toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

Toyota a annoncé aujourd’hui son programme pour l’année 2015 dans les différentes disciplines du sport automobile. Par ailleurs, la marque fera son grand retour en Championnat du Monde des Rallyes (WRC) à partir de 2017 avec une Yaris développée par Toyota Motorsport GmbH.

toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

En plus de son engagement en Championnat du Monde d’Endurance (WEC), Toyota Racing continuera à soutenir les équipes qui courent en NASCAR aux États-Unis, en Super Formula au Japon ainsi que sur le Rallye Dakar. Lexus Racing disputera le championnat Super GT au Japon et fournira des RC F GT3 à différentes équipes privées sur plusieurs continents, y compris en Europe. L’écurie officielle GAZOO Racing sera au départ des 24 Heures du Nürburgring avec une équipe constituée d’employés du groupe comme chaque année depuis 2007.

toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

Championnat du Monde d’Endurance WEC

Après une saison 2014 couronnée par cinq victoires en huit courses et les deux titres de Champion du Monde Constructeurs et Pilotes (Anthony Davidson et Sébastien Buemi), Toyota Racing s’engage de nouveau en Championnat du Monde d’Endurance avec deux TS040 HYBRID. Les voitures ont bénéficié de nombreuses améliorations dans l’intersaison, en particulier leur motorisation hybride THS-R (Toyota Hybrid System-Racing), conçue autour d’un V8 essence et de moteurs électriques qui entraînent les roues avant et arrière.

toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

La voiture qui portera le n°1, privilège des Champions du Monde en titre, sera pilotée par Anthony Davidson (Grande-Bretagne), Sébastien Buemi (Suisse) et Kazuki Nakajima (Japon). L’équipage de la n°2 sera constitué d’Alex Wurz (Autriche), Stéphane Sarrazin (France) et Mike Conway (Grande-Bretagne). Les pilotes d’essai et de réserve seront annoncés ultérieurement. L’objectif pour 2015 est de remporter de nouveau les deux titres de Champion du Monde mais surtout les 24 Heures du Mans qui se dérouleront le week-end des 13 et 14 juin et qui échappent à la marque japonaise depuis des années.

toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

Championnat du Monde des Rallyes WRC

Et puis depuis de nombreux mois, Toyota a débuté les préparatifs de son retour pour 2017. La voiture de rallye, basée sur la Yaris, est déjà en cours de développement et testée par Toyota Motorsport GmbH (TMG), qui la construit sur son site de Cologne (Allemagne). Longue de 3 910 mm et large de 1 820 mm, elle est équipée de pneus Michelin et d’un moteur à quatre cylindres 1,6 litre turbo à injection directe d’environ 300 ch, conformément au règlement de la catégorie. Les pilotes d’essais pour 2015 sont Stéphane Sarrazin (France), Sebastian Lindholm (Finlande) et Eric Camilli (France).

toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

Engagé en Championnat du Monde des Rallyes entre 1973 et 1999, Toyota a remporté 43 courses, trois titres de Champion du Monde des Constructeurs et quatre de Champion du Monde des Pilotes, dont le premier pour un pilote français, Didier Auriol, en 1994, au volant d’une Toyota Celica Turbo. Elle quittera la discipline de manière peu glorieuse suite à des accusations démontrées de tricherie...

toyota,programme,sportif,2015,endurance,rallye,wrc,2017,retour,yaris,le mans,wec,ts040,super gt,nascar

15:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, programme, sportif, 2015, endurance, rallye, wrc, 2017, retour, yaris, le mans, wec, ts040, super gt, nascar | | |

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

Après 19 tentatives, Marc Duez, associé à Didier de Radiguès et au français Eric Hélary a enfin décroché une victoire dans son épreuve! Second aux essais, l'ex-motard prend facilement la tête de la course et lorsque Duez relaye Didier, la #1 possède plus d'une minute d'avance sur la #2.

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

Mais peu après 20 heures, Marc éclate un pneu face au stand et doit donc effectuer un tour complet au ralenti. Heureusement, il conserve la tête sur la Honda Accord pilotée, entre autres, par Tassin. D'ailleurs la BMW finit par s'échapper en tête, la Japonaise ne sachant plus suivre son rythme.

