Des ailes qui ressemblent à une plume s’étendent des deux côtés de la cellule. Conçues en fibre de verre transparente, les ailes sont parées d’éléments en forme de fusée, qui s’éclairent en rouge et servent de feux arrière et de feux de stop. Des pneus arrière plus larges et des élargisseurs d’ailes correspondants soulignent son allure dynamique et décidée. Les jantes sont conçues comme des hélices d’avion, donnant l’impression que la smart électrique va décoller d’un moment à l’autre. Les phares avant son dotés d’élégants «sourcils» dynamiques, qui confèrent à la smart forjeremy un aspect aussi insolite que joyeux. Comme la cellule de sécurité tridion, les sourcils sont entièrement chromés, tout comme la moitié supérieure des coques de rétroviseurs extérieurs et le cadre qui entoure la grille de calandre.

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

Un intérieur luxueux : un rêve tout en blanc
Un jeu de couleurs exclusif et élégant mêlant des tonalités blanches et des notes de chrome étincelantes se poursuit à l’intérieur, créant une ambiance particulièrement luxueuse. Il faut dire que Jeremy Scott a choisi un somptueux cuir Nappa blanc pour recouvrir la planche de bord, les sièges et les contre-portes. Alors que les coutures sont aussi discrètes que possible sur la planche de bord, les surfaces intérieures des sièges et les parties centrales des portes arborent des capitons en losanges sophistiqués. Les surfaces chromées étincelantes des supports des contre-portes ainsi que les tirettes d’ouverture de porte, les boomerangs latéraux de la planche de bord et les anneaux caractéristiques des instruments supplémentaires, ces éléments qui en font une smart à part entière, forment un contraste élégant avec le blanc mat.

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

Un plaisir de conduite exclusif et stylé sans émissions
La Smart Forjeremy est basée sur la version de série actuelle de la Fortwo Electric Drive. Animée par un moteur électrique de 55 kW, la smart fortwo electric drive atteint 60 km/h en 4"8 départ arrêté et une vitesse de pointe de 125 km/h – de quoi garantir des sensations fortes sur les autoroutes urbaines également. La batterie lithium-ion d’une puissance de 17,6 kWh permet à la citadine biplace de parcourir 145 km dans les rues de la ville, sans rejeter le moindre gaz d’échappement au niveau local. Cette voiture sera donc bel et bien commercialisée en série limitée. De quoi fournir la clientèle habituelle du designer déjanté aux goûtx plus que douteux.

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

smart,fortwo,electric,drive,forjeremy,star,couturier,los angeles,jeremy,scott,designer,ailes,carrosserie,édition,limitée,salon,2013

13:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : smart, fortwo, electric, drive, forjeremy, star, couturier, los angeles, jeremy, scott, designer, ailes, carrosserie, édition, limitée, salon, 2013 | | |

filles,charme,girls,mannequins,grid girls,jolie,sourire

Mieux que le dernier calendrier Pirelli où l'on expose des filles enceintes, le Rédacteur de l'Automobile poursuit sa série de charmantes demoiselles photographiées sur les circuits du monde entier où dans les parcs fermés des rallyes de l'IRC... N'hésitez pas à partager si vous aimez, à visiter notre page Facebook ou encore à vous abonner à notre flux Twitter! Plus on est de passionnés et plus les histoires liées de près ou de loin à l'automobile sont belles!

filles,charme,girls,mannequins,grid girls,jolie,sourire

22:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : filles, charme, girls, mannequins, grid girls, jolie, sourire | | |

BMW,Coupé,Concept,i3,futur,next,prototype,electrique,170 ch,i3,famille,gamme,range,next,Los Angeles,salon,autoshow,news,

BMW vient de dévoiler les premières images de son Coupé Concept i3 qui sera exposé au prochain Salon de Los Angeles. Comme d'autres modèles de la future gamme i, lé Coupé i3 bénéficie d'une carrosserie en fibre de carbone associé à un moteur électrique d'une puissance maximale de 170 chevaux. Et la bonne nouvelle, c'est que cette puissance est envoyée aux roues arrière via une transmission à vitesse unique. Les ingénieurs ont placé un ensemble de batteries lithium-ion sous le plancher pour maintenir un centre de gravité étonament bas. Enfin, la fibre de carbone renforce le châssis de ce Concept en lui garantissant une rigidité conséquente.

BMW,Coupé,Concept,i3,futur,next,prototype,electrique,170 ch,i3,famille,gamme,range,next,Los Angeles,salon,autoshow,news,

Techniquement, l'empattement est celui de l'i3 standard mais ce coupé est plus large et plus bas. BMW affirme que le pare-brise incliné en pente douce et la découpé arrière sont en passe de devenir les caractéristiques héréditaires de la future famille i3.

BMW,Coupé,Concept,i3,futur,next,prototype,electrique,170 ch,i3,famille,gamme,range,next,Los Angeles,salon,autoshow,news,

A l'intérieur, le Coupé Concept i3 arrive avec une somme impressionnantes de matériaux durables y compris le cuir, le bois et la laine. L'habitacle offre un espace ininterrompu entre le conducteur et les pieds du passager puisqu'il se passe de tunnel de transmission pour proposer une cabine ouverte et aérée.

