alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Pour célébrer son cinquantième anniversaire, le calendrier Alpina présente les chefs d’oeuvre automobiles de l’histoire du constructeur.

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Les automobiles sont mises en scène dans un environnement moderne et sont imprimées au format 59,4 x 42,0 cm. Ce calendrier, au design épuré, est destiné à tous les amateurs d’automobile et de technique. Il est le cadeau idéal pour les fêtes de fin d’année et est dès à présent disponible en pré-commande dans  la boutique en ligne Alpina (www.ALPINA.de) – dans la limite des stocks disponibles. Livrable à partir de la semaine 49.

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Les 12 pages mensuelles ainsi que la page de couverture sont imprimées recto-verso. Le recto arbore une automobile de la manufacture Alpina; des débuts de la marque avec des modèles de légende comme la BMW 1800 avec le kit Alpina ou la BMW 3.0 CSL Alpina, en passant par des modèles cultes comme l’impressionnante BMW B10 Bi-Turbo ou l’élégant Roadster V8, jusqu’au succès récent du BMW Alpina XD3 Bi-Turbo. Le verso, imprimé avec le procédé Duplex-Argenté, dévoile une photo d’archive avec une courte description en allemand et en anglais.

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

Les automobiles, mises en scène dans une atmosphère seyante, reflètent 50 ans d’histoire de la marque Alpina et son aspiration à trouver la perfection technique et visuelle, et cela, mois après mois!

alpina,calendrier,bmw,2015,cadeau,noël,mois,mensuel,photos,csl,b10,xd3,roadster,pictures

17:44 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : alpina, calendrier, bmw, 2015, cadeau, noël, mois, mensuel, photos, csl, b10, xd3, roadster, pictures | | |

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Au Rédacteur Auto, vous connaissez notre penchant pour les petites sportives compactes et dynamiques. Cela ne nous empêche pas d'apprécier une semaine passée dans un de ces 4x4 urbains, juste bons à fréquenter les avenues de nos grandes villes et les autoroutes qui les relient. Les amateurs du genre vont encore pouvoir élargir leur choix si nous en croyons AUTOExpress qui revient sur les dix prochaines nouveautés attendues dans ce segment dans les prochains mois.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Jaguar CX-17

Au même titre que la nouvelle XE, le future SUV de la marque anglaise reprendra la nouvelle architecture en aluminium. Plus longue, plus large et plus légère que ses concurrentes, cette structure devrait permettre à Jaguar de faire des miracles en terme d'émissions et de performances. Sous les capots, il y aura une série de nouveaux moteurs essence et diesel Ingenium, avec une version ultra-efficace émettant peu plus de 100 g / km de CO2, ainsi qu'un modèle V6 suralimenté haute performance. JLR a déjà une forte présence sur le marché des SUV, de sorte que le C-X17 jouera sur la carte de la sportivité et du design pour éviter de cannibaliser les ventes de la marque sœur Land Rover.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Skoda A+

Skoda a promis que son prochain SUV sept places, attendu en 2016, collera au plus près à la philosophie de la marque "Simply Clever". Actuellement connu sous le nom d'A+, le nouveau venu lorgne du côté des Hyundai Santa Fe et autres Kia Sorento comme principaux concurrents. Ce SUV inédit devrait aider Skoda à atteindre les  1,5 millions de véhicules à l'échelle mondiale d'ici à 2018. Les choix de moteurs tourneront tous autour des quatre cylindres turbocompressés afin d'optimiser le rendement énergétique.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Bentley SUV

Bentley fera également sa première incursion sur le marché des SUV dans les prochains mois. La voiture, qui n'a pas encore de nom, devrait mélanger les éléments de style de la Continental GT avec les proportions Audi Q7. Elle sera également le premier modèle essence-électrique de Bentley, mais le 6.0 W12 et le 4.0 V8 bi-turbo devraient toujours être proposés. Même si le SUV n'a pas encore été révélé, plus de 2000 pré-commandes ont déjà été prises.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Audi Q1

