range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Premier Land Rover à arborer le nouveau badge hautes performances SVR, le Range Rover Sport SVR est capable de passer de 0 à 100 km/h en à peine 4"7 pour une vitesse de pointe limitée électroniquement à 260 km/h. Des chiffres impressionnants obtenus en empruntant le 5.0 V8 suralimenté des Jaguar. Ce haut de gamme développe 550 ch avec un couple de 680 Nm tandis que la transmission automatique à 8 rapports ZF 8HP70 et le châssis ont été optimisés pour contribuer aux performances étonnantes quelles que soient les conditions climatiques.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Au début de la phase de test, le plus dynamique des SUV de Land Rover a bouclé un tour chronométré sur le circuit légendaire du Nürburgring en Allemagne en 8'14'', l'un des tours les plus rapides réalisés par un SUV de production. Le nouveau SVR libère tout le potentiel de l'architecture légère et robuste tout en aluminium du Range Rover Sport, tout en gardant le raffinement, le luxe et les capacités tout-terrain qui ont fait la réputation mondiale de Range Rover.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Grande première mondiale pour Range Rover, ce SVR opte pour un échappement à deux étages contrôlé électriquement et produisant un bruit inspiré des voitures de course dans les hauts régimes sans pour autant affecter le raffinement durant les déplacements à vitesse normale. Tandis que les jantes uniques en alliage de 22" montées en pneus 295/40 R22 Continental SportContact viennent compléter l'attirail de cette bête de somme.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Les améliorations apportées au design extérieur du SVR lui donnent un impact visuel saisissant tout en améliorant le refroidissement et l'efficacité aérodynamique. Un intérieur spécifique composé de sièges sport directement reconnaissables qui assurent aux occupants un maintien en toute sécurité en cas de conduite sportive.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

En anticipant la présentation mondiale, John Edwards, Directeur Général des Opérations Spéciales de Land Rover, a expliqué: "Le Range Rover SVR constitue l'évolution naturelle des capacités exceptionnelles sur route et en tout-terrain associées à un design de pointe caractérisant les véhicules de la marque. Ses performances à couper le souffle satisferont les clients les plus exigeants. Une série de révisions rigoureuses menées par la division opérations spéciales de Land Rover ont permis de rendre ce modèle dérivé premium encore plus distinctif à l'intérieur comme à l'extérieur, ainsi qu'à repousser les limites de ses capacités dynamiques sans affecter le confort, le raffinement et la polyvalence tout-terrain. Le Range Rover Sport SVR est réellement le SUV le plus performant du monde."

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Celui-ci s'inspire du succès du nouveau Range Rover Sport avec son châssis monocoque tout en aluminium (une première mondiale dans ce segment) réduisant le poids de 39% par rapport à ses prédécesseurs et fournissant une structure idéalement solide, rigide et légère pour créer ce modèle très performant du Range.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

Le Sport SVR a été créé par la division Opérations Spéciales de JLR et sera construit en même temps que les modèles traditionnels et vendu par le réseau de concessionnaires Land Rover. Pour rappel, le Range Rover Sport a été introduit sur le marché en 2005 et plus de 500.000 exemplaires ont été vendus à ce jour.

range rover,sport,svr,v8,550 ch,suv,express,anglais,uk,new,nouveau,opérations,spéciales,jlr,2014,paris,mondial

13:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : range rover, sport, svr, v8, 550 ch, suv, express, anglais, uk, new, nouveau, opérations, spéciales, jlr, 2014, paris, mondial | | |

