ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

C'est une édition particulièrement enneigée du Jännerrallye que le Polonais Kajetan Kajetanowicz a remporté en signant tous les meilleurs chronos sauf un. Lors de cette manche d’ouverture du Championnat d’Europe FIA des Rallyes 2015, il a su éviter les erreurs malgré des conditions qui en ont piégé plus d'un!

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Copiloté par Jarek Baran, le Polonais de 35 ans était sur une autre planète et s’est parfaitement accommodé de la nature particulièrement glissante des spéciales durant les deux journées passées dans la région de Mühlviertel, en Autriche. Quelque soit le niveau de grip, dans le blizzard ou sous le soleil, de jour comme de nuit, Kajetanowicz s’est révélé imbattable au volant de sa Ford Fiesta R5 chaussée de pneumatiques Pirelli. Il s’impose ainsi avec plus de 7 minutes d’avance sur son dauphin.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Robert Consani (Peugeot 207 S2000) termine excellent deuxième après avoir appliqué une judicieuse stratégie de conservation de ses pneus. Le Français n’a en effet utilisé que six trains de pneus sur l’épreuve tout en signant des chronos de premier ordre.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Mais la plus grosse attaque fut proposée par Alexey Lukyanuk. Le pilote belarusse avait perdu près de cinq minutes dans la première spéciale en raison d’une surchauffe sur sa Ford Fiesta R5. Il avait ainsi rétrogradé en 23e position mais parvint en fin de parcours à remonter sur la dernière marche du podium grâce à quinze 2e meilleurs temps. Il bat ainsi Jaromir Tarabus (Skoda Fabia S2000). Vojetch Stajf remporte le classement ERC2 et Slawomir Ogryzeg l’ERC3.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

Cinquième, l'Autrichien Martin Fischeriehner (Mitsubishi Lancer Evo9) pointe à plus de 22 minutes du vainqueur! Il devance la Peugeot 208 T16 R5 du Suisse Hirschi, auteur d'un nombre incalculable d'écarts de pilotage dans la neige… Enfin, le jeune Stéphane Lefebvre a été contraint à l'abandon suite à une rupture de la courroie d'alternateur sur sa Citroën DS3 R5 alors qu'il occupait la cinquième place.

ERC,jannerrallye,autriche,manche,ouverture,championnat,europe,neige,kajetanowicz,ford,fiesta,R5,consani,Peugeot,207,S2000,lukyanuk,skoda

22:35 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, jannerrallye, autriche, manche, ouverture, championnat, europe, neige, kajetanowicz, ford, fiesta, r5, consani, peugeot, 207, s2000, lukyanuk, skoda | | |

Les commentaires sont fermés.