Audi aura un nouveau SUV d'entrée de gamme en 2016 qui portera le nom de Q1. Il ne sera pas basé sur la citadine A1 mais utilisera la plus grande plate-forme MQB histoire de cibler les acheteurs qui ont soif de praticité mais dans emballage haut de gamme. La marque a promis une avalanche de nouveaux modèles d'ici 2020, avec un portefeuille de produits qui d'étendra de 49 à 60 modèles. Un SQ1 et Q2 sont susceptibles de suivre les traces de la Q1.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Seat SUV

Seat a laissé sous-entendre son arrivée dans le segment des SUV depuis des années et en 2016, il présentera enfin son rival du VW Tiguan. Le style sera inspiré de celui de la Leon en profitant de la plateforme MQB du groupe VW. Les groupes motopropulseurs sont susceptibles de correspondre à ceux déjà disponibles dans la gamme Leon. Une fois lancé, ce SUV devrait faire la trace pour l'arrivée d'un plus petit modèle destiné à rivaliser avec le Nissan Juke grâce, entre autres, à une version Cupra très torride.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Alfa SUV

Pour ceux qui veulent y croire, on annonce la renaissance d'Alfa à travers, entre autres, un tout nouveau SUV attendu en 2016. Conçu avec l'espoir de relancer les ventes, ce rival du BMW X3 devrait profiter d'une gamme de nouveaux moteurs essence et diesel, ainsi que d'un V6 turbo.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Mazda CX-3

Chez Mazda, on annonce un petit SUV trapu, basé sur la nouvelle citadine 2, dans la même vaine que le Ford Ecosport et attendu pour l'année prochaine. Il va utiliser la nouvelle technologie SKYACTIV avec les 1.5 essence et diesel.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Volvo XC90

La seconde génération du XC90 est un SUV entièrement nouveau. Plus léger, plus puissant et plus sûr que jamais, avec un intérieur plus spacieux et moderne, il utilise également de nouveaux moteurs efficaces tandis qu'il existe un modèle aux seules roues avant motrices et même un plug-in hybride 390 ch. Il sera en concession au printemps 2015.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Mercedes GLE Coupé

Conçu comme un rival du BMW X6, le futur Mercedes SUV Coupé est basé sur le prochain GLE - le remplaçant du ML - mais il semble plus long, plus large et plus bas. En conséquence, il est susceptible d'être plus sportif à conduire, et un modèle AMG de plus de 500 ch est attendu. On devrait en savoir plus à la mi-2015.

SUV,futur,next,nouveautés,2015,2016,Alfa,Audi,Bentley,Jaguar,Maserati,Mazda,Mercedes,Seat,Skoda,Volvo,tendance,design,

Maserati Levante

Le premier SUV de Maserati devrait être un best-seller pour la marque italienne. Le Levante recevra un V6 diesel, avec une puissance variant de 247 ch à 345 ch, et deux V6 essences bi-turbo ainsi qu'un V8 de 552 ch.

09:54 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : suv, futur, next, nouveautés, 2015, 2016, alfa, audi, bentley, jaguar, maserati, mazda, mercedes, seat, skoda, volvo, tendance, design | | |

Legend,boucles,bastogne,nouveau,tracé,mandarine,invités,guest,delettre,engagésDu côté de Bastogne, on met les bouchées doubles pour accueillir, le 21 février prochain, la 10e édition historique des Legend Boucles©.

«Nous sommes les bienvenus partout,» s’exclame l’organisateur Pierre Delettre. «Tout le monde veut sa RT. J’ai même une commune qui nous a concocté un book avec trois propositions de spéciales qu’ils avaient dessinées eux-mêmes. Ils font une partie de notre boulot! C’est assez incroyable. Si je voulais, je pourrais monter un rallye en ligne avec 17 RT différentes dont trois ou quatre sur terre. C’est de bon augure pour l’avenir. On pourra varier les plaisirs, tout en gardant, c’est notre volonté, deux des plus beaux tronçons de la région spadoise.»

