Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Atteinte de plein fouet par la crise économique qui ne l'a pas épargnée, la marque espagnole a dû se replier sur des modèles plus sages pour assurer l'essentiel de ses ventes dans un groupe Volkswagen particulièrement prospère. Du coup, les versions sportives habituellement commercialisées par Seat se faisaient rares ces derniers temps. C'est donc avec un plaisir non feint que nous assistons à l'arrivée de deux déclinaisons Racing de modèles particulièrement adaptés à cela. Lors du Festival de Wörthersee, en Autriche, consacré aux créations les plus délirantes du groupe VW, Seat a dévoilé la Leon Cup Racer Concept et l'Ibiza SC Trophy.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Celle-ci annonce l'arrivée d'une déclinaison pour la compétition de la berline espagnole. Pourquoi pas le retour officiel de la marque dans le Championnat du Monde des Voitures de Tourisme (WTCC) en 2014 en même temps que Citroën avec des bolides bien plus attirants que les berlines actuellement engagées. Sous le capot, on trouve un 2.0 TFSI de 330 ch et 350 Nm. La transmission est confiée à une boîte robotisée DSG à 6 rapports. Celle-ci est associée à un blocage de différentiel électronique. Mais pour les courses d'endurance, Seat préconise une version avec boîte séquentielle et verrouillage mécanique du différentiel. Dans le cockpit, les sièges baquet sont équipés du système HANDS. La Leon Cup Racer s'adresse aux teams privés. Les prix devraient débuter à 70.000 euros, voire 95.000 euros pour la variante endurance.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

Comme sa grande sœur, l’Ibiza SC Trophy dispose d’une licence pour la piste. Sous le capot, les ingénieurs ont greffé une motorisation essence 1.4 litre turbo forte de 200 chevaux, associée à une boîte à double embrayage DSG à 7 rapports. Les clients intéressés peuvent s’offrir le modèle réservé exclusivement au circuit contre la somme de 31.500 euros, hors taxes. Esthétiquement, la couleur orange présente sur les jantes, les coques de rétroviseurs et les spoilers vient apporter un vif contraste à la teinte gris mat de la carrosserie.

Seat,Leon,Ibiza,SC,Cup,Racer,Concept,Trophy,2.0,TFSI,Worthersee,autriche,festival,nouveautés,WTCC,next,futur,2014

13:31 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : seat, leon, ibiza, sc, cup, racer, concept, trophy, 2.0, tfsi, worthersee, autriche, festival, nouveautés, wtcc, next, futur, 2014 | | |

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

Pour notre première rencontre avec le moteur de l'année 2012, nous n'avons pas été déçus. Sortant de la BMW M6, nous avons retrouvé un petit moteur péchu et dynamique qui nous change des éternels diesels ronflants et tremblotants. Certes, nous n'avons pas découvert une sportive mais contrairement à d'autres, lorsque Ford annonce 120 chevaux, ils y sont. Alerte, volontaire et vif, le petit trois cylindres essence nous a enchanté. Et même lorsque nous avons rempli l'habitacle de passagers, il ne s'est jamais désuni.

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

Bref, ce moteur va en réconcilier bon nombre avec les motorisations essence. Certes, il est soiffard, lorsque comme nous, vous profitez de toute sa puissance mais à l'heure où les deux carburants semblent s'aligner au niveau du prix à la pompe, il est possible de miser sur la 95 sans plomb sans se ruiner. Une conduite eco-responsable vous permettra même de signer des moyennes totalement acceptables.

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

A bord, les équipements sont nombreux et comme d'habitude chez Ford, les options ne sont pas nombreuses. A bord, le confort est plutôt bon et le maintien des sièges se révèle largement suffisant pour l'usage que doivent en faire ses futurs propriétaires. L'accès au place arrière est facilité par l'absence de montant central mais les passagers arrière devront néanmoins regarder où ils posent leurs pieds avant de grimper. L'habitacle regorge de possibilités de rangement, mais certaines sont exigües.