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

A la mi-course, Duez et ses compères dominent toujours l'épreuve et ils devancent alors l'étonnante 318 tds engagée par l'usine de trois tours! Et c'est une bonne chose parce que dimanche, vers 12h06, lorsque Didier relaye Eric, la voiture prend feu dans les stands. Le Team Bigazzi est bon pour une grosse frayeur parce que les dégâts sont finalement minimes. Mais le suspense n'est pas terminé pour autant.

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

En effet, après une heure de son relais, Didier revient aux boxs. Un problème de pompe à essence est diagnostiqué et implique que la #1 devra ravitailler plus souvent. la voiture sœur, la #2 en profite pour revenir très fort mais au final, Marc peut respirer. Il remporte sa première victoire dans la classique ardennaise et offre ainsi une vingtième victoire à BMW!

BMW,320i,STW,Bigazzi,duez,de radiguès,Hélary,#1,victoire,gagnante,24,heures,spa,francorchamps,Spa,24Hours,titre,couronne,tourisme,endurance

08:58 Écrit par Benoît Lays dans Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, 320i, stw, bigazzi, duez, de radiguès, hélary, #1, victoire, gagnante, 24, heures, spa, francorchamps, 24hours, titre, couronne, tourisme, endurance | | |

autonews,janvier,2015,276,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,bmw,m3,jaguar,xfr-s,sportbrake

Pour bien débuter l’année, autonews vous offre son traditionnel poster calendrier reprenant toutes les épreuves belges et internationales dans un maximum de disciplines. Qui d'autres vous offre ainsi un condensé de plus de 700 rendez-vous sur une seule feuille?

Mais ce n’est pas tout! Vous découvrirez également le reportage tout chaud du Rallye Monte-Carlo durant lequel Loeb s’est illustré avant qu’Ogier ne l’emporte. Par ailleurs, la saison de l’ERC a débuté du côté de l’Autriche où Kajetanowicz a remporté le Jänner Rallye sans trop d’opposition. Et puis, vous aurez également droit aux ASAF Awards qui reviennent, parfois sur le ton de l’humour, sur les meilleurs moments de la saison. Le Dakar n’a pas été oublié grâce à Vincent Marique qui analyse très justement l’édition 2015.

De son côté, Bernard Verstraete a profité de la trêve hivernale pour partir à la rencontre de quelques belles personnalités belges du sport automobile. Il a donné la parole à Marc Van Dalen pour revenir sur les 20 ans d’existence de Kronos. Une belle occasion pour lui de se pencher sur le chemin parcouru mais aussi pour parler très franchement de l’avenir tout en analysant assez finement le sport automobile actuel.

Autre forte tête de notre paysage, même s’il a quitté la Belgique depuis bien longtemps, professionnellement s’entend, Philippe Bouvier nous fait découvrir les arcanes de la Fédération Française du Sport Automobile tout en revenant sur son enviable parcours qui l'a vu passer par de bien belles équipes. Un bon moment que vous apprécierez tout autant que nous.

Enfin, Olivier Champenois, ingénieur 'data' au sein de la prestigieuse équipe Porsche en LMP1, nous explique les ficelles d’une discipline plus pointue que la F1 où l’esprit d’équipe est renforcé par cette notion d’endurance qui touche aussi bien la voiture que l’équipage chargé de l’amener à l’arrivée.

Dans la série "Que sont-ils devenus?", Stéphane Halleux a retrouvé David Saelens, devenu un homme d’affaires particulièrement compétent qui ne regrette rien de ses années en sport automobile.