BMW,Coupé,Concept,i3,futur,next,prototype,electrique,170 ch,i3,famille,gamme,range,next,Los Angeles,salon,autoshow,news,

BMW,Coupé,Concept,i3,futur,next,prototype,electrique,170 ch,i3,famille,gamme,range,next,Los Angeles,salon,autoshow,news,

16:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, coupé, concept, i3, futur, next, prototype, electrique, 170 ch, famille, gamme, range, los angeles, salon, autoshow, news | | |

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Rapide comme l’éclair

Pour faire passer les 280 chevaux de son 2.0 Turbo, l’Astra OPC n’a pas lésiné sur les moyens. Des jambes à pivot découplé sur le train avant, une gestion mécatronique de l’amortissement piloté, un différentiel à glissement limité ou encore un parallélogramme de Watt sur le train arrière. Mais au final, la traction allemande souffre toujours des mêmes maux. Un train avant largement débordé lorsque la puissance arrive plein pot. Et nous ne vous parlons pas de l’état des routes belges qui rendent la conduite très active de cette bombe assez délicate. Heureusement, dans la circulation quotidienne, l’Astra OPC se montre agréable et discrète.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Ne vous fiez pas aux apparences, l'Opel Astra OPC est beaucoup plus qu'une GTC en tenue de sport. Sous une robe aux évolutions cosmétiques somme toute limitées, elle cache en effet une version modifiée du 4 cylindres 2 litres turbo à injection directe déjà vu sous le capot de l'Insignia. Les évolutions portent principalement sur le circuit d'admission, plus généreux en air, et la ligne d'échappement dont la section portée à 70 mm a permis de réduire la contrepression. Si le couple n'évolue pas à 400 Nm développés dès 2 400 tr/min - c'est déjà une valeur record dans la catégorie -, la puissance passe de 250 à 280 ch à 5 500 tr/min.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Technique de pointe

A l’image d’une Renault Mégane RS, l'Astra OPC dispose d'un train avant à pivots découplés - appelé Hyperstrut chez Opel et repris de la GTC - lui permettant en théorie d'utiliser un différentiel à glissement limité sans trop de remontées de couple parasites dans la direction. A ceci près que le différentiel utilisé par l'Astra OPC n'est pas de type Torsen comme celui de la Mégane, mais bien un autobloquant mécanique à rampes et disques tel qu'on en utilise sur les voitures de course. Un concept qui permet de différencier le taux de blocage en accélération et en décélération. Il est ainsi augmenté au profit de la motricité dans le premier cas, et supprimé dans le second pour améliorer l'agilité en entrée de virage et la stabilité sur route bosselée. Dans la théorie parce qu’en pratique, vos ardeurs sont incessamment refroidies par ce train avant qui refuse de tourner ou qui joue au yoyo sur les nombreuses bosses de nos nationales. Sans parler de ces passages en sous-bois humides ou le lever de pied est impératif.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Direction... directe 

Parmi ses choix extrêmes, l'Astra OPC délaisse la direction à assistance électrique de la GTC pour un système hydraulique développé spécifiquement pour elle afin de garantir un meilleur retour d'information en conduite sportive. Une direction dont la démultiplication est plus directe pour une agilité accrue. Du côté des liaisons au sol, les énormes jantes de 19 pouces (20 en option) laissent apparaître de non moins imposants disques de freins ventilés flottants et pincés par des étriers Brembo 4 pistons à l'avant. Vous l’aurez compris, tout cela était très prometteur mais n’a guère d’utilité sur route ouverte. A l’image de ce bruit d’«aspirateur» qui souffle dans votre dos lorsque vous fréquentez les hauts régimes et qui dérange plus qu’il n’enchante.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Un peu trop Astra

Le volant à 3 branches tendu de cuir, les pédales et le pommeau de levier de vitesse en aluminium sont les seuls signent distinctifs de cette OPC. Ce sont donc surtout les sièges baquets, dont l'armature en composite plus légère et plus fine permet d'installer le conducteur plus bas, qui donnent le caractère exclusif de l’habitacle de cette OPC. Les réglages multiples permettent à tous les gabarits de trouver une position idéale, tandis qu'un système pneumatique optionnel permet en outre d'ajuster non seulement le soutien lombaire, mais aussi les maintiens latéraux du dossier et de l'assise. L'habitabilité reste celle d'une GTC, c'est-à-dire très bonne à l'arrière pour un coupé compact, ce qui permet d'envisager, au besoin, une utilisation familiale. La qualité de fabrication est de bonne facture et l'équipement complet avec, en série, la climatisation automatique bizone, les phares bi-xénon et la navigation. Les selleries cuir, la trappe à ski, l'avertisseur de changement de voie et de distance de sécurité avec le véhicule précédent sont eux en option.

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Prix attractif

Affichée à 30.950 euros, elle doit se battre contre la moins puissante mais bien plus homogène Ford Focus ST (250 ch -  29.000 euros), la Renault Mégane RS qui reste la reine du genre (265 ch - 28.950 euros) ou encore la méconnue Volkswagen Scirocco R (265 ch - 34.680 euros). Si cette Opel vous a séduit, sachez qu’il vous en coûtera encore 4.957 euros de mise en circulation. Un montant astronomique qui va malheureusement en refroidir plus d’un. Sans parler du budget carburant qu’il faut prévoir, le 2.0 turbo se gavant sans complexe d’essence sans plomb...

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

Les plus

Look sportif mais discret

Sièges baquets

Direction directe et précise

Moteur vivant

Les moins

Train avant débordé

Sonorité à l’accélération

Confort sur mauvais revêtement

Consommations indécentes

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

opel,astra,opc,coupé,2.0,turbo,280 ch,400 nm,essai,test,road,route,30.950 euros,allemand,exclusif

11:23 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : opel, astra, opc, coupé, 2.0, turbo, 280 ch, 400 nm, essai, test, road, route, 30.950 euros, allemand, exclusif | | |