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

En ces temps où tout conducteur souhaitant profiter de ses chevaux, comme il le ferait en toute légalité en Allemagne, est traité de criminel lorsqu’il est en France, il semble très courageux de proposer encore pareil modèle de la part de Peugeot. Certes, les 270 ch du petit 1.6 THP peuvent faire sourire les amateurs d’artillerie lourde mais nous remercions la marque au lion pour ce bel effort face à d’autres marques française où l’on ne jure plus que par l’hybride ou les SUV.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Comme pour la Peugeot 208 GTI, Peugeot mise à nouveau sur une certaine discrétion pour l’habillage de cette version musclée du coupé RCZ. Nous ne nous en plaindrons pas. Le coupé français est toujours aussi craquant et les petites touches apportées à cette version R lui vont bien. La lèvre du spoiler avant, les jantes spécifiques de 19’’, le toit en carbone, l’aileron arrière imposant et la double sortie d’échappement lui donnent du chien. Et que dire de ce superbe Rouge Erythrée qui a fait l’unanimité au sein de notre rédaction?

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Un train d’avance

Pour les mauvaises langues qui pensent que Peugeot s’est contenté de tourner la molette du turbo, précisons qu’un gros travail d’adaptation a été apporté à la RCZ R. Sans entrer trop dans les détails, sachez que la suspension est rigidifiée de 14%, que le carrossage négatif est passé de 1,2° à 1,8° tandis qu’un autobloquant Torsen s’est installé sous le moteur. Du coup, dès que la route se dégage, par une belle matinée dominicale ensoleillée, le Torsen permet de maintenir sa trajectoire sans trop souffrir de sous-virage et les amortisseurs qui nous faisaient sursauter à allure modeste se rattrapent en conduite soutenue malgré le piètre état de notre réseau routier. Et comme la suspension arrière est également plus rigide de 44% sans oublier les Goodyear Eagle F1 qui assument parfaitement leur boulot, on prend rapidement confiance. Seul bémol, une petite diode rouge au moment des changements de rapport nous auraient aidé à éviter des surrégimes lors de dépassements où nous nous concentrons avant tout sur les autres usagers de la route.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Sans ESP, c’est encore mieux

Très bien calibré, l’ESP ne se déclenche que rarement sur sol sec. Pourtant, en appuyant sur le petit bouton qui le désactive totalement, nous avons eu le sentiment d’une puissance moins contenue sans en devenir sauvage. Néanmoins, nous saluerons l’excellent travail de Peugeot Sport qui a fait de ce châssis plus tout jeune, il date de la première génération de 308, une réussite tandis que le petit 1.6 THP un rien linéaire, offre un rendement de grand garçon (169 ch/l!) et un couple tout aussi impressionnant de 330 Nm… L’échappement aurait pu se révéler plus lyrique mais il paraît qu’il est aux limites de l’homologation. Ah, n’oublions pas les freins dont les disques sont montés flottants sur un bol en aluminium, qui assurent pleinement leur job sans jamais s’évanouir. Sur routes ouvertes tout du moins.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Intérieur typé

Dans l’habitacle, le volant de dimension réduite mais pas exagérément comme les dernières productions sochaliennes, le levier de vitesses court, le pommeau spécifique en aluminium souligné de rouge et les nouveaux sièges baquet développés par Peugeot Sport - au maintien renforcé et cohérent avec le niveau de performance de la RCZ R - participent activement à l’ambiance spécifique. De jolies surpiqûres rouges parcourent la matière valorisante de la planche de bord ainsi que le cuir du volant, du soufflet de levier de vitesses, des panneaux de portes, des accoudoirs et des sièges. Bref, difficile de se montrer mécontent à l’heure de débourser les 40.470 € (prix de base) réclamés par le vendeur. D’autant que ce coupé traction avant est seul sur sa planète!

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Plus

Joli dessin

Caractère exclusif

Moteur puissant et coupleux

Conduite dynamique assurée

Moins

Insonorisation extérieure

Consommations en mode ’’attaque’’

11:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, peugeot, rcz r, coupé, français, traction, 270 ch, 1.6, thp, 330 nm, 40.000, euros, prix | | |

Hyundai,i20,new,nouvelle,modèle,segment,B,paris,mondial,salon,2014,rentrée,

En lançant sa nouvelle i20, Hyundai espère renforcer sa présence dans le segment B en Europe, le volume de ventes enregistré depuis 2002 atteignant presque 1 million d'unités. L'objectif principal de la nouvelle i20 est de permettre à Hyundai de s'adresser à un public encore plus large, de développer la perception de la marque et de confirmer le positionnement de la marque coréenne comme véritable constructeur européen.

