Audi,Sport,Quattro,Concept,francfort,salon,2013,700 ch,coupé,800 Nm,4.0,V8,tiptronic,jaune,yellow,batterie,hybride

Ne nous emballons pas! Cette deuxième mouture de la Sport Quattro contemporaine n'est encore qu'une étude qui ne devrait pas passer en petite série avant 2016. Les données connues sont alléchantes; 700 ch pour 800 Nm de couple. Ces chiffres sont obtenus en associant le 4.0 V8 biturbo, gratifié ici de 560 ch, à un moteur électrique de 150 ch et la boîte automatique à huit rapports Tiptronic.

Audi,Sport,Quattro,Concept,francfort,salon,2013,700 ch,coupé,800 Nm,4.0,V8,tiptronic,jaune,yellow,batterie,hybride

Cette cavalerie est logiquement répartie entre les quatre roues avec l'aide d'un différentiel actif à l'arrière. Avec ses 4,60 m, cette Sport Quattro 2013 dépasse sa  devancière vue en 2010 d'une trentaine de centimètres. Ajoutez-y trois cylindres supplémentaires ainsi qu'une batterie lithium-ion de 14,1 kWh, rechargeable sur le secteur, et le poids fait un bond en avant: malgré l'emploi de carbone et d'aluminium, il passe violement de 1.300 à 1.850 kg. Ouch.

Audi,Sport,Quattro,Concept,francfort,salon,2013,700 ch,coupé,800 Nm,4.0,V8,tiptronic,jaune,yellow,batterie,hybride

Cela n'empêche pas les performances de progresser à l'image d'une vitesse de pointe annoncée à 305 km/h tandis que le 0 à 100 km/h serait bouclé en 3"7. Quant à la consommation annoncée, elle s'effondre, grâce à une autonomie de 50 km en mode électrique, conjuguée à un cycle d'homologation peu réaliste: cette Sport Quattro se contenterait de 2,5 l/100 km.

Audi,Sport,Quattro,Concept,francfort,salon,2013,700 ch,coupé,800 Nm,4.0,V8,tiptronic,jaune,yellow,batterie,hybride

11:10 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, sport, quattro, concept, francfort, salon, 2013, 700 ch, coupé, 800 nm, 4.0, v8, tiptronic, jaune, yellow, batterie, hybride | | |

Toyota,hybride,futur,next,generation,prius,compact,light

Fidèle à ses promesses de réduction constante de la consommation et des émissions, Toyota ouvrira une ère nouvelle de technologies hybrides avec l’arrivée de la Prius de prochaine génération. Nouveau témoignage de la suprématie de Toyota en ce domaine, la prochaine Prius annoncera l’avènement d’une large gamme de modèles Toyota et Lexus, tout en inaugurant des motorisations hybrides sensiblement plus performantes. Ces groupes motopropulseurs se montreront nettement plus sobres en carburant, mais aussi moins encombrants, moins coûteux et plus légers.

Toyota,hybride,futur,next,generation,prius,compact,light

Leurs performances reflèteront les grands progrès techniques réalisés sur la batterie, le moteur électrique et le moteur thermique – une évolution qui s'inscrit dans la stratégie globale de la marque: l'électrification de l'automobile grâce aux technologies hybride, tout électrique et pile à combustible hydrogène. Depuis des années, la Prius fait figure de chef de file dans la réduction des émissions, le taux moyen ayant baissé d’environ 10 % à chacune de ses trois générations. L’enjeu consiste désormais à garder le rythme et la motivation ne manque pas chez Toyota!

Toyota,hybride,futur,next,generation,prius,compact,light

Les batteries de la future Prius auront une densité d’énergie plus élevée – ce paramètre traduisant le rapport entre leur capacité de stockage et leurs dimensions. Déjà à l’avant-garde en matière de batteries, Toyota a franchi un pas de plus dans la recherche, le développement et la capacité des blocs au nickel-hydrure métallique et à l’ion lithium – des technologies qui seront appliquées au cas par cas, à mesure de l’électrification de la gamme. De plus, Toyota a décidé d’accélérer le développement de nouveaux types de batteries, électrolyte solide ou lithium-air par exemple, et de consacrer des moyens à l'étude d'autres éléments chimiques que le lithium, tels le magnésium et d'autres matériaux dont l’atome possède comme lui un nombre de valence peu élevé.

Toyota,hybride,futur,next,generation,prius,compact,light

Si les moteurs électriques de l’actuelle Prius multiplient par quatre leur densité d’énergie par rapport au premier modèle, ceux de la Prius à venir seront plus efficaces encore, mais aussi plus petits. Du côté du groupe essence, l’actuel rendement thermique de 38,5 % passera à plus de 40 % chez la prochaine génération, un record mondial. La future Prius fera aussi appel à la nouvelle architecture de plate-forme TNGA (Toyota New Global Architecture), qui abaissera le centre de gravité et rigidifiera la structure, au grand bénéfice de la dynamique routière.

L'optimisation de l’aérodynamisme se traduira par un style extérieur entièrement nouveau, qui s’accompagnera d'un agrandissement de l'habitacle et d'une évolution du design, de la disposition des commandes et de leur facilité d'utilisation.

Toyota,hybride,futur,next,generation,prius,compact,light

Parallèlement au développement de la future Prius classique, Toyota prépare aussi la Prius Rechargeable de prochaine génération. Les possesseurs de la version actuelle ont souhaité disposer d’une autonomie électrique plus importante et d’une solution de recharge plus pratique. Par conséquent, Toyota est en train de mettre au point un système de charge sans fil par induction : fonctionnant par résonnance entre une bobine installée au sol et une autre bobine embarquée dans le véhicule, il permet de transmettre le courant à la batterie sans s’encombrer d’un câble. Des essais de validation seront menés au Japon, en Europe et aux États-Unis en 2014.

16:24 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, hybride, futur, next, generation, prius, compact, light | | |

Volvo,Coupé,Concept,hybride,essence,400 ch,suedois,futur,prototype,salon,francfort,2013

Placée sous la houlette du chinois Geely depuis 2009, la firme suédoise tente de couper le cordon avec Ford, son ancien propriétaire en essayant, entre autre, de renouveler son style. Un sacré challenge. Après l'accueil mitigé réservé aux concepts You et Universe, une nouvelle série de trois études s'attaque à cette problématique.

Volvo,Coupé,Concept,hybride,essence,400 ch,suedois,futur,prototype,salon,francfort,2013

Elle débute à Francfort sous la forme d'un grand coupé. Abandonné en 2002, avec l'arrêt de la production du joli C70, ce type de carrosserie n'est plus une priorité pour la firme qui préfère des modèles autrement plus vendeurs et qui se concentre sur le remplacement des XC90, V70 et S80. Heureusement, lorsqu'il s'agit d'exposer au grand public un concept qui propose quelques solutions stylistiques adoptées pour l'avenir, un coupé demeure ce qui se fait de plus accrocheur!

Volvo,Coupé,Concept,hybride,essence,400 ch,suedois,futur,prototype,salon,francfort,2013

Si nous retrouvons la large calandre rectangulaire propre aux dernières production nordiques, sa grille est ici moins torturée. Les optiques apparaissent nettement plus acérées tandis que les hanches montrent leurs muscles. Quant à la poupe, elle s'orne d'optiques en forme de griffes. Sous cette carrosserie, nous retrouvons la nouvelle plate-forme maison, baptisée SPA (Scalable Product Architecture).

Volvo,Coupé,Concept,hybride,essence,400 ch,suedois,futur,prototype,salon,francfort,2013

Très modulaire, elle est vouée à accueillir la majorité des futurs modèles de la marque y compris des mécaniques hybrides. D'ailleurs, ce Concept Coupé est rechargeable sur secteur. Comme sur toutes les prochaines Volvo, son bloc thermique est un quatre-cylindres essence placé à l'avant et appartenant à la nouvelle famille Drive-E.Il dopé par compresseur et turbo, et associé à un moteur électrique installé à l'arrière. Une configuration qui servira aux modèles les plus musclés et permet de disposer de quatre roues motrices, de 400 ch environ et de plus de 600 Nm de couple.

Volvo,Coupé,Concept,hybride,essence,400 ch,suedois,futur,prototype,salon,francfort,2013

10:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volvo, coupé, concept, hybride, essence, 400 ch, suedois, futur, prototype, salon, francfort, 2013 | | |

autonews,septembre,2013,261,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,soulet,finlande,allemagne,neuville,thierry,endurance,jamoul

A l’image de la Ford Fiesta WRC de Thierry Neuville qui bondit sur la couverture, c’est un numéro particulièrement secouant que notre petit commando vous a mitonné ce mois-ci. Collant, comme de coutume, au plus près de l’actualité, nous vous rapportons, via Vincent Marique, nos impressions à chaud du Rallye d’Allemagne après avoir décortiqué les performances des rois du WRC en Finlande et analysé la progression de Thierry Neuville en compagnie de son équipier Nicolas Gilsoul.

D’autres rallyes sont également au centre de notre attention à l’image du Sibiu Rally, 7ème manche de l’ERC, ou du Rallye Luxembourg, sans oublier les épreuves ASAF.

Au rayon des rencontres, AUTOnews a longuement devisé avec Renaud Jamoul, un des copilotes les plus courus du royaume, mais aussi avec Freddy Loix et… Marc Soulet qui est revenu sur sa carrière. L’occasion de redécouvrir un homme au grand cœur, trop vite étiqueté à l’époque.

Stéphane Halleux s’est penché sur les dernières 24 Heures de Spa en allant notamment à la rencontre de Wolfgang Reip, premier Belge au général sans oublier les pages paddocks et BRCC!

Enfin, du côté des essais, nous avons testé la Peugeot 208 GTi et mis face-à-face la BMW 125i et la Mercedes A250. Plus familiales, la Citroën C4 Picasso et la Mazda 6 Wagon n’en sont pas moins convaincantes alors que l’Opel Cascada s’est découverte rien que pour nous!

Vous l’aurez compris, pour cette rentrée 2013, AUTOnews vous offre à nouveau un menu full service à déguster sans modération.

autonews,septembre,2013,261,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,soulet,Finlande,allemagne,neuville,thierry,endurance,Jamoul

kia,niro,concept,4x4,suv,compact,salon,francfort,allemagne,centre,européen,design

Bien que le Salon de Francfort peut être considéré comme le jardin d'une demi-douzaine de constructeurs allemands, Kia n'aura pas à parcourir beaucoup de kilomètres pour y mener son nouveau concept, conçu à moins d'un kilomètre du Messe, au Centre de Design Européen du constructeur coréen.

kia,niro,concept,4x4,suv,compact,salon,francfort,allemagne,centre,européen,design

Il se prénomme Niro et il a été développé pour évaluer l'intérêt du public européen pour un nouveau modèle potentiel du segment B. Kia ne dit pas grand-chose sur le projet sinon qu'il a été dirigé par son designer en chef européen, Gregory Guillaume, et qu'il «combine un caractère espiègle à un châssis clairement robuste pour en faire un modèle sensible et élégant». Bof. Un peu léger pour un véhicule qui vise à concurrencer Nissan sur un terrain dominé par ce dernier.

kia,niro,concept,4x4,suv,compact,salon,francfort,allemagne,centre,européen,design

Nous découvrons donc un coupé-crossover compact avec la grille typique de la marque, accentuée par des néons verts et l'accès à l'habitacle par des portes-papillon. Le poste de pilotage est moulé et se compose d'un affichage d'infodivertissement à écran large.

kia,niro,concept,4x4,suv,compact,salon,francfort,allemagne,centre,européen,design

kia,niro,concept,4x4,suv,compact,salon,francfort,allemagne,centre,européen,design

kia,niro,concept,4x4,suv,compact,salon,francfort,allemagne,centre,européen,design

14:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : kia, niro, concept, 4x4, suv, compact, salon, francfort, allemagne, centre, européen, design | | |