Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Contrairement à ce que le résultat final de cette première manche du Championnat de Belgique des Rallyes pourrait laisser présager, avec une quatrième victoire de Freddy Loix sur ses terres, ce ne fut pas un long fleuve tranquille pour le champion en titre. Deux solides adversaires l'ont contraint à tout donner pour arriver le premier sur le podium de Landen samedi soir. Kris Princen et Chris Van Woensel ont occupé un temps la tête du classement provisoire.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Ainsi, le pilote Peugeot a été le premier leader de l’épreuve, menant les débats pendant deux spéciales. Après, c'est la Mitsubishi Lancer WRC de Chris Van Woensel qui a pris le relais en tête. Jusqu'à ce que celle-ci connaisse des ennuis d'embrayage lui coûtant vingt secondes de pénalité. Après les nombreux ennuis de fiabilité rencontrés en 2015, Chris aurait mérité une victoire même si celle-ci aurait été très mal accueillie par les instances dirigeantes ayant tout misé sur le R5 malgré ses coûts prohibitifs.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Chez les R5, justement, le Trudonnaire resté leader jusqu’au début de la deuxième boucle. Une boucle durant laquelle on a assisté à un passionnant chassé-croisé entre Princen et Loix déchaîné donnant tout et plus pour venir à bout de la 208. "C'est une fantastique victoire," se réjouissait Freddy à l'arrivée.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

"Cela m'est rarement arrivé de vivre une telle bataille, devant comme mon concurrent le plus direct rouler à un tel rythme dès le premier mètre. Directement, il a fallu attaquer fort. Piloter sur le fil du rasoir. En deuxième boucle, la bataille pour la victoire est devenue un duel, Kris comme moi devant y aller à fond. Je n'avais plus aucune réserve. Et je ne pouvais pas aller plus vite. Remporter la victoire après une bagarre aussi intense, ça donne des sensations uniques. Je pense que les spectateurs ont vraiment dû se régaler aujourd'hui. Nous nous sommes battus pour chaque dixième de seconde. Je n'avais plus dû attaquer aussi fort depuis Ypres l'an dernier."

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

De son côté, Kris Princen gardait le sourire: "Bien sûr, j'aurais préféré gagner ce rallye à domicile devant mes supporters mais je ne peux sincèrement pas être déçu de ma deuxième place. L'important, c'est que nous avons démontré combien la Peugeot a progressé cet hiver. Nous sommes dans le coup! Personnellement, je n'ai aucun regret. La 208 T16 s'est montrée d'une fiabilité irréprochable d'un bout à l'autre du rallye alors que nous ne l'avons pas ménagée. Je suis aussi ravi de n'avoir pas commis la plus petite erreur. Nous étions pourtant sans cesse à l'extrême limite du pilotage. J'ai jeté toutes mes forces dans la bagarre. Tout au long de la journée, j'ai mis Freddy sous pression. Je tiens d'ailleurs à le féliciter pour cette très belle victoire."

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Autant dire que ce premier round augure d'une saison particulièrement disputée entre ces deux champions. Parce que derrière, si les moyens sont là, pour le talent il faudra repasser.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Chez J-Motorsport, le week-end a été particulièrement douloureux, financièrement s'entend. Sorti dès la première ES dans un droite abordé bien trop vite, Philippe Stéveny abîmait la nouvelle DS3 R5 mise à sa disposition par l'équipe de Jourdan Serderidis. Qui lui même partait à la faute dans la spéciale suivante en s'envolant sur une compression en pleine ligne droite. Les images ont été impressionnantes mais heureusement, l'équipage s'en sort sans gros bobos.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Derrière les trois ténors monopolisant les places sur la podium, Vincent Verschueren faisait un parfait usage de sa nouvelle Skoda Fabia malgré un manque de concentration dû à un état grippal. Il termine finalement quatrième malgré une touchette ayant cassé un roulement dans l'ES8.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

Un fait de course dont Cédric Cherain (Ford Fiesta R5 D-Max) aurait pu profiter mais dans une corde de l'ES10, un pivot cassait à l'arrière, le contraignant à l'abandon. Avant cela, le pilote de Fléron n'avait jamais trouvé un comportement qui lui convenait. Espérons que les choses s'arrangent avant ses premières épreuves en WRC2. Enfin, le Hollandais Bob De Jong termine heureux cinquième pour sa découverte du terrain à bord de sa DS3 R5. Copiloté par notre sympathique compatriote Bjorn Degandt, il pourrait jouer un rôle en vue plus tard dans la saison.

Championnat,Belgique,Rallye,2016,Haspengouw,rally,landen,manche,première,Loix,Princen,Van Woensel,Skoda,Peugeot,Mitsubishi,R5,WRC

16:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : championnat, belgique, rallye, 2016, haspengouw, rally, landen, manche, première, loix, princen, van woensel, skoda, peugeot, mitsubishi, r5, wrc | | |

Les commentaires sont fermés.