Au chapitre de l’industrie, autonews a testé pour vous la très exclusive Mercedes S500 Coupé mais aussi la VW Passat 2.0 TDI 150, l’Abarth 595 Competizione et l’Opel Adam Rocks sans oublier deux nouveautés: le Kia Sorento et la Suzuki Celerio. Enfin, Monsieur Yves Bonnefont, le Directeur Général de DS vous révèle les grandes lignes de l’avenir du label aussi bien du côté du produit que celui du sport!

autonews,janvier,2015,276,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,industrie,interview,wrc,erc,france,brc,bmw,m3,jaguar,xfr-s,sportbrake

10:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Histoire, Industrie, Littérature, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : autonews, février, 2015, 277, mensuel, revue, magazine, auto, rallye, essais, industrie, interview, wrc, erc, france, brc, mercedes, s500, citroën, opel, ds, adam | | |

lotus,elise,s,cup,homologuée,route,radicale,2015,commercialisée

Directement dérivée de la compétition, la Lotus Elise S Cup est désormais disponible pour une utilisation routière et son prix démarre à partir de 57.000€. C’est en septembre 2014 que Lotus présentait la dernière version de sa petite Elise, la S Cup.

lotus,elise,s,cup,homologuée,route,radicale,2015,commercialisée

Comme son nom l’indique, elle est directement dérivée de la compétition, en l’occurrence de l’Elise S Cup R, dévoilée à la fin de 2013 et strictement réservée à la piste. La nouvelle venue, qui reprend quasiment trait pour trait le look de sa sœur pistarde est homologuée pour la route. Et elle devient ainsi l’Elise la plus radicale en se rapprochant de l’Exige, encore un cran au-dessus.

lotus,elise,s,cup,homologuée,route,radicale,2015,commercialisée

Il aura fallu attendre ce tout début d’année 2015 pour que Lotus annonce la commercialisation de son Elise S Cup. Son prix? A mi-chemin entre une Elise S et une Exige S puisqu'il faut tabler sur un tarif débutant à 57.000€.

lotus,elise,s,cup,homologuée,route,radicale,2015,commercialisée

Esthétiquement, de nouveaux appendices aérodynamiques caractérisent cette Lotus Elise S Cup: spoiler avant, bas de caisse latéraux ou encore aileron arrière proéminent. De quoi augmenter l’appui de 66 kg à 160 km/h, et de 125 kg à vitesse maximale (225 km/h).

lotus,elise,s,cup,homologuée,route,radicale,2015,commercialisée

Côté mécanique, cette Lotus Elise Cup S reçoit le bloc 4 cylindres turbo 1.8 DOHC VVT-i de 220 ch (à 6.800 tr/min), et 250Nm (à 4.600 tr/min). A peine plus lourde que la version de piste avec 932 kilos, elle promet un 0 à 100 km/h en 4"6.

lotus,elise,s,cup,homologuée,route,radicale,2015,commercialisée

21:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus, elise, s, cup, homologuée, route, radicale, 2015, commercialisée | | |

visuel,logo,site,internet,redacteur,auto,accord,échanges,reactionnel,facebook,twitter

Suite à la création de visuels pour mon site, je souhaiterais vivement trouver des partenariats avec des épreuves, des manifestations ou des expositions touchant à l'automobile. Je peux vous proposer de l'espace rédactionnel sur ce site mais aussi sur Facebook et sur Twitter. Comment faire? Rien de plus simple. Envoyez-moi un courriel à l'adresse leredecateurauto@skynet.be et nous trouverons plus que probablement un accord!

visuel,logo,site,internet,redacteur,auto,accord,échanges,reactionnel,facebook,twitter

16:29 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Industrie, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : visuel, logo, site, internet, redacteur, auto, accord, échanges, reactionnel, facebook, twitter | | |

Ford,GT,2016,V6,3.5,biturbo,ecoboost,600 ch,propulsion,nouvelle,new,salon,detroit,europe,

Présentée en grandes pompes au Salon de Detroit, la nouvelle Ford GT sera mise en production dès l'année prochaine. Destinée à un marché international, cette supercar devrait donc être proposée en Europe. La firme américiane annonce l’utilisation de matériaux plus légers, dont la fibre de carbone et l’aluminium. L’accélération, le comportement, le freinage et les consommations en seraient logiquement améliorés.