La nouvelle i20 a été conçue et développée en Europe. Trois de ses qualités soulignent à quel point elle répond aux attentes des consommateurs européens: l'espace intérieur le plus généreux de la catégorie, une multitude d'équipements de haute technologie et de confort, et un design à la fois exclusif et raffiné.

Reposant sur une nouvelle plate-forme, cette compacte possède un empattement de 2.570 mm, soit 45 mm de plus que le modèle précédent, ce qui permet d'offrir aux clients européens l'un des habitacles les plus spacieux du segment. L'aménagement intelligent de l'habitacle permet à cinq passagers adultes de bénéficier d'un excellent niveau de confort. L'espace aux jambes combiné à l'avant et à l'arrière est de 1.892 mm, le plus généreux de la catégorie. La capacité du coffre est également la plus importante du segment avec 320 litres lorsque les sièges arrière sont en place.

Hyundai,i20,new,nouvelle,modèle,segment,B,paris,mondial,salon,2014,rentrée,

Unique dans la catégorie, le toit ouvrant panoramique renforce le niveau de confort et la sensation d'espace pour le conducteur et ses passagers. Pouvant être basculé ou entièrement ouvert, ce toit permet de faire rentrer la lumière naturelle et l'air frais dans l'habitacle. D'autres équipements permettent à la nouvelle i20 d'être encore plus raffinée et plus pratique, notamment la caméra de recul intégrée ou encore les blocs optiques LED à l'avant et à l'arrière.

L'équipe de design européenne de Hyundai a imaginé une face avant audacieuse. Dotée d'un encadrement chromé, la calandre hexagonale a été surbaissée pour des raisons stylistiques et de conception. Une fine latte horizontale relie les blocs optiques avant, qui intègrent des projecteurs bifonctions, des feux diurnes LED et des feux de position LED. Une calandre inférieure accueille les antibrouillards, soulignant la stature dynamique de la nouvelle venue.

D'une longueur de 4.035 mm, la nouvelle i20 affiche une silhouette marquée par la présence d'une ligne de caractère s'étirant sur toute la longueur de ses flancs, des découpes galbées et des moulures contrastées à la base de la portière. À l'arrière, elle arbore un montant C à la finition noire brillante, qui génère l'impression d'une ligne de toit flottante. Les blocs optiques enveloppants se prolongent sur l'aile et le hayon, arborant un design en forme de ‘boomerang’ avec ses LED.

Hyundai,i20,new,nouvelle,modèle,segment,B,paris,mondial,salon,2014,rentrée,

10:27 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : hyundai, i20, new, nouvelle, modèle, segment, b, paris, mondial, salon, 2014, rentrée | | |

Bertrand,Baguette,Japon,GT500,Honda,NSX,podium,Mont Fuji,300 km,

Bertrand Baguette a décroché son premier podium de la saison en Super GT500, ce dimanche à Fuji, au volant de la Honda NSX qu’il partageait avec Daisuke Nakajima. Avec la victoire de Naoki Yamamoto et Frédéric Makowiecki, en NSX également, la montée en puissance des Honda se confirme.

Dès les essais, Bertrand Baguette affichait une totale confiance en son matériel. Il partait pourtant de la 11e place sur la grille dans cette course de 300 km au pied du Mont Fuji. «J’ai très vite eu le sentiment que notre Honda NSX avait bien évolué ces dernières semaines», expliquait le Belge à l’arrivée. «En qualification, nous avons loupé la Q2 pour 15 centièmes et c’est seulement à six dixièmes de la pole que nous avons classé notre voiture. L’asphalte était sec! La preuve que les ingénieurs de Honda ont réalisé un excellent travail de développement ces dernières semaines. Nous sommes sur la bonne voie.»