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

Le coffre, facile à charger et pourvu d'un double plancher, peut s'agrandir en rabattant les sièges, mais sans offrir un espace record dans le segment. Rappelons que le B-Max est basé sur la plateforme de la Fiesta. S'il est 13 cm plus long que la polyvalente en 5 portes, le B-Max en conserve l'empattement. Sachez encore qu'il est plus court de respectivement 28 et 32 cm que les Focus et C-Max. Dans sa catégorie, il occupe le milieu du panier en matière d'encombrement. Les suspensions sont empruntées à la Fiesta: pseudo-McPherson à l'avant et un essieu de torsion pour l'arrière.

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

Sur la route, le comportement est plutôt surprenant pour un petit monovolume. Sans tomber dans les travers d'une berline dynamique, il se montre agréable lorsque vous haussez le ton sur des routes tortueuses. Malgré l'absence de montants B, la structure est assez rigide pour assurer un comportement rigoureux, garant du plaisir de conduire. La direction à assistance électromécanique facilite les manoeuvres et gagne en précision et rigueur à mesure que l'allure augmente. Pour une voiture si courte, le rayon de braquage déçoit. Les freins font leur boulot, sans plus, et l'ABS reste discret. Globalement, le comportement est l'un des points forts et le différentiel électronique évite les pertes de motricité.

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

Le très joli B-Max que nous avons eu à l'essai pendant une semaine était un 120 ch Titanium affiché à 20.300 euros. En Wallonie, il exige une TMC de 495 euros et une taxe de circulation annuelle de 128,96 euros. Malheureusement,  Ford n'offre qu'une garantie de deux ans.

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

Vous l'aurez compris, ce B-Max Ecoboost nous a épaté! Avec un moteur dynamique et volontaire, il se révèle très agréable. Certes, il ne pèse que 1280 kilos mais même dans le C-Max que nous avons pris en main la semaine suivante, les vitesses atteintes et la vitalité du monovolume nous ont époustouflés. Poussant même un représentant des forces de l'ordre à pointer à 210 pour tailler une petite bavette avec nous en bord d'autoroute!

Ford,B-Max,ecoboost,1.0,3 cylindres,monovolume,vigoureux,allemand,

21:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, b-max, ecoboost, 1.0, 3 cylindres, monovolume, vigoureux, allemand | | |

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Franchement, c'est une course sans saveur que nous avons vécue en Argentine. Enfin, entendons-nous, ce cinquième rendez-vous de la saison WRC a tenu ses promesses jusqu'à l'erreur de Sébastien Ogier dans l'ES7. Après cela, victime d'une crevaison dans le secteur chronométré suivant, le Gapençais a choisi d'assurer. Franchement, en sachant qu'il va remporter facilement cette édition 2013 du WRC, nous ne pouvons qu'être déçus de son manque d'ambition. Pour la dernière course de Loeb sur la terre, Ogier aurait pu tenter le tout pour le tout, sachant qu'il est bien parti pour remporter toutes les autres manches de la saison.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Le nonuple champion du monde a donc remporté cette cinquième manche de l’année avec 55 secondes d’avance sur l'autre Seb, mettant ainsi fin à la série de trois victoires du jeune Français. Il s’agit de la 78e victoire en WRC et vraisemblablement l’une des dernières en rallye. L’Alsacien de 39 ans dispute en effet un programme partiel de quatre rallyes cette année pour se consacrer désormais au circuit.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

«J’ai une émotion toute particulière avec cette victoire», a commenté le pilote de la Citroën DS3 entouré par la foule. «C’était un rallye difficile avec des spéciales compliquées. Mais l’atmosphère était exceptionnelle et c’est génial de sentir ça durant tout le week-end. Après plusieurs mois d’absence depuis mon dernier rallye sur terre, c’était difficile de retrouver les bonnes sensations dès la première spéciale, surtout avec la voiture. Mais finalement, ça a parfaitement fonctionné».

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

De son côté, Ogier a dominé le début du rallye en remportant cinq des six premières spéciales. Mais le Français n’a pas réussi à faire le break face à son ainé de chez Citroën. Surtout, le Gapençais est parti à la faute et a perdu environ 40 secondes hier matin offrant ainsi une avance confortable de 17secondes à Loeb. Ensuite, après une crevaison à l’avant gauche dans la spéciale suivante, Ogier a décidé de lever le pied se contentant d’assurer les points au championnat, sachant que Loeb n’est pas candidat à un dixième titre mondial.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

«C’est un bon résultat pour nous», a commenté Ogier. «Nous avons eu quelques problèmes ce week-end mais nous sommes heureux d’être à l’arrivée. Nous sommes toujours dans une année d’apprentissage et après cinq rallyes, on s’en sort bien et je dois remercier toute l’équipe pour le travail effectué.»

