peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Peugeot enrichit son catalogue d'une 308 GT au penchant sportif. Ou plutôt de deux, car la compacte au label évocateur sera proposée avec des motorisations essence et diesel. Le bien connu 1.6 THP, déjà présent sous le capot de la féline dans sa version 155 ch, s'octroie 50 chevaux supplémentaires pour atteindre le chiffre de 205 à l'arrivée. Il s'associe d'emblée à un système Stop & Start et une boîte manuelle à six rapports. Plutôt destinée aux gros rouleurs, la variante 2.0 BlueHDi développe 180 ch, retransmis aux roues avant via une boîte automatique 6. Les performances annoncées sont alléchantes: la GT 1.6 serait capable d'abattre le sprint de 0 à 100 km/h en 7"5.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Pour contenir la fougue de ses mécaniques, le châssis de la 308 GT bénéficie d'un traitement de faveur. Il est rabaissé de 7 mm à l'avant et de 10 à l'arrière tandis que les amortisseurs disposent de butées hydrauliques, une technologie rare dans les voitures de série. Les jantes spécifiques chaussent des Michelin Pilot Sport 3 au format 18 pouces. L'anti-dérapage ESP peut se déconnecter, et, via une touche sur la console centrale, on passe en mode Sport: la sonorité moteur devient alors plus rageuse, et les instruments affichent, en temps réel, la puissance, le couple, la pression turbo, ainsi que les accélérations latérale et longitudinale. De plus, la réponse de l'accélérateur et la gestion de la boîte EAT6, fournie par le japonais Aisin, se veulent plus sportives. Cette dernière dispose, par ailleurs, de palettes au volant.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

De surcroît, la lionne éclaire la route avec des phares à diodes, sans supplément. Côté design, la Peugeot se distingue par des clignotants défilants, des entrées d'air supplémentaires, des rétroviseurs et un diffuseur noirs, ainsi qu'une double sortie d'échappement. Des logos GT parsèment la carrosserie, tandis que la teinte Magnetic Blue exclusive, réservée à cette version, ne laisse planer aucun doute sur son identité.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Quant à l'habitacle, il adopte des matériaux plus nobles, un pédalier en alu et des seuils de porte en inox, sans parler d'un volant sport. La liste des options s'annonce courte, car la dotation est d'emblée complète. Pour assister le conducteur, la 308 GT surveille la distance de sécurité, adapte la vitesse du régulateur, et freine même automatiquement si son capteur radar détecte un risque de collision. La surveillance des angles morts et l'aide au stationnement automatique complètent la panoplie, et l'écran tactile central est, bien sûr, présent.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

Haute technologie, puissance, sobriété: il ne manque rien à ce duo de choc pour affronter les VW Golf GTD et GTI. Et pour ceux qui, comme nous, n'en n'ont jamais assez, les ingénieurs préparent déjà deux moutures encore plus féroces du 1.6 THP, dont une 308 GTI de 230 ch environ puis une 308 R qui serait capable de titiller la Golf R, pourtant créditée de 300 ch.

peugeot,308,gt,1.6,thp,205 ch,2.0,180 ch,bluehdi,diesel,essence,sportive,dynamique,berline,5 portes,mondial,paris,salon

12:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : peugeot, 308, gt, 1.6, thp, 205 ch, 2.0, 180 ch, bluehdi, diesel, essence, sportive, dynamique, berline, 5 portes, mondial, paris, salon | | |

15:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, 24, houres, francorchamps, endurance, gt, blancpain, series, wrt, vosse, audi, r8, ultra | | |

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

Nous vous avons dévoilé les premières images de la Mazda MX-5 depuis hier matin sur notre page Facebook mais c'est officiellement ce matin, à Barcelone, que Mazda a révélé au grand public les lignes la nouvelle MX-5, devant un public trié sur le volet. Le véhicule a également été présenté simultanément dans le reste du monde grâce à deux événements similaires organisés au Japon et aux États-Unis. Ce modèle de quatrième génération est doté d'une variante exclusive du design KODO - Soul of Motion et a reçu un accueil très chaleureux de la part des quelque 250 médias présents. Il sera mis en vente en Europe en 2015.