bertrand,baguette,japon,gt500,honda,nsx,podium,mont fuji,300 km

Ce dimanche, le typhon annoncé sur le Japon était au rendez- vous... «Pour la course, nous avons alterné pluies diluviennes et périodes calmes. C’est mon équipier Daisuke qui a pris le départ. Il a bouclé 22 tours avant de me rendre la NSX en 9e position. Grâce à son expérience, il m’a utilement conseillé dans le choix des pneus. C’est ainsi que j’ai opté pour des gommes intermédiaires pour effectuer 42 révolutions alors que la piste s’asséchait. Dans ces conditions délicates, les Dunlop ont fait merveille et j’ai pu remonter jusqu’au 3e rang. Pour les huit derniers tours, la pluie a refait son apparition de façon violente et c’est sous safety car que nous avons franchi le drapeau à damier.»

bertrand,baguette,japon,gt500,honda,nsx,podium,mont fuji,300 km

Ce podium comble le Nakajima Racing... «Je suis franchement ravi pour Honda, pour Dunlop, pour mon équipier et... pour moi», souriait Bertrand. «Cette 3e place est le fruit d’un très gros travail en amont. Elle récompense les efforts d’une équipe tout entière, fait du bien au moral et décuple notre motivation pour la fin de la saison. Nos chronos le prouvent: nous allons dans le bon sens.»

La prochaine épreuve, les 1000 km de Suzuka, se déroulera les 30 et 31 août.

Bertrand,Baguette,Japon,GT500,Honda,NSX,podium,Mont Fuji,300 km,

21:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bertrand, baguette, japon, gt500, honda, nsx, podium, mont fuji, 300 km | | |

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

Il n'est décidément plus question de s'amuser au volant. Alors que la plupart des utilisateurs de BMW Série 1 reconnaissent que leur voiture possède un petit quelque chose que d'autres n'ont pas, la propulsion est appelée à disparaître au sein de la gamme basse du constructeur munichois à l'horizon 2020.

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

A cette date, près de la moitié des ventes de la gamme seront réalisées par des modèles aux roues motrices avant. BMW a opéré un virage radical à l’occasion du Salon de Paris 2012, en y exposant son concept-car Active Tourer. Il s’agissait du premier monospace du constructeur munichois et également de sa première traction, qui est depuis disponible au catalogue dans une version de série.

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

Loin d’être un coup d’essai, les modèles à roues motrices avant vont prendre de plus en plus de place dans le groupe BMW. En effet, selon Kai Lichte, porte-parole de la marque, jusqu’à 40% des ventes du groupe BMW pourraient être à l’avenir celles de modèles tractions.

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

"Nous pouvons compter sur un total des ventes, à l’horizon 2020, d’un maximum de 40% de traction venant des segments de voitures petites et compactes, sur la base de la plateforme UKL", a ainsi annoncé Kai Lichte. Rappelons que cette plateforme est pour l’heure utilisée par le BMW Série 2 Active Tourer mais aussi les nouvelles MINI 3 et 5 portes, également comprise dans les 40% annoncés.

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

A terme, cette structure sera utilisée par douze (!) modèles BMW, dont la prochaine génération des Série 1 et X1, ainsi que par dix futurs modèles MINI. Concrètement, tous les modèles situés en-dessous de la Série 3 dans la gamme seront des tractions ou des x-Drive.

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

"Mais pour BMW, la propulsion restera de loin la formule la plus importante", tente de rassurer Kai Lichte, qui rejette la possibilité de modèles M en traction. Connaissant la capacité de certains départements du marketing à briser des marques traditionnelles, nous garderons une certaine réserve à l'encontre de ces affirmations.

bmw,futurs,modèles,tractions,2020,40%,ventes,gamme,allemande,next,generation,série1,x1,mini

11:47 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, futurs, modèles, tractions, 2020, 40%, ventes, gamme, allemande, next, generation, série1, x1, mini | | |