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Jari-Matti Latvala (VW Polo WRC) complète le podium de ce Rally d'Argentine après une belle bataille avec Evgeny Novikov dans la dernière journée. Le Finlandais avait perdu près de deux minutes hier suite à une crevaison. Au départ de la dernière étape, il accusait 8"2 de retard sur le Russe. Latvala a alors remporté les quatre spéciales de la journée avec notamment les points bonus de la Power Stage. Il accède au podium au détriment de Novikov, quatrième, qui est parti en tête à queue dans la dernière spéciale.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Thierry Neuville se classe cinquième du rallye avec également une Ford Fiesta RS. Le Belge a constamment travaillé pour améliorer les réglages de sa World Rally Car. Mikko Hirvonen était second après les problèmes d’Ogier hier. Mais une crevaison puis un problème électrique lui ont fait perdre plus de six minutes le reléguant à une sixième place. Après avoir endommagé la direction de sa voiture lors de la première étape du rallye, Mads Ostberg a réussi à obtenir les points de la septième place avec sa Fiesta RS.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

Andreas Mikkelsen a récupéré la huitième place au détriment de Dani Sordo dans la dernière spéciale suite à un problème de boite de vitesses pour le pilote espagnol. Martin Prokop complète le top 10 après être parti en tonneau lors de la première étape.

rallye,wrc,championnat,mondial,argentine,5eme,manche,amérique,terre,citroën,volkswagen,ford,ds3,polo,fiesta,ogier,sordo,latvala,neuville

20:51 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, championnat, mondial, argentine, 5eme, manche, amérique, terre, citroën, volkswagen, ford, ds3, polo, fiesta, ogier, sordo, latvala, neuville | | |

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Après avoir été accrochée par Toyota lors des trois dernières manches du Championnat Mondial d'Endurance en 2012, Audi a redressé la barre de manière très autoritaire en ce début de saison. Impériale à Silverstone lors de la manche inaugurale, Audi a poursuivi sa moisson de succès en s'imposant à Spa avec la manière puisque ce sont les trois marches du podium qui étaient occupées par les pilotes de la marque aux anneaux.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Venu en terre ardennaise avec deux R18 TDI 2013 et une "longue queue" spécialement concue pour Le Mans, Audi n'a pas laissé la moindre illusion aux Japonais. Certes, au gré des ravitaillements, les TS030 ont occupé les premières places mais lorsque la #7 version 2013, pilotée par Lapierre/Wurz/Nakajima, a abdiqué suite à de gros soucis  de surchauffe des freins, personne ne la voyait plus l'emporter.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Tous les espoirs du Toyota Racing reposaient donc sur la #8 de Davidson/Buemi/Sarrazin qui a rallié l'arrivée à un tour des Audi. Rapides en ligne droite, les TS030 HYBRID ont été dans le match mais elles manquent toujours de fiabilité et de constance face à l'ogre allemand. Et sincèrement, nous avons bien du mal à les imaginer lutter face à Audi lors de la plus grande course d'endurance au monde.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Du côté des équipages privés, l'équipe Rebellion ne peut rien espérer face aux équipages d'usine. Les deux Lola-B12/60 Coupé-Toyota terminent à trois tours de la meilleure Audi avec Prost-Jani-Heidfeld qui devancent leurs équipiers Cheng-Beche-Belicchi.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Dans la catégorie LMP2, trois châssis différents grimpent sur le podium final avec une victoire pour l'Oreca 03/Pecom Racing de Minassian-Perez Companc-Kaffer devant la Morgan LMP2/OAK Racing de Pla-Heinemeier-Hansson-Brundle et la Zytek Z11SN/Jota Sport de Turvey-Luhr-Dolan. Déjà sur le podium à Silverstone, la monture du Pecom Racing, soutenue par AF Corse, a dominé quasiment toute la course et ce n'est pas une crevaison dans le dernier quart d'heure qui aura fait perdre sa sérénité au trio de #49.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