Ford,GT,2016,V6,3.5,biturbo,ecoboost,600 ch,propulsion,nouvelle,new,salon,detroit,europe,

Comme sa devancière, la nouvelle GT arbore des lignes ultra-sportives et l’aérodynamique a été particulièrement travaillée. Les entrées d’air capot sont impressionnantes, alors que Ford a également greffé un aileron actif qui se déploie selon les sollicitations du pilote et une suspension ajustable. Certains détails sont des plus affriolants à l'image du détail des feux arrière ou encore des échappements qui ressemblent à des tuyères d'avion de chasse!

Ford,GT,2016,V6,3.5,biturbo,ecoboost,600 ch,propulsion,nouvelle,new,salon,detroit,europe,

En fait, au-delà de la couleur, nous ne pouvons nous empêcher de trouver certaines similitudes avec la Lamborghini Asterion vue au Mondial de Paris en octobre 2014. Notamment au niveau des flancs. Et puis les feux arrière sont très italiens et font penser aux dernières Ferrari. Heureusement, le capot avant reprend le dessin des précédentes Ford GT, qu'elles soient de 2004 ou des années 60.

Ford,GT,2016,V6,3.5,biturbo,ecoboost,600 ch,propulsion,nouvelle,new,salon,detroit,europe,

A bord, le style est très épuré et passe par un volant typé F1 et des inserts en fibre de carbone. Sous le capot, c'est le choc puisque Ford troque le 5.4 V8 (550 ch) contre un 3.5 V6 bi-turbo badgé EcoBoost et associé à une boîte double embrayage à 7 rapports. La puissance afficherait plus de 600 chevaux mais il faudra encore patienter pour connaître les performances du missile US. D'autres photos: c'est ici!

Ford,GT,2016,V6,3.5,biturbo,ecoboost,600 ch,propulsion,nouvelle,new,salon,detroit,europe,

14:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, gt, 2016, v6, 3.5, biturbo, ecoboost, 600 ch, propulsion, nouvelle, new, salon, detroit, europe | | |

volkswagen,cross,coupé,gte,salon,detroit,2015,suv,cooupé,prototype,concept,nouveau,futur

L'idée de lancer un coupé SUV n'est pas neuve chez Volkswagen mais cette fois, avec ce Cross Coupé GTE présenté au Salon de Detroit, le constructeur allemand démontre que ce dernier ne serait pas nécessairement compact. Ce concept atteint en effet 4,85 m de long, ce qui lui permet même de dépasser un Touareg  (4,80 m).

volkswagen,cross,coupé,gte,salon,detroit,2015,suv,cooupé,prototype,concept,nouveau,futur

Et puis ce suffixe GTE, synonyme de mécanique hybride rechargeable pour la marque, démontre ses visées écologiques. Mais ici, à la différence de la Golf ou de la Passat, ce n'est pas un quatre-cylindres turbo qui officie sous le capot nervuré. On retrouve une vieille connaissance, disparue en Europe: le 3.6 V6 gratifié ici de 280 ch. Pas vraiment réputé pour sa sobriété, ce moteur reçoit le renfort de deux moteurs électriques: un à l'avant, qui développe 40 kW (54 ch), et un deuxième à l'arrière, fort de 85 kW (115 ch).

volkswagen,cross,coupé,gte,salon,detroit,2015,suv,cooupé,prototype,concept,nouveau,futur

De quoi revendiquer la puissance cumulée de 360 ch tout en disposant de quatre roues motrices. L'autonomie électrique atteindrait 32 km. Ce Cross Coupé GTE devrait ainsi pouvoir revendiquer des consommations très basses, malgré des performances percutantes: le 0 à 100 km/h ne réclamerait pas plus de 6"0. Visiblement, ce modèle serait réservé au marché américain, ce qui expliquerait sa taille.

volkswagen,cross,coupé,gte,salon,detroit,2015,suv,cooupé,prototype,concept,nouveau,futur

La carrosserie apparaît d'ailleurs presque prête à entrer en production, malgré des traits de style inédits pour la marque: phares qui semblent se fondre dans la calandre, passages de roue très marqués reliés par une nervure latérale, feux arrière en boomerang assez fin. Quant à l'habitacle, il fuit le futurisme à l'image des derniers produits de la marque. Ce nouveau venu reprendra la plate-forme MQB qui servira également à son futur petit frère le Tiguan 2, plus compact et davantage axé sur l'Europe.