Legend,boucles,bastogne,nouveau,tracé,mandarine,invités,guest,delettre,engagés

A propos de terre, le G.O. a récemment parcouru la fameuse «Mandarine», une étape qui restera secrète jusqu’au départ: «C’est fou les beaux coins que l’on peut encore découvrir chez nous. Heureusement que j’étais accompagné car j’étais complètement perdu dans cette forêt de sapins où il n’y a aucun réseau téléphonique. J’avais fait la comparaison avec Kielder Forest à la belle époque du RAC, mais à certains endroits on se croirait au Canada. Les paysages sont magnifiques. On oublie qu’on est en Belgique.»

Du côté de l’affiche, on s’active aussi déjà en coulisses: «On a déjà pas mal de contacts, avec des partenaires et des pilotes étrangers,» confie Olivier de Wilde, responsable des «invités». «Un grand nom, très apprécié du public, m’a déjà donné son accord de principe. Et avec un parcours nouveau à 70%, il pourrait avoir son mot à dire pour la victoire finale. Il ne reste plus qu’à lui trouver une bonne auto et les moyens de la faire rouler…»

Legend,boucles,bastogne,nouveau,tracé,mandarine,invités,guest,delettre,engagés

Depuis samedi dernier, le 1er novembre, le nouveau site des Legend Boucles© à Bastogne est en ligne. Les inscriptions y sont ouvertes aux mêmes conditions que l’an dernier. «Comme je l’ai dit lors de la conférence de presse de début octobre, on va offrir plus à nos équipages qui seront choyés avec un beau parc d’assistance, des RT magnifiques et une surprise pour les 200 premiers engagés,» explique Pierre Delettre. «L’attrait de la nouveauté est réel et plusieurs dizaines de bulletins sont déjà rentrés. On y retrouve une majorité de fidèles bien sûr, mais aussi des anciens qui avaient fait le tour de Spa et pas mal de nouveaux régionaux. La Démo inaugurée en 2013 suscite aussi pas mal d’intérêt, tant en Belgique qu’à l’étranger. Il y a de nouvelles recrues dans notre organisation et tout le monde est gonflé à bloc pour préparer de superbes Legend. Faites-nous confiance, vous ne le regretterez pas.» (Photos: www.letihon.be)

Legend,boucles,bastogne,nouveau,tracé,mandarine,invités,guest,delettre,engagés

09:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : legend, boucles, bastogne, nouveau, tracé, mandarine, invités, guest, delettre, engagés | | |

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Après l’Equipe Nationale Belge (quasiment sold-out…), Claude Yvens et Christophe-Antoine Gaascht se sont penchés sur une autre équipe glorieuse du sport automobile belge: le Racing Team VDS. Entre 1965 et 1985, Rodolphe van der Straten-Ponthoz et ses troupes ont sillonné presque tous les continents (à l’exception de l’Asie) et porté haut une certaine idée du sport automobile, faite de défis et de sportivité.

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Autant le dire tout de suite: le rêve original du Comte (gagner les 24 heures du Mans… et les regagner) ne s’est jamais réalisé. Mais il sut s’adapter aux circonstances et trouver les séries internationales où il pouvait combiner son envie de victoires et sa volonté de relever les défis technologiques de plus en plus poussés… sans jamais avoir recours au moindre sponsor. Dans ce sens, la progression du Racing Team VDS fut logique dans les années 60, erratique au début des années 70 et constante jusqu’en 1984.

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Première époque

Débutant par le Championnat de Belgique des circuits, le Comte emmena rapidement ses troupes vers le Championnat d’Europe de tourisme puis vers le Championnat du Monde. Chaque palier l’obligeait à se séparer des pilotes moins rapides et à en recruter d’autres. De cette époque, il n’en resta qu’un, Teddy Pilette, dont le talent ne suffit pourtant pas à conquérir les titres dont rêvait le Comte. A la fin des années 60, Le Mans ne pouvait échapper à un grand constructeur. C’est presque à regret que Rodolphe van der Straten-Ponthoz tourna le dos à Alfa-Romeo d’abord et aux sport-prototypes ensuite, non sans avoir remporté plusieurs victoires.