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

La MX-5 de nouvelle génération est dotée de la technologie SKYACTIV, y compris des moteurs à essence SKYACTIV-G dont les réglages ont été affinés spécialement pour ce modèle, et la première version propulsion du châssis SKYACTIV. Pesant 100 kg de moins que le modèle sortant et dotée du centre de gravité le plus bas jamais réalisé, cette nouvelle version du célèbre roadster de Mazda améliore la réactivité et l'agilité Jinba Ittai, qui symbolise l'osmose entre le cavalier et sa monture, et qui en fait depuis toujours une voiture amusante à conduire.

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

Le poids réduit permet également à la nouvelle MX-5 d'atteindre un niveau comparable au modèle d'origine qui a redynamisé et révolutionné le marché des voitures de sport légères et abordables lors de son lancement en 1989. En 25 ans, plus de 947 000 unités ont été produites, ce qui fait de la MX-5 la détentrice du Guinness World Record pour la voiture de sports biplace la plus vendue de tous les temps.

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

Long live the roadster était, en toute logique, le slogan de la présentation qui a également marqué le lancement du Mazda Space, le tout nouveau hub événementiel européen de l'entreprise à Barcelone. L'événement a été retransmis en direct sur le site du 25e anniversaire de la MX-5 et peut être visionné à l'adresse : www.mazda.com/stories/craftmanship/mx-5/mx-5_25th/thanksday. Les invités ont été encouragés à partager leurs impressions sur l'espace et le nouveau roadster de Mazda sur Twitter et Facebook en utilisant les hashtags #mazdaspace, #longlivetheroadster et #MX5.

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

mazda,mx-5,révélation,exposition,public,nouvelle,new,barcelone,hub,évènement,cabriolet,propulsion

08:52 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, mx-5, révélation, exposition, public, nouvelle, new, barcelone, hub, évènement, cabriolet, propulsion | | |

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

Un peu comme à Trèves, en Allemagne, une semaine plus tôt lors de la neuvième manche du WRC, les favoris sont tombés les uns après les autres sur les routes rapides et sinueuses du Barum Rally disputé en République Tchèque. Ainsi, alors qu'il était parti sur les chapeaux de roue à bord de sa Peugeot 208 T16 R5, le Hollandais Kevin Abbring devait renoncer dès l'ES4, moteur cassé. Mais c'est également dans cette spéciale de 22,82 km qu'Esapekka Lappi sortait de la route pour le compte avec sa Skoda Fabia S2000 alors qu'il aurait dû prendre la tête de l'épreuve avec un faible écart sur l'autre Peugeot 208 T16 R5 de Craig Breen. Mais l'Irlandais de 24 ans n'en profitait pas non plus, sortant lui aussi de la route dans ce tronçon chronométré en allant y heurter durement un arbre!

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

C'est le local Roman Kresta qui s'installe alors en tête de l'épreuve mais il devait être inscrit quelque part que les leaders de cette première journée de course seraient à chaque fois retardés. Dans l'ES5, sa Skoda Fabia S2000 rencontrait des soucis de collecteur d'échappement. Et c'est Vaclav Pech, un autre pilote local, qui s'installe alors en tête de l'épreuve à bord de sa MINI JCW S2000. Il est suivi par les Skoda Fabia S2000 de Tarabus (Tch) et Wiegand (All) mais il parvient à creuser l'écart rapidement et il ne sera plus jamais inquiété. Il remporte ainsi la huitième manche du Championnat d'Europe des Rallyes avec 51"5 d'avance sur son second.

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

Un second qui ne sera connu qu'à l'issue des derniers mètres de la dernière spéciale. En effet Jaromir part lui aussi à la faute dans les neuf kilomètres de l'ES7, y abandonnant 1'40". Mais cela ne signifie pas que Sepp peut s'assurer de la seconde place. En effet, l'Allemand doit finalement attendre l'ultime ES du rallye pour prendre définitivement l'avantage sur le Tchèque Tomas Kostka (Ford Fiesta R5) qui avait pris la 2e place après l'ES13, mais qui a rencontré des ennuis moteur dans cette ultime spéciale.