volkswagen,cross,coupé,gte,salon,detroit,2015,suv,cooupé,prototype,concept,nouveau,futur

15:47 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : volkswagen, cross, coupé, gte, salon, detroit, 2015, suv, cooupé, prototype, concept, nouveau, futur | | |

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

La supersportive de Honda sera finalement commercialisée en novembre 2015 mais aux États-Unis pour débuter puisque c'est là qu'elle sera fabriquée, dans l'état de l'Ohio. Choisir le salon de Detroit  pour dévoiler la version de série n'a donc rien de fortuit sachant que ce coupé biplace porte pour l'instant le logo Acura, un label luxueux de la firme qui n’officie pas en Europe.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

Trois longues années après la présentation du concept NSX, le look n’a guère changé. Le bandeau qui relie les feux arrière est ainsi le seul véritable clin d’oeil à la première mouture, vendue entre 1989 et 2005. La silhouette de ce deuxième opus, toujours fabriqué en aluminium malgré l'arrivée d'un plancher en carbone, apparaît en effet nettement plus musclée et anguleuse. Quant au moteur, s’il reste un V6 placé en position centrale arrière, il tire un trait sur le passé: il est désormais suralimenté par deux turbos et reçoit le renfort de la fée électricité.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

Cette NSX de nouvelle génération dispose ainsi de deux blocs électriques à l’avant ainsi qu’un troisième intégré dans le carter de la boîte à double embrayage et neuf rapports. Des choix techniques qui lui permettent de disposer d’une transmission intégrale, mais aussi d’un fonction Torque Vectoring, capable de faire tourner la roue avant extérieure plus vite que celle de l’intérieur pour gagner en agilité.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

La puissance, elle, est sans commune mesure avec les 280 ch de l’ancienne génération, qui n’avait guère évolué en quinze ans de carrière. Désormais, ce sont plus de 550 ch qui piaffent d’impatience. Une puissance qui correspond à celle d'une autre japonaise, la Nissan  GT-R... Cette nouvelle NSX devrait s’afficher aux alentours de 150.000 € lorsqu’elle sera commercialisée dans nos contrées.

Honda,NSX,new,nouvelle,salon,détroit,2015,USA,coupé,moteur,central,V6,hybride,550 ch,boîte,double,embrayage,8 rapports

22:22 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : honda, nsx, new, nouvelle, salon, détroit, 2015, usa, coupé, moteur, central, v6, hybride, 550 ch, boîte, double, embrayage, 8 rapports | | |

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Pas vraiment convaincant l'année dernière pour se renaissance, le Liège Motor Show veut renouer avec la tradition en proposant une exposition ne manquant pas de piment du 16 au 18 janvier. Compétition auto et moto, dragster, Tuning, démonstrations de Drift, élection de Miss LMS… Il y en aura pour tous les goûts dans les Halles des Foires de Liège! «Liège a aussi accueilli très longtemps un événement au cœur de l’hiver qui réunissait tous les passionnés à Coronmeuse», rappelle Laurent Rasquin. «En mettant sur pied le Liège Motor Show, nous voulons le remettre à l’ordre du jour… en y apportant une touche personnelle!»

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Le week-end prochain, ce ne sont pas moins de 12.000 m2 qui accueilleront les visiteurs dans les Halles des Foires de Liège à Coronmeuse. Le patio d’entrée permettra de mettre à l’honneur l’inusable Jean-Pierre Van de Wauwer. Après avoir débuté en moto-cross, le Verviétois est devenu un personnage incontournable du sport automobile belge avec notamment un titre de champion de Belgique des Rallyes en 1998. Et c’est pour permettre à chacun de se replonger dans une longue carrière que les organisateurs du Liège Motor Show ont réuni deux motos et une dizaine de voitures avec lesquelles Vande s’est illustré!

