Cédric,Cherain,André,Leyh,Ford,Fiesta,R5,D-Max,Racing,programme,saison,2016

C'est dans le superbe domaine du Naxhelet Golf Club à Wanze que Cédric Cherain et André Leyh nous ont reçu hier soir pour présenter le programme de leur saison 2016. Une saison qui débutera au Haspengouw Rally dès demain mais qui prendra ensuite une tournure très internationale puisque les deux compères ont confirmé leur participation à sept manches du Championnat WRC2! Portugal, Pologne, Finlande, Allemagne, France (Corse), Catalogne et Grande-Bretagne. 

"Après le Condroz, le souhait de monter un programme international était clair," nous expliquait Cédric. "La question était de savoir lequel. ERC? WRC2? Un programme à la carte? C’est en fait une séance de tests pour le compte de l’équipe M-Sport qui a donné une tournure au processus de réflexion. Malcolm Wilson m’a expliqué qu’en WRC2, on connaît bien le potentiel des différents pilotes qui se produisent en même temps que les références mondiales. C’est moins le cas en Championnat d’Europe, où les comparaisons s’avèrent plus hasardeuses. Le raisonnement tenait la route, et on a entamé les démarches auprès de nos partenaires. Et puis, autant ne pas tourner autour du pot, participer à de telles épreuves dans le contexte du WRC, c’est tout simplement un rêve de gosse! Tant pour André que pour moi… Une opportunité s’est présentée, et à 32 ans, je n’ai plus vraiment le temps d’attendre si je veux un jour vivre tout ça."

Cédric,Cherain,André,Leyh,Ford,Fiesta,R5,D-Max,Racing,programme,saison,2016

Si cinq des sept épreuves sont bouclées au niveau du budget, les deux autres devraient l’être dans un futur proche. Et puis tout l'entourage de Cédric a annoncé qu'il serait au Condroz en fin d'année, pour remettre son titre en jeu. Et puis si d'autres partenaires étaient tentés par l'aventure, le Spa Rally et le Wallonie pourrait également faire partie du programme.

"Tout cela me paraît très prometteur, nous confiait André Leyh plus tard dans la soirée. La voiture devrait bien marcher et les évolutions apportées par l'équipe de Malcolm Wilson depuis l'an passé devraient lui offrir un second souffle bienvenu face aux Skoda et autres DS3. Mais cela demeure avant tout un choix raisonnable et la bonne voiture pour découvrir ces épreuves. Je vous avouerai que la Finlande me fait moyennement envie mais je tenterai de ne pas trop regarder les arbres qui défilent. Reste à opter pour la bonne stratégie entre l'attaque à outrance pour marquer les esprits ou rejoindre l'arrivée coûte que coûte pour se forger de l'expérience. C'est l'éternel dilemme des débutants mais je pense qu'à l'issue de la première spéciale du Portugal, nous aurons compris beaucoup de choses. L'essentiel n'est-il pas d'améliorer les chronos entre le premier et le deuxième passage?"

Qui vivra verra comme on dit. Mais nous serons derrière Cédric et André pour les soutenir dans cette belle aventure...

12:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : cédric, cherain, andré, leyh, ford, fiesta, r5, d-max, racing, programme, saison, 2016 | | |

Les commentaires sont fermés.