monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

Alors que plusieurs de ses petits camarades issus du karting ont décidé de passer aux voitures à essuie glaces, Gilles Magnus, jeune Anversois de 16 ans, va tenter cette année sa chance au sein de l’Auto Sport Academy, le championnat français de Formula Renault 1.6 autrefois appelé Formula Campus ou F4.

«J’ai eu l’occasion d’effectuer des tests sur une TCR et en formule,» explique l’étudiant de Schoten, vice-champion lors du World X30 Jr Challenge 2014 au Mans et 2e du Challenge Europa, toujours en Junior, l’an dernier à Castelletto. «Et ma préférence va clairement à la monoplace dont le poids et le pilotage se rapprochent plus du kart. Même si la F1 reste un rêve, je constate que la majorité des pilotes professionnels aujourd’hui en prototypes ou même en GT ou DTM sont passés par la mono. Je sais très bien qu’il faut énormément de talent, beaucoup de chance, de soutien et d’argent pour gravir les échelons menant vers les Grands Prix. Mais l’Auto Sport Academy me semble être une très bonne école pour apprendre les bases du métier de pilote. Je ne vais certainement pas y perdre mon temps. L’expérience de la monoplace me servira toujours dans le futur. Je n’ai que 16 ans et il sera toujours temps, plus tard, d’orienter ma carrière vers le Tourisme, le GT ou les Sports Prototypes. Je veux essayer.»

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

Outre Stoffel Vandoorne, notre champion de GP2, pas mal d’autres pilotes ont débuté par l’Academy française de la monoplace : on pense à Franck Montagny, Jean-Eric Vergne ou Arthur Pic, tous trois montés jusqu’en F1, ou encore à Marcel Fassler ou Loic Duval aujourd’hui pilotes d’usine en WEC.

«Tout le monde roule avec du matériel identique tiré au sort, un peu comme au Trophy CIK Academy que j’ai disputé en 2013 en karting,» poursuit Gilles issu d’une famille nombreuse. «Les budgets restent comparables à une saison internationale de kart. J’en cherche d’ailleurs toujours un peu plus pour pouvoir ajouter des essais supplémentaires. Et puis, même s’il ne comprend, hélas, plus d’épreuve en Belgique, le calendrier est intéressant avec 6 meetings et quatre courses par week-end, soit 24 départs sur la saison. Après Nogaro que je connais déjà fin mars, on roulera dans les rues de Pau, à Magny-Cours, au Mans, à Imola avant la finale au Castellet.»

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

Calendrier 2016 Auto Sport Academy

1-3 avril : Le Castellet (Paul Ricard)

13-15 mai : Pau (Circuit Pau ville)

3-5 juin : Lédenon

8-10 juillet : Magny-Cours

9-11 septembre : Le Mans

28-30 octobre : Barcelone (Circuit de Catalunya)

monosplace,2016:championnat,circuit,france,auto,sport,academy,gilles,magnus,16 ans,jeune,espoir,belge

12:16 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : monosplace, 2016:championnat, circuit, france, auto, sport, academy, gilles, magnus, 16 ans, jeune, espoir, belge | | |

Les commentaires sont fermés.