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Ce ne seront évidemment pas les seuls bolides de compétition présents. On peut même dire que les Halles en seront remplies avec notamment des voitures mythiques comme la Ford Capri lauréate des 24H de Francorchamps en 1972, une Ford GT40, une Fiat 131 Abarth, une Ferrari 308 GTB Gr.4 aux couleurs de Pioneer, une Lancia Rally 037 Gr.B, une Jaguar Type E, une collection de Renault (Gordini, Alpine, R5 Turbo, R21 Turbo…), des voitures américaines… et on en passe ! Et puis, n’oublions pas les nombreux bolides de compétition (circuit, rallye, course de côte…) qui ont fait l’actualité lors de la saison 2014 et les motos (anciennes ou actuelles, avec notamment la présence de Ducati Belgique) qui trouveront elles aussi leur place en bord de Meuse.

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Toujours en statique, il ne fait aucun doute que les spectateurs ouvriront grands les yeux devant les dragsters présents, notamment cette étonnante Peugeot 205 propulsée par un réacteur d’avion de chasse. A voir ! Dans un autre style, les passionnés de Tuning ne seront pas déçus eux non plus avec quelques superbes réalisations. Des voitures, mais aussi des camions et des motos! Mais le Liège Motor Show, c’est aussi de l’action. Le Championnat de France de Drift sera en effet représenté avec deux pilotes et deux voitures qui ne manqueront d’assurer le spectacle: une Ford Mustang de 600 chevaux et une Nissan Silvia PS15 de 550 chevaux. Et pour les plus téméraires – et les plus chanceux – il sera même possible de gagner des places de copilote pour une séance de Drift que vous n’êtes pas prêt d’oublier.

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Outre les traditionnels exposants (accessoires, préparation moteur, lettrage, peinture, média…), on retrouvera avec plaisir les stands des organisateurs ou des promoteurs de compétitions (BGDC, 2CV Racing Cup, Winning Team, Mob’cross…). Ajoutez à cela les différentes présentations de programmes sportifs pour la saison 2015 et des séances de dédicaces prévues avec des pilotes de toutes les générations (Yvette Fontaine sera notamment là le samedi 17…) et vous verrez qu’il n’y aura pas moyen de s’embêter. Et puis, on ne doute pas que les démonstrations de body painting réalisées par Micky Color et Aya show feront elles aussi sensation…

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Mais que serait un événement automobile ou motocycliste à Liège sans une soirée comme les Liégeois en ont le secret? Sur ce point aussi, le Liège Motor Show promet de vous gâter. Vendredi soir, après la remise des prix du BGDC (à 20h), l’opening party sera animée dès 22h par Robbie Benson et le Liégeois Julien Perrier. Le lendemain, samedi, l’entrée sera gratuite pour assister dès 20h à l’élection de Miss Liège Motor Show 2015 et à l’élection des pilotes autos, motos et camions qui ont marqué la saison 2014. Vous l'aurez compris, les organisateurs ont mis tout en œuvre pour que cet évènement retrouve l'aura qui était le sien par le passé.

Liege,motorshow,motor,show,coronmeuse,16,17,18,janvier,2015,vandewauwer,jean-pierre,voitures,course,dragster,BGDC

Infos pratiques

Le Liège Motor Show ouvrira ses portes le vendredi 16 janvier de 18 à 22h. Le lendemain, l’accès sera proposé de 11 à 20h alors que les visiteurs pourront découvrir l’exposition et ses animations le dimanche 18 de 11 à 18h. L’entrée est fixée à 10 euros mais il est possible d’acheter des préventes (8€) sur le site www.liegemotorshow.be. Enfin, le Liège Motor Show a évidemment sa page sur Facebook et sa page Twitter, @liegemotorshow.