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

Jaroslav Orsak (Skoda Fabia S2000) décroche la quatrième place au terme d'une bataille à trois avec la Skoda Fabia S2000 de Tarabus et Kajetan Kajetanowicz (Ford Fiesta R5) qui était 4e avant l'ES15.

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

Chez les Juniors, le Français Stéphane Lefebvre (Peugeot 208 R2) a fait honneur à son titre de favori en battant de 24"5 l’Allemand Marijan Griebel (Opel Corsa). Notre compatriote Gino Bux (épaulé par Eric Borguet à bord d’une Peugeot 208 R2) a fini cinquième, un résultat probant si l’on tient compte du fait que, contrairement à ses rivaux, le jeune Malmédien ne s’était plus aligné en course depuis plus de deux mois (Ypres).

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

Le prochain round du championnat d’Europe aura lieu à Chypre dans trois semaines. Au classement provisoire du championnat, Lappi (123 points) devance Wiegand (104), Breen (70), Pech et Kajetanowicz (63)...

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

ERC,rallies,europe,championnat,rally,MINI,JCW,Pech,Peugeot,Skoda,Fabia,S2000,T16,R5,Wiegand,Kostka,Ford,Fiesta,R5,Barum,tchèquie

20:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, rallies, europe, championnat, rally, mini, jcw, pech, peugeot, skoda, fabia, s2000, t16, r5, wiegand, kostka, ford, fiesta, barum, tchèquie | | |

autonews,septembre,2014,272,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,jaguar,F-Type,BMW,M235i,Audi,S1,test,industrie,interview,wrc,erc,finlande,allemagne,neuville,thierry,victoire,24 heures,spa-francorchamps,audi,R8

Toujours sur la balle, votre mensuel favori a travaillé dur pour vous offrir en exclusivité les réactions à chaud après la première victoire de Thierry Neuville en WRC lors du Rallye d’Allemagne disputé le week-end dernier. Mais nous revenons également sur le Rallye de Finlande, remporté au terme d'un palpitant duel avec Ogier par un Latvala que l’on croyait alors retrouvé.

Deux interviews réalisées lors de ce GP sur terre tentent de mettre en lumière la stratégie de Volkswagen en WRC puisque Jost Capito et Kris Mikkelsen se sont confiés à notre reporter globe-trotter, Hugo Van Opstal.

AUTOnews se penche également sur la 7ème manche de l’ERC disputée en Estonie et remportée par Ott Tänak qui relance ainsi sa carrière. Sans oublier les épreuves disputées chez nos voisins du Nord et du Sud.

Du côté des circuits, l’actualité des dernières semaines passait par les 24 Heures de Spa-Francorchamps où Audi a profité d’une BoP remise à niveau pour l’emporter d’un souffle devant BMW! Revivez l’épreuve avec les récits de Vincent Marique et Stéphane Halleux. Sans oublier les pages Paddocks faisant notamment le point sur le championnat DTM, qui est quasi joué.

Le cahier historique revient sur les éditions du Rallye d’Ypres disputées entre 1991 et 1994 tandis que le Tour Amical qui a sillonné la Grèce pendant une semaine a séduit Bernard Verstraete.

Enfin, le chapitre consacré aux essais vous propose un joli trio de sportives à savoir l’Audi S1 Sportback, la BMW M235i et la Jaguar F-Type S coupé. Plus sages, les Mercedes E220 CDI cabrio et GLA 250, Toyota Yaris, VW Scirocco et autre Alfa MiTo QV FL ne manquent pas d’intérêt au même titre que le nouveau pneu Quatrac de Vredestein.

autonews,septembre,2014,272,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,jaguar,F-Type,BMW,M235i,Audi,S1,test,industrie,interview,wrc,erc,finlande,allemagne,neuville,thierry,victoire,24 heures,spa-francorchamps,audi,R8