salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

Tous les deux ans, en automne, la planète automobile se retrouve alternativement à Paris ou Francfort. Cette année, c’est en Allemagne que les festivités se déroulent… mais la fête n’a pas la même saveur qu’à l’habitude! Sur fond d’image des constructeurs bien ternie pour cause de tricheries aux émissions sur le Diesel; d’incertitudes réglementaires quant à l’avenir; de grandes manœuvres économiques et financières chez certains; de réductions budgétaires chez d’autres qui, comme Volvo ou Peugeot, ont carrément fait l’impasse… Certains évoquent même la prochaine disparition de ce type d’événement.

Cependant, amateurs de vraies voitures sportives et performantes, réjouissez-vous car, au milieu d’un déluge de prototypes électrifiés (à défaut d’être électrisants pour la plupart…) il reste encore de bien belles machines pour se faire plaisir! Profitons-en!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

1. Le Mercedes Classe G est toujours bien présent. Doyen du marché, puisqu’il est sorti en… février 1979! Brabus se fait une joie de le bourrer aux vitamines à coup de V12 biturbo de 6,3 litres de cylindrée. Avec ses 900 ch et pas moins de 1.200 Nm de couple (bridé, dixit le constructeur, sinon ce serait 1.500 Nm!), l’engin monte à 270 km/h … il n’y en aura que 10 exemplaires vendus la bagatelle de 660.000 €!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

2. La toute nouvelle Lexus LS… le vaisseau amiral se pare d’une nouvelle calandre qui ne laissera personne indifférent. Son côté personnel est indéniable, sa beauté beaucoup plus discutable!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

3. Première d’une future gamme plus sportive, la Toyota Yaris GRMN (pour Gazoo Racing Master of Nürburgring, pas moins!) préfigure la sortie d’autres versions typées. On applaudit des deux mains! Plutôt légère avec 1135 kg, elle reçoit un 1800 cm3 équipé d’un compresseur et qui délivre 215 ch. Il est associé à une boîte manuelle six rapports et il y a même un autobloquant en série.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

4. Histoire d’enfoncer le clou, la TS050 du Mans fait aussi partie de la promotion sportive de Toyota en Allemagne.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

5. La toute nouvelle Subaru Impreza… ah bon? nouvelle? vraiment? Comme toujours, le style de la marque est quelconque… et fait immanquablement penser à une Mazda de 10 ans voire à une Opel! C’est plutôt la technique qui fait rêver ici, avec toujours un fabuleux moteur boxer, disponible en 1600 ou 2000 cm3 et une transmission intégrale. Espérons que des versions STI et WRX suivent.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

6. Dans un style moins manga que chez Honda, la WRX STI joue sur l’efficacité pure.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

7. Sans aucun doute l’une des sportives avec laquelle il faudra compter bientôt, la nouvelle Megane R.S. Equipée d’un moteur de 280 ch, elle dispose également du châssis à roues arrière directrices qui devrait ici faire merveille en agilité et comportement. Renault a compris le message, une boîte manuelle est disponible, aux côté de la boîte EDC. Allez, encore un petit effort messieurs, une sportive ça se décline en trois portes. Elle devrait sans trop de peine faire oublier l’erreur de casting qu’elle la Clio R.S. actuelle. A noter qu’une version Cup plus typée sport sera également disponible.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

8. Avec sa superbe teinte bleue bien évocatrice, ce break Megane GT a beaucoup d’arguments pour séduire lui aussi. Et pourquoi pas un break en version RS, histoire de concurrencer la Focus ST?

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

9. Chez Opel, grand retour d’une version sportive sur l’Insigna avec cette GSI… Moteur 2 litres turbo de 260 ch (qui a dit seulement?) , boîte 8 rapports et transmission intégrale de série. La petite histoire ne dit pas si, comme la Kadett GSi des années 80, elle est équipée d’un tableau de bord digital dont le tachymètre monte à 288 km/h dès que le contact est branché!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

10. Sur la stand Ford, la GT 40 était bien présente dans une version… Lego!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

11. Bravo aux artisans constructeurs qui sont parvenus à restituer aussi fidèlement les lignes arrondies de la GT avec des briques Lego! Pourrons-nous la construire durant les vacances de Noël 2017? Croisons les doigts!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

12. Sport à tous les étages chez Ford. Ici c’est un pilote grandeur nature et toujours en Lego, rappelant beaucoup le fameux « Stig » de l’émission anglaise Top Gear.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

13. L’orange est décidément à la mode cette année… et sied à merveille à la Ford Mustang dans sa version 2017 légèrement retouchée.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

14. Sans nul doute l’un des meilleurs rapport prix- plaisir du marché, la Mazda MX 5 se dote ici d’appendices aérodynamiques plutôt discrets et qui s’accordent bien avec sa livrée rouge métal Soul Red.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

15. Dans un coin du stand Mazda, un clin d’œil au glorieux passé de la marque avec cette Cosmo à moteur rotatif… choix approprié à Francfort afin de rendre hommage à son créateur, l’ingénieur Felix Wankel.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

16. Au rayon des petites sportives sympas, voici que se dévoile la nouvelle Suzuki Swift. Le style est consensuel mais a de quoi séduire. Un tout nouveau quatre cylindres de 1400 cm3 offre 140 ch et 230 Nm de couple entre 2.500 et 3.500 tr/ min. La boîte est à six vitesses et, par rapport à la précédente génération, elle a maigri de 80 kg. Voilà qui nous met cette Sport à 970 kg à vide, un vrai poids plume gage de plaisir au volant!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

17. Chez Honda la Type R s’affiche dans cette belle teinte rouge. Pour le style, c’est affaire de goût personnel…

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

18. La NSX en version GT3, que nous avions déjà pu découvrir dans les paddockes des 24 heures de Francorchamps, exhibe une carrosserie à la finition carbone du plus bel effet.

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

19. Clin d’œil à la nouvelle Fiesta, Ford exposait quelques exemplaires plus anciens. Celle-ci, de première génération , arbore un magnifique intérieur en tissus brun à bandes assorti à un vert «Derrick» très Seventies!

salon,francfort,iaa,2017,photos,reportage,dimitri,urbain

20. La reine des sportives compactes ne pouvait manquer le rendez-vous de Francfort, dans cette version Blue and Black plutôt seyante. (Texte et photos: Dimitri Urbain)

09:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : salon, francfort, iaa, 2017, photos, reportage, dimitri, urbain | | |

Les commentaires sont fermés.