toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Nos fidèles lecteurs le savaient déjà puisque nous l'avions annoncé, dès le 3 octobre, en exclusivité sur ce site. Il s'agit de l'un de nos projets qui visent à offrir davantage de visibilité à notre site puisque nous sommes le partenaire media privilégié de cette opération. Il y aura donc encore des surprises d'ici au départ de l'épreuve, le week-end des 7 et 8 novembre!

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Homologuée depuis peu, la Toyota GT86 CS-R3 va faire ses grands débuts sur le sol belge à l’occasion du 42ème Rallye du Condroz, dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes. Inscrite en voiture zéro, elle devrait assurer sa part de spectacle mais son pilote sera également chargé de peaufiner quelques réglages sur l’asphalte gras des routes condruziennes. Et si la présence de cette propulsion pouvait également séduire certains pilotes, l’opération serait totalement réussie pour TMG (Toyota Motorsport Gmbh).

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Première propulsion moderne homologuée en ce 21è siècle, le joli coupé japonais pourra désormais s'aligner dans toutes les compétitions routières estampillées FIA, y compris le WRC. S'appuyant sur la riche histoire du Toyota Team Europe, qui débuta en Championnat du Monde avec des Celica Turbo Twincam à roues arrière motrices dans les années 80, la GT86 CS-R3 devrait séduire de nombreux pilotes. Les plus anciens se souviennent encore de la venue de cette Gr.B en Belgique, en 1985, lors du Haspengouwrally aux mains de Juha Kankkunen et  sous les couleurs d’un célèbre cigarettier.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,patrick,snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Plus tard, c’est une Toyota Celica GT-4 qui sera engagée en Belgique par un autre sponsor rouge et blanc avec un certain Patrick Snijers au volant. Nous sommes en 1989 et le Limbourgeois échoue pour moins d’un point au classement final du championnat malgré quatre victoires (ci-dessus, Patrick au Condroz en 1990 - photo: Olivier Delhez). Des souvenirs qui risquent bien de resurgir lors de ce rallye du Condroz puisque Patrick sera au volant de la GT86 engagée par TMG.

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

«Ce sont eux qui m’ont contacté pour piloter cette toute nouvelle voiture pour la première fois en Belgique. Il semblerait que j’ai encore des amis là-bas… Comme la GT86 CS-R3 est encore en plein développement, nous avons préféré l’engager en voiture zéro afin de peaufiner ses réglages sans pression. Nous l’avons déjà essayée et je suis sûr que le public va apprécier. Nous sommes chargés d’assurer la promotion de cette nouvelle R3, la seule propulsion homologuée dans cette catégorie, en trouvant le juste équilibre entre dérapages et efficacité. Le terrain belge est tellement spécifique que nous serons là pour ajuster les réglages aux routes grasses du Condroz et de la Hesbaye. Je peux déjà vous dire que cette Toyota est l’engin idéal pour les gentlemen-drivers qui veulent se faire plaisir à des coûts limités. Je suis sûr qu’elle va plaire au public mais aussi aux amateurs de propulsions. Je compte bien me faire plaisir au volant pour remercier TMG mais aussi mes fidèles sponsors, Ixo et Yacco qui ont accepté que je délaisse ma monture habituelle le temps d’un week-end!»

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

Mais revenons à cette GT86 CS-R3 équipée d’un 2.0 litres boxer et qui a été retravaillé afin de fournir 232 ch pour un couple de 235 Nm. La boîte de vitesses à six rapports est devenue séquentielle grâce au travail de Drenth tout en conservant le différentiel arrière à glissement limité. Le poids a été ramené au minimum de 1.080 kg voulus par le règlement en vigueur tandis que les freins, l'échappement et la direction ont été calibrés en vue d'une utilisation en compétition. On sait déjà qu’un trophée réservé aux pilotes de GT86 sera mis sur pied dans le Championnat allemand des rallyes dès 2016 où l'on attend dix concurrents. Rappelons que le kit est commercialisé à 84.000 euros HTVA. (Photos portraits de Patrick Snijers: L.P.R. Photography)

toyota,gt86,cs r3,rallye,condroz,Patrick,Snijers,voiture,ouvreuse,zéro,première,belge,tmg,japon,coupé,propulsion

19:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, gt86, cs r3, rallye, condroz, patrick, snijers, voiture, ouvreuse, zéro, première, belge, tmg, japon, coupé, propulsion | | |

Les commentaires sont fermés.