16:05 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : liege, motorshow, motor, show, coronmeuse, 16, 17, 18, janvier, 2015, vandewauwer, jean-pierre, voitures, course, dragster, bgdc | | |

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Suite à un début de carrière réussi pour la Continental GT3, Bentley Motorsport annonce son programme complet pour 2015. Pour rappel, lors de la saison 2014, la Continental GT3 a remporté trois courses sur deux continents et a fini en seconde position de la Blancpain Endurance Series. Afin de poursuivre sur cette lancée, le programme 2015 a été étendu pour couvrir six championnats sur quatre continents.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

L'année 2015 verra le renouvellement de la présence de l'équipe officielle, Bentley M-Sport, en Blancpain Endurance Series. De plus, Bentley participera à trois nouvelles courses d'endurance mondiales puisque la saison débutera lors des 12 Heures de Bathurst, le dimanche 8 février. Bentley participera, plus tard dans l'année, à la course d'endurance la plus éprouvante: les 24 Heures du Nürburgring. Les préparations pour cet événement ont déjà commencé en 2014 avec la participation de Bentley à deux courses d’essais de la VLN series. L'année s'achèvera avec une dernière course d'endurance, les 12 Heures du Golfe, sur le circuit de Yas Marina à Abou Dhabi.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

En plus de son équipe officielle, Bentley annonce la participation de trois nouvelles équipes partenaires qui concourront avec la Continental GT3 dans des régions clés:

  • En Europe, l'équipe Bentley HTP utilisera cinq Continental GT3 pour participer à la Blancpain Sprint Series, à la Blancpain Endurance Series et au championnat ADAC GT Masters.
  • Aux États-Unis, l'équipe Bentley Dyson sera présente pour la saison complète du Pirelli World Challenge suite à son excellente demi-saison effectuée en 2014.
  • En Asie, l'équipe Bentley Absolute prendra part à la GT Asia series.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Les Bentley Boys 2015

L'équipe Bentley M-Sport a également confirmé ses pilotes pour la saison 2015. Suite à leurs victoires à Silverstone et sur le circuit Paul Ricard ainsi que leur seconde place lors de la Blancpain Endurance Series en 2014, le trio britannique formé par Guy Smith, Andy Meyrick et Steven Kane sera reconduit sur la voiture n° 7.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

Mais la bonne nouvelle, pour nous Belges, c'est l'équipage de la voiture n° 8 qui sera pilotée en 2015 par le belge Maxime Soulet, l'espagnol Andy Soucek et le spécialiste allemand de la GT3 Maximilian Buhk. Un trio de choc qui devrait donner du fil à retordre aux Anglais.

Palmarès

Pour rappel, Maxime a démarré sa carrière en sport automobile en 2002 en participant à deux manches de la Formule Renault en France. Mais c'est en 2004 qu'il prend véritablement son envol, en Belgique, en s'alignant simultanément en FR 1.6 et au Mini Cooper Challenge, deux compétitions qu'il remporte! En 2005, il s'exile aux USA pour participer à la Formula BMW. Il y signe cinq podiums mais cela ne suffit pas pour que la marque allemande lui renouvelle sa confiance. L'année suivante est difficile mais en 2007, il participe aux FIA-GT, à la GT4 européenne et à la Peugeot THP Spider Cup en France tout en faisant encore une pige en Megane Trophy. Eclectisme est le mot qui lui sied alors le mieux.

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

En véritable mercenaire de la course automobile, il accepte tout ce qu'on lui propose mais malheureusement cela lui donne une image de pilote volage si pas caractériel. De nouveau, en 2008, il s'éparpille aux quatre coins du monde mais en terminant 3è du Belcar, il devient un spécialiste des GT. L'écurie Prospeed l'engage l'année suivante et il remporte le Championnat Belcar en 2011 sur une Porsche 911. En 2013, il débarque en Blancpain Endurance Serie mais aussi en GT Open avec GPR. L'an passé, il fait encore trois courses avec Penders en ELMS mais c'est surtout sa saison en GT Open sur la Corvette C6 ZR1 de SRT qui sauve sa saison et lui permet d'être repéré par Bentley. Maintenant qu'il est enfin reconnu à sa juste valeur, gageons que Maxime ne décevra pas les Britons!

maxime,soulet,belge,pilote,talent,officiel,usine,bentley,continental,gt3,uk,bes,blancpain,endurance,series

16:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : maxime, soulet, belge, pilote, talent, officiel, usine, bentley, continental, gt3, uk, bes, blancpain, endurance, series | | |