salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

61) Le bleu est décidément très à la mode chez Audi, à l'image de ce TT RS équipé d’une multitude d’accessoires Performance Parts qui font gonfler la facture mais qui devraient surtout rapprocher le coupé aux quatre anneaux de la Porsche Cayman.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

62) Exit le V8 atmosphérique, la nouvelle RS 4 accueille un V6 double turbo de 450 ch. La cylindrée est fortement réduite, passant de 4,2 litres à « seulement » 2,9 l… mais le couple fait un bond en avant en passant de 430 à pas moins de 600 Nm! Le poids est légèrement en baisse (80 kg de moins, 1790 kg sur la balance quand même) et le 0 à 100 ne demande plus que 4"1, au lieu de 4"7 pour la génération précédente.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

63) Très et trop peu de marques italiennes à Francfort cette année, Fiat et Alfa sont absents. Ferrari y présente la nouvelle Portofino. En entrée de gamme, celle qui remplace la California T propose un V8 turbo de 3855 cm3 développant 600 ch. Le 0 à 100 km/h est couvert en 3"5. Espérons que le bruit ne soit pas trop étouffé…

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

64) Alpina développe des versions exclusives et aussi luxueuses que performantes sur base de la gamme BMW. La nouvelle Série 5 est déjà disponible en version à quatre roues motrices. Cette D5S est équipée d’un six cylindres de 3 litres et 380 ch pour un couple phénoménal de 800 Nm. Quatre secondes seulement seraient nécessaires pour passer de 0 à 100 km/h et 286 km/h en pointe.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

65) Jaguar cède lui aussi à la mode des SUV compacts avec le E-Pace. la teinte rouge est un peu aux antipodes des berlines traditionnelles de la marque qui cible ici une toute nouvelle clientèle.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

66) Clin d’œil aux années 80, une exposition permet de découvrir quelques voitures représentatives de cette époque… comme cette Mercedes 190 découvrable baptisée St Tropez, concurrente des BMW Baur sur base des Série 3 E36.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

67) Une Jaguar encanaillée par Arden… Avec un V12, voilà de quoi plaire aux amateurs de sportivité et de discrétion.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

68) Evidemment, il fallait une Capri aux ailes larges façon Testa Rossa! Il n’y manque que la shampouineuse blonde platine!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

69) On aime… ou pas! Rieger n’a jamais fait dans le discret et ce Corrado cabriolet élargi en est bien la preuve.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

70) Parmi les préparateurs et tuners allemands, BB occupe une place un peu à part. Cette 911 arbore une décoration typique des années 80 mettant en valeur ses courbes.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

71) Aux côtés de KIA, Hyundai fait lui aussi une incursion sur le marché des sportives avec l’i30 N (pour Nürburgring, bien évidemment, mais aussi pour Namyang, où elle a été conçue, en Corée du Sud). Au passage la marque a débauché Albert Bierman chez BMW M. Celui-ci est responsable de la mise au point de son châssis. Forte de 275 ch, elle est la concurrente directe de la Megane R.S. Son 4 cylindres 2 litres turbo la fait passer de 0 à 100 km/h en un peu plus de 6 secondes et la vitesse maximale de 250 km/h correspondent bien aux standards de la catégorie.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

72) Peu de choses sportives à se mettre sous la dent chez Citroën, hormis cette C3 WRC qui rappelle les 16 titres conquis en championnat du monde. Histoire de faire encore un peu plus has been, la E-Mehari se décline désormais en version Courrèges.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

73) La nouvelle Huyndai i30 Fastback le démontre, les variantes coupé 5 portes montent en gamme et apportent un cachet Premium indéniable.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

74) Wey exposait pour la première fois à Francfort. Ce curieux engin est une sorte de coupé-SUV. Certes, le style est loin de Bertone mais les progrès sont indéniables et bien loin des pâles copies des best-sellers européens dont certains constructeurs de l’Empire du Milieu sont coutumiers.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

75) Dans un autre style, cette Wey Vv 5s produite par Great Wall (Grande Muraille) n’est pas sans rappeler un certain Juke mâtiné avec des éléments de design Peugeot, comme la petite vitre arrière. Ce concurrent du BMW X3 est bien équipé et sera certainement vendu à des tarifs défiant toute concurrence. Il restera aux importateurs à trouver le produit miracle permettant d’éliminer l’odeur de solvant abominable régnant à l’intérieur!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

76) La success-story continue! Le nouveau Dacia Duster bénéfice d’une nouvelle signature lumineuse et d’une calandre plus consistante.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

77) Sans nul doute l’un des plus beaux prototypes présentés cette année, l’Aspark Owl (hibou en français) vient du Japon. Cette supercar offre 435 ch, avec deux moteurs électriques, et promet d’abattre le 0 à 100 en seulement 2 secondes. Utilisant une nouvelle technologie permettant une réduction drastique du poids des batteries (au lithium), l’engin ne pèse que 850 kg d’après son constructeur. Reste à concrétiser toutes ces belles promesses.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

78) Borgward, le retour, bis! Aux côtés des SUV déjà vus il y a deux ans et désormais en production, la marque replonge dans son histoire et dévoile une Isabella Concept. Ce coupé cinq portes est bien évidemment électrique mais l’absence d’informations technique laisse penser qu’il n’aura pas d’avenir en dehors des salons.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

79) Startech est le premier à dégainer pour rendre votre Bentley Bentayga encore plus exclusif! Des jantes à l’intérieur en passant par la carrosserie. Pour encore un peu plus de mauvais goût, il faudra voir chez Mansory lors du prochain salon de Genève.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

80) Evolution mineure chez Maserati. La Ghibli est désormais disponible en finitions "GranSport" ou "GranLusso". L’équipement est adapté (éclairage LEd intégral, par ex.) et la puissance du V6 essence bondit de 410 à 430 ch. Il serait temps que Maserati réagisse et sorte des nouveaux modèles car la concurrence ne faiblit pas. (Texte et photos: Dimitri Urbain)

07:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, francfort, iaa, 2017, photos, reportage, dimitri, urbain | | |

Les commentaires sont fermés.