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Deuxième époque

Au départ, le Comte ne rêvait pas de monoplace, Teddy Pilette oui. En 1971, le Comte tente une aventure sans lendemain en Interserie avec des McLaren, mais accède aussi au souhait de Pilette en achetant sa première McLaren F5000. Deux années difficiles vont suivre, et il faudra attendre mai 1973 pour voir Teddy Pilette remporter une course F5000 à Oulton Park au volant d’une Chevron B24. A partir de ce moment, VDS devient une équipe qui compte : Pilette devient Champion d’Europe 1973, Peter Gethin rejoint le team et devient vice-champion en 1974 et Pilette triomphe à nouveau en 1975. Avec la victoire de Gethin en Tasman Series en 1974, le palmarès est impressionnant, mais il y a une ombre au tableau : le Racing Team VDS n’a pas reçu en Belgique la reconnaissance qu’il mérite. Le Comte fait désormais courir son équipe sous licence britannique.

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Troisième époque

La déliquescence annoncée de la F5000 européenne incite le Comte à émigrer vers les Etats-Unis. Une année de F5000 pour apprendre (et au terme de laquelle Pilette quitte le team), puis VDS Racing (c’est son nouveau nom) devient un des piliers du nouveau championnat CanAm. Peter Gethin, Warwick Brown, Geoff Brabham, Al Holbert et Geoff Lees (avec un court intérim de Patrick Tambay) se battront toujours aux avant-postes, jusqu’au triomphe final de Geoff Brabham en 1981. Ce titre a pour le Comte une saveur toute particulière : féru de mécanique au point de fabriquer lui-même des modèles réduits de moteurs, il vient de faire gagner une voiture portant son nom et conçue avec les plus fins techniciens du moment aux Etats-Unis (le motoriste Franz Weis, ex-Chaparral, l’aérodynamicien Tony Cicale…).

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Toutefois, la série CanAm s’essouffle en 1982 et le Comte décide de passer en Indycar. Là aussi, une année d’apprentissage (ponctuée tout de même par une victoire) précède la décision de construire sa propre voiture. Mais la VDS-Penske de 1984 est une véritable catastrophe, et la saison du VDS Racing s’arrête après trois meetings.

Comme le Phénix

L’aventure ne s’arrête pourtant pas là. Quatre fois, au moins, le nom de van der Straten va refaire parler de lui dans le sport moteur:

  • Rodolphe van der Straten a fondé VDS Engines en 1981 avec Franz Weis, faisant remporter 108 victoires en Indycar et quatre éditions des 500 Miles d’Indianapolis à ses clients.
  • En 1991, le Comte répond à l’appel de Jim Hall pour lancer une nouvelle équipe Hall-VDS en Indycar. L’équipe survivra au décès du Comte Rodolphe van der Straten le 8 avril 1992 et courra jusqu’en 1994.
  • Le Marc VDS Racing Team, fondé par un des fils de Rodolphe, a remporté victoires et titres tant en en endurance (Blanpain Endurance Series principalement) qu’en Moto2 (Champion du Monde 2014 avec Tito Rabat).
  • VDS Racing Adventures, créé par Raphaël van der Straten-Ponthoz en 2000, perpétue la tradition familiale sur plusieurs continents, principalement dans les courses d’endurance, et a même fait développer sa propre voiture, une GT cette fois…

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Le livre

Comme c’est devenu une (bonne) habitude chez Benoit Deliège Editions, l’ouvrage consacré à l’aventure VDS est richement illustré : plus de 400 photos et de nombreuses illustrations issues du pinceau talentueux de Benoît Deliège lui-même. L’éditeur se réjouit particulièrement de l’accueil enthousiaste qu’il a reçu chez les plus grands photographes nord-américains et australiens, dont les clichés feront découvrir à l’amateur européen des aspects tout à fait insoupçonnés de la course automobile sur d’autres continents.

Claude Yvens et Christophe-Antoine Gaascht, les deux auteurs, ont par ailleurs passé plus de deux ans à fouiller archives et magazines avant de contacter tous les survivants de l’aventure. Le résultat est, comme d’habitude, fouillé et riche tout en restant très fluide. Derrière les faits de course se cachent des histoires humaines passionnantes ou amusantes que la plume alerte des auteurs rend agréables à découvrir.