En GTE-Pro, ce sont les Aston Martin et les Ferrari qui ont joué devant, la victoire revenant finalement à la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Bruni-Fisichella après avoir marqué deux pénalités. L'Aston Martin Vantage GTE de Makowiecki-Senna-Bell pouvait jouer la victoire à la régulière mais une pénalité en fin de course a contrarié ses espoirs de victoire. Aston Martin a été moins dominateur qu'à Silverstone mais les Vantage GTE sont bien là et devraient batailler face à la marque italienne lors du double tour d'horloge manceau.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

C'est finalement la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Vilander-Kobayashi qui s'est invitée sur le podium. Une seule Porsche 911 RSR a rallié l'arrivée avec la #92 de Dumas-Lieb-Lietz, 5ème. Les Porsche manquent encore de vitesse de pointe. Enfin, du côté des équipages amateurs, c'est également une Ferrari qui l'emporte avec la monture de 8Star Motorsports pilotée par Malucelli-Aguas-Potolicchio.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

17:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Alors que la température baisse avec la fin de la journée et la disparition du soleil sur le circuit de Spa-Francorchamps (15C° à l'air et 18C° au sol), les protos LMP1 et LMP2 prennent la piste à 19h30 pour 30 minutes d'essais qualificatifs.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

La séance est cependant perturbée au bout de six minutes par un drapeau rouge déployé suite à la sortie de piste de Chris Dyson au volant de sa Zytek Z11SNS-Nissan n°41 de Greaves Motorsport à la hauteur du virage 'Bruxelles'. Le pilote n'est pas blessé, mais la voiture était très mal positionnée.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Au terme des 30 minutes réservées aux LMP1 et LMP2, le constructeur allemand Audi a fait tomber tous les records grâce aux pilotes de la n°1 André Lotterer et Marcel Fässler, qui signent la pole absolue avec une moyenne de 1:59'961 sur quatre tours. L'Audi R18 e-tron quattro n°3 qualifiée par Lucas di Grassi et Marc Gené prend la deuxième place sur la grille de départ grâce à une moyenne de 2:00'236.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Elles seront suivies par la n°2 d'Allan McNish et Tom Kristensen qui partiront en troisième position. Les écarts sont minces, car les deux Toyota TS030, la n°7 qualifiée par Alex Wurz, et Kazuki Nakajima et la n°8 qualifiée par Anthony Davidson et Stéphane Sarrazin, partiront de la deuxième et de la troisième ligne, ayant respectivement établi des moyennes de 2:00'947 et 2:01'203.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Chez les LMP1 privées, la Lola B12/60 Coupé n° 12 a réalisé la pole entre les mains de Nick Heidfeld et Neel Jani en 2:01'482, elle l'emporte sur sa sœur la n°13 qualifiée par Andrea Belicchi et Mathias Beche qui pointe à 1,8 seconde de sa grande sœur avec  une moyenne de 2:03'278. Strakka Racing place sa HPD-Honda en troisième position à une demi-seconde des Lola.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Les LMP2 se sont battues tout au long des 30 minutes de la séance, c'est finalement Pecom Racing, et son ORECA 03 Nissan, qui prend la première position de la catégorie avec une moyenne sur quatre tours de 2:08'540, établie par Nicolas Minassian et Pierre Kaffer. Toutefois Jota Sport (Zytek Z11SNS Nissan) a réalisé une très belle performance tout au long de la session et ne pointe qu'à deux dixièmes de sa rivale, Oliver Turvey et Lucas Luhr ont réalisé une moyenne de 2:08'762. Oak Racing s'octroie les 3è et 4è position de la classe avec leurs Morgans Nissan, devant la Delta ADR n°25.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

Le warm up de 20 minutes débutera demain à 9h00, et la course prendra son envol à 14h30.

WEC,Spa,Francorchamps,6 Hours,endurance,Le Mans,Audi,Toyota,Lola,Porsche,Ferrari,Aston Martin,piste,track,LMP1

22:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |