Peugeot,408,GT,berline,coupé,4 portes,nouvelle,future,images,dessins,2016,luxe,sportivité,essence,diesel,

Alors que nous désespérions de revoir un jour les marques françaises dans les segments qui offrent une image de marque solide et constructive, comme le démontrent toutes les semaines les nouveautés incessantes des constructeurs allemands, il semblerait que Peugeot souhaite revenir progressivement dans le haut de gamme. A l'image de ce joli coupé à quatre portes. Nos images exclusives montrent le nouveau rival de la Mercedes CLA, une Peugeot probablement badgée 408 GT, basée sur la 308 et en vente dès 2016. Comme vous pouvez le constater, elle sera plus longue, plus basse et plus large que les 308 avec un nez plus agressif. Des phares minces s'insèrent dans un grillage plus large à l'image du concept Onyx de 2012 tandis que les feux arrière en forme de boomerang sont repris du 2008. Ce style personnel aidera la future 408 GT à vivre en accord avec l'héritage du design riche de Peugeot incluant des modèles comme le 406 Coupé dessiné par Pininfarina. Comme elle partage ses dessous avec les 308, la future 408 GT sera basée sur la nouvelle architecture poids-plume de l'entreprise appelée EMP2. Attendez-vous à un intérieur presque identique mais à la qualité revue à la hausse. Les moteurs seront semblables à ceux de la 308 avec un choix de 1.2 et de 1.6 turbo essence pour des puissances allant de 128 à 168 ch. Des diesels seront également proposés soit les 1.6 et 2.0 HDi de 118 à 178 ch. Cette jolie 408 GT fait partie d'un trio de nouveaux modèles visant à améliorer l'image de la marque au lion mais aussi ses marges bénéficiaires. Un concurrent de l'Audi Q5 appelé 6008 est attendu sous forme de concept cette année encore (au Mondial de Paris?) pour profiter du marché florissant et lucratif des 4 x 4 compacts tandis qu'un vaisseau amiral appelé 608 sera lancé en 2017.

Peugeot,408,GT,berline,coupé,4 portes,nouvelle,future,images,dessins,2016,luxe,sportivité,essence,diesel,

16:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : peugeot, 408, gt, berline, coupé, 4 portes, nouvelle, future, images, dessins, 2016, luxe, sportivité, essence, diesel | | |

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Si vous vous contentez de survoler le classement de cette réelle première journée de course du Rallye de Suède disputée, la plupart du temps, sur le territoire norvégien, vous penserez que Volkswagen domine largement l'épreuve. Et nous ne pourrons guère vous donner tort. Avec la plus grosse enveloppe budgétaire des participants à cette cuvée 2014 du WRC, la marque allemande est là pour renouveler son titre le plus rapidement possible. Et elle ne va pas traîner en route.

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Mais là où le WRC se distingue de la F1, c'est que les consignes ne sont pas données tout de suite par les dirigeants des équipe. C'est grâce à cette relative liberté que nous avons eu droit à un superbe duel entre Sébastien Ogier, le dernier vainqueur de l'épreuve, et son équipier norvégien Andreas Mikkelsen. Celui-ci a même devancé son chef de file avant d'abandonner quelques secondes dans l'ultime chrono du jour pour sauvegarder quelques pneus neufs pour les deux prochains jours.

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Troisième, Jari-Mari Latvala a dû composer avec des petits soucis de boîte de vitesses qui l'ont perturbé. Mais ces trois pilotes VW n'ont pas pu véritablement lever la garde. Parce qu'un  Estonien du nom de Ott Tänak, engagé comme pilote privé sur une Ford Fiesta WRC, s'est battu comme un beau diable pour garder le contact avec les trois bolides blancs.

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Il a même été maudit par les supporters belges et les gens de chez Hyundai lorsqu'il prenait le meilleur temps dans l'ES5 avec 0"5 d'avance sur Thierry Neuville. Auteur de quelques coups d'éclat, notre compatriote a pris l'ascendant sur un Juho Hanninen pourtant mieux parti en début d'épreuve.

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Le St Vithois occupe la septième place du classement général provisoire derrière Mads Ostberg (Citroën DS3 WRC) et Mikko Hirvonen (Ford Fiesta WRC), cinquièmes ex-aequo. «Les conditions sont complètement différentes de celles rencontrées lors des essais. Avec un peu de chance, il y aura davantage de terre vendredi», a commenté le pilote Citroën.

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Ces deux pilotes ne jouent pas dans la même pièce que les leaders et que dire de Meeke et Kubica, pas vraiment à leur aise sur la neige. Vendredi, les pilotes auront droit à neuf secteurs chronométrés dont Rämmen (22,76 km) et Fredriksberg (18,15 km) à parcourir deux fois.

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

Général: 1. Ogier; 2. Mikkelsen +5.8; 3. Latvala +12.2; 4. Tänak +14.8; 5. ex.Ostberg & Hirvonen +22.5; 7. Neuville +32.0; 8. Hanninen +42.0; 9. Tidemand +44.6; 10. Meeke +46.6...

wrc,suède,norvège,rallye,mondial,volkswagen,citroën,ford,hyundai,neuville,thierry,ogier,ostberg,2014,étape

21:04 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc, suède, norvège, rallye, mondial, volkswagen, citroën, ford, hyundai, neuville, thierry, ogier, ostberg, 2014, étape | | |

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

Si l’hiver que nous traversons ne justifie guère l’emploi de pneus hiver tellement les températures sont douces, cela n’empêche pas les fabricants de pneus de poursuivre leurs recherches dans le domaine pour proposer des produits toujours mieux adaptés. Ainsi, Michelin vient de présenter son nouvel Alpin 5 qui bénéficie de deux très hautes technologies. L’une touche à la conception de la sculpture de gomme de la bande roulement (en termes simples, il s’agit des dessins de la gomme de la bande de roulement, partie du pneu en contact avec la route). L’autre réside dans le composé même du mélange de gomme.

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

Une sculpture directionnelle très découpée, des pavés de gommes spécifiques et un taux d’entaillement important, en augmentation de 17 % par rapport au prédécesseur, c’est ce dont bénéficie le nouveau pneu Michelin Alpin 5. Le pneumatique crée son empreinte dans la neige et un principe d’engrenage se met en place. Cet effet est généré par la sculpture directionnelle très découpée et des pavés de gommes spécifiques. La nouvelle orientation des canaux latéraux évacue l’eau et repousse les limites d’aquaplanning. Les lamelles agissent comme des milliers de petites griffes qui s’accrochent au sol. Cela crée de la motricité. Et cet effet est d’autant plus efficace si le nombre de lamelles est important et leurs formes particulièrement étudiées.

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

Ce nouveau pneu hiver dispose ainsi de 12 % de motifs en plus, de 16 % de lamelles en plus et d’un taux d’entaillement en augmentation de 17% par rapport à son prédécesseur. Des motifs et des orientations spécialement conçus pour une fonction autobloquante, c’est ce que propose la technologie StabiliGrip. Plus la surface de gomme au sol est importante, meilleure est l’adhérence. Or, un pneu se déforme à chaque tour de roue. Les ingénieurs Michelin ont donc travaillé sur des motifs et des orientations spécialement conçus pour avoir une fonction autobloquante. C’est cela qui apporte une meilleure précision de conduite.

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

Pour une bonne adhérence sur sol mouillé froid, le mélange de gomme doit comporter une forte charge de silice. Le manufacturier français a choisi, pour la première fois dans une gamme de pneumatiques Hiver, d’ajouter des élastomères fonctionnels dans son mélange de gomme. C’est l’Innovative Tread Compound Technology. Le rôle de ces élastomères fonctionnels est de rendre le mélange plus homogène avec des taux de charge en silice plus élevés. C’est ainsi qu’on  améliore  les  performances  d’adhérence  sur  sol  mouillé  et enneigé, tout en gardant un bon niveau d’efficacité énergétique.

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

Enfin, Le nouveau mélange de gomme fait appel à la nouvelle technologie Hélio Compound  de 4ème  génération de Michelin. Il contient de l’huile de tournesol qui permet d’optimiser le fonctionnement du pneu à basse température.

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

27 références distinctes du pneu Michelin Alpin 5, du 195/65R15 au 225/55R17.

pneus,pneumatique,hiver,Michelin,Alpin5,nouveau,new,Stabiligrip,sculpture,ITCT,27 références,tailles,diamètre

10:57 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : pneus, pneumatique, hiver, michelin, alpin5, nouveau, new, stabiligrip, sculpture, itct, 27 références, tailles, diamètre | | |

volant,RACB,national team,2014,peugeot,gilsoul,vanneste,duez,sélection,208,R2

206 candidats se sont inscrits au Volant Rallye du RACB National Team organisé par le RACB en partenariat avec Peugeot Sport Belgique-Luxembourg. De samedi à lundi, ils ont défilé sur le simulateur Kinetic09 Simulation. Les cinq finalistes affronteront, dans quelques jours, les cinq pilotes belges les mieux classés du Belgian Junior Rally Championship. Verdict le 18 février. Du 1er au 3 février, les 206 candidats inscrits au Volant Rallye du RACB National Team ont passé les premiers tests permettant de retenir cinq finalistes. Par ordre alphabétique, il s’agit de :

- Gino Bux (23 ans) de Malmedy

- Romain Delva (21 ans) de Vierset-Barse

- Guillaume De Ridder (21 ans) de Seneffe

- Simon Pirard (19 ans) d’Andrimont

- Arthur Tanghe (18 ans) de Comines.

L’ambiance était à la fois studieuse et ludique dans les locaux du RACB durant ces trois jours. De l’avis général, les candidats ont été impressionnés par le réalisme du simulateur. «J’ai vraiment eu l’impression de piloter une Peugeot 208 de rallye sur une route étroite de montagne», confiait l’un des concurrents. «On a eu droit à tout ce qui fait le charme d’une étape spéciale: des courbes rapides, des épingles, des virages masqués. Les mains rivées sur le volant, bien calé dans le baquet, il s’agissait d’être très concentré tout au long des 7,5 km de l’étape.»

Chaque candidat a pu effectuer un passage en reconnaissance puis un passage chronométré ponctué par les notes d’un copilote expérimenté. Pour les Francophones, c’était Nicolas Gilsoul; pour les Néerlandophones il s’agissait de Lara Vanneste. Ensuite, les candidats étaient soumis à une interview devant un jury composé de Marc Duez, Bas Leinders et Geoffroy Theunis. En visite au RACB le dimanche, Michèle Mouton, FIA WRC manager, a beaucoup apprécié l’organisation de ce Volant Rallye qui a reçu un incontestable succès.

volant,RACB,national team,2014,peugeot,gilsoul,vanneste,duez,sélection,208,R2

Le 17 février, les finalistes issus du simulateur retrouveront les cinq pilotes belges qui ont terminé aux premières places du Belgian Junior Rally Championship (Matthias Boon, Polle Geusens, Ghislain de Mevius, Guillaume de Mevius et Thibault Radoux) au Martin’Spa de Genval pour y subir des tests physiques. Le lendemain, c’est à Mettet que les dix jeunes gens seront conviés pour la finale du Volant Rallye du RACB National Team. Sur le circuit Jules Tacheny, les dix finalistes seront invités à passer un test grandeur nature au volant d’une Peugeot 208 R2 devant un jury composé notamment de Freddy Loix, Bruno Thiry et Marc Duez.

Le lauréat, connu en fin de journée, disputera six rallyes sur une Peugeot 208 R2 noir-jaune-rouge préparée par DG Sport avec le soutien de Peugeot Sport Belgique-Luxembourg. Intégrés au RACB National Team, le jeune rallyman et son copilote participeront aux prestigieux rallyes d’Ypres et du Condroz ainsi qu’à quatre manches du championnat d’Europe ERC.

13:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volant, racb, national team, 2014, peugeot, gilsoul, vanneste, duez, sélection, 208, r2 | | |

Jeep,jeepster,petit,SUV,compact,baby,new,genève,salon,2014,mercedes,

Les Nissan Juke, Peugeot 2008 et autres Renault Captur n'ont qu'à bien se tenir, ils vont recevoir une concurrence féroce dans les prochaines années. Ainsi, à Genève, nous devrions voir arriver une petite Jeep basée sur la plateforme de la Fiat 500L. Cette Jeepster s'inspire de l'emblématique Jeep Wrangler ce qui explique les proportions carrées, les phares ronds et la grille de calandre verticale à sept barres. Les passages de roues carré sont également une signature du style de la marque. Sous cette carrosserie, on retrouve la petite plate-forme du groupe Fiat, utilisée actuellement par les 500L et 500L MPW, mais que nous retrouverons également sur la future 500X. Ces prochaines déclinaisons sont configurées pour être construites à l'usine de Fiat à Melfi, en Italie, à partir du milieu de cette année. Aucune indiscrétion n'a filtré concernant les motorisations mais nous devrions voir le 1.6 litre Multijet diesel ainsi que le 2.0 diesel qui est prêt à motoriser le Cherokee en avril prochain, pour son arrivée sur le sol européen. Côté essence, l'offre est susceptible d'inclure un 1,4 litres atmosphérique et un 1.4 MultiAir turbo. Enfin, comme il s'agit d'une Jeep, vous pouvez vous attendre à ce que l'accent soit mis sur la capacité hors-piste grâce aux quatre roues motrices adoptées par toute la gamme sans oublier la technologie en descente intelligente pour faciliter les passages des pentes abruptes ou sur les pistes boueuses. Enfin, Mercedes réfléchit à proposer un petit SUV sous le GLA. Celui-ci serait basé sur le Renault Captur et ne devrait pas arriver avant 2016.

Jeep,jeepster,petit,SUV,compact,baby,new,genève,salon,2014,mercedes,

10:37 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jeep, jeepster, petit, suv, compact, baby, new, genève, salon, 2014, mercedes | | |