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

L'avis du Rédacteur de l'Automobile

C'est un superbe ouvrage, concocté par ce trio magique et qui déborde de photos d'époques comme nous les aimons. Il s'agit également d'un véritable travail d'orfèvre quant à la précision et la compilation des résultats de l'écurie légendaire. L'œuvre de Rodolphe van der Straten Ponthoz est décrite, année après année, avec une course et un circuit plus particulièrement mis en évidence. La qualité des illustrations est assez impressionnante et les documents en noir et blanc nous plongent véritablement dans cette belle époque tandis que les illustrations en couleur de Benoît Deliège apportent une touche contemporaine à l'ensemble. Des objets (affiches, brassards, lettres de remerciements) ajoutent un caractère authentique à l'ouvrage. Et même si nous sommes amateurs d'endurance, toute la période monoplace n'en demeure pas moins intéressante. Vous l'aurez compris, ce livre doit absolument figurer dans la bibliothèque de tout amateur de sport automobile belge parce qu'il s'agit de l'histoire nationale de ce sport. Bravo également aux auteurs qui nous gratifient d'un style et d'une orthographe irréprochables, deux qualités devenues rares dans un monde où n'importe qui se croit obligé d'écrire n'importe quoi à propos de tout et de rien...

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

Fiche technique

264 pages

Format 26x28cm

Plus de 400 photos, illustrations et document exceptionnels

Texte Français & Anglais

2000 exemplaires

Ecrit par Claude Yvens et Christophe Gaascht

Mis en page et illustré par Benoit Deliège

Prix public : 60 euros

Disponible sur le site : http://www.benoitdeliege.be

beau,livre,cadeau,fin,énnée,bibliothèque,racing team vds,histoire,sans,claude,yvens,christophe-antoine,gaascht,benoît,deliège,texte,illustrations,photos

mercedes,G-Code,concept,étude,style,prototype,4x4,SUV,coupé,compact,futur,next,chine,

Mercedes vient d'ouvrir un centre de recherche et développement à Pékin et pour fêter cela, les responsables de la marque ont levé le voile sur un concept de SUV compact. Sous sa peau grise, habillée d'une peinture intégrant des éléments photovoltaïques, nous découvrons une improbable combinaison entre un moteur thermique, carburant à l'hydrogène, et un train arrière électrique alimenté par une batterie rechargeable sur secteur.

mercedes,G-Code,concept,étude,style,prototype,4x4,SUV,coupé,compact,futur,next,chine,

Les portes à ouverture antagoniste et la coque, dépourvue de pied milieu, relèvent également de la science-fiction. Mais l'étude n'est pas dépourvue d'un certain réalisme pour autant.

mercedes,G-Code,concept,étude,style,prototype,4x4,SUV,coupé,compact,futur,next,chine,

Son format de 4,10 m et le G du patronyme G-Code anticipent l'arrivée d'un baroudeur compact et sportif, qui pourrait se nommer GLA Coupé. Quant à la poupe fuyante, elle contient des éléments évoquant les GLE et GLC Coupé, plus grands, mais programmés pour 2015 déjà.

mercedes,G-Code,concept,étude,style,prototype,4x4,SUV,coupé,compact,futur,next,chine,

En revanche, quantité de gadgets comme les sièges aux ceintures à cinq points et le volant, à mi-chemin entre aviation et Formule 1, n'ont aucun rapport avec les SUV actuels. Ne comptez pas retrouver des amortisseurs récupérant de l'énergie cinétique, des feux LED qui ne se déploient que quand ils sont allumés, ou une génération d'électricité statique via le frottement de l'air sur la carrosserie en série de sitôt.

mercedes,G-Code,concept,étude,style,prototype,4x4,SUV,coupé,compact,futur,next,chine,

15:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, g-code, concept, étude, style, prototype, 4x4, suv, coupé, compact, futur, next, chine | | |