spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

De toutes les villes belges, Spa peut se prévaloir de la plus forte et la plus ancienne tradition automobile. Selon les historiens spécialisés, la première course organisée dans notre pays s’est en effet déroulée dans la ville d’eaux, le 12 juillet… 1896 très exactement; disputée sur 12 km, elle a vu deux concurrents français – Roussel et Laumaille – terminer ex-aequo. Plus tard, le nom de Spa est revenu régulièrement en haut de l’affiche, via le circuit mondialement connu installé à quelques kilomètres de là mais grâce aussi à de nombreuses épreuves routières.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

Depuis une dizaine d’années pourtant, le championnat de Belgique des rallyes ne faisait plus étape dans cette région au si riche passé. Dès les 13 et 14 mars prochains, le mouvement sera relancé avec la première édition du Spa Rally. Soucieuses de renouer avec la tradition et d’accueillir à nouveau les passionnés, si nombreux aux quatre coins du pays, les autorités spadoises ont trouvé avec DG Sport l’interlocuteur idéal pour mettre sur pied cette épreuve qui fera la part aussi belle aux voitures dernier cri qu’à leurs aînées des catégories historiques.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

Spécialisée dans l’organisation d’événements sur deux et quatre roues, la société theutoise DG Sport dirigée par Christian Jupsin compte à son tableau de chasse des rendez-vous aussi réussis que les Bikers Classic, SpaItalia, le Tour de Belgique, etc. Elle se lance un nouveau défi avec ce Spa Rally, promu d’emblée dans la compétition nationale dont il constituera le deuxième round après le Haspengouw (22 février): «Un créneau était disponible dans le calendrier des manifestations organisées à Spa et dans les environs», explique Christian Jupsin. «Avec l’équipe de DG Sport, nous voulions diversifier encore plus nos activités. Nous avons donc présenté le projet à la Ville de Spa qui s’est montrée enthousiaste. Le RACB et le promoteur ayant donné leur accord à l’intégration de notre rallye au championnat de Belgique, nous avons foncé ! Cela dit, nous mesurons pleinement l’ampleur de la tâche, d’autant que les délais sont courts. Mais le challenge n’en est que plus excitant!»

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

Chargé d’orchestrer la partie sportive du Spa Rally, Robert Vandevorst travaille d’arrache-pied depuis de nombreuses semaines à  l’élaboration du parcours et du timing. S’il a déjà ficelé son road-book,  il se garde bien – évidemment – de le dévoiler… Toutefois, le directeur de l’épreuve accepte de lever un coin du voile sur le canevas qu’il a adopté : «N’en déplaise aux superstitieux, c’est bien le vendredi 13 mars que le départ sera donné. Les concurrents quitteront Spa à partir de 16h00 pour une boucle de trois spéciales à disputer deux fois, le retour au parc étant prévu peu avant 23h00. Le menu sera évidemment plus corsé le lendemain avec, dès 08h00, une boucle de cinq autres tronçons chronométrés qui sera parcourue à deux reprises… avant un petit dessert, un troisième passage dans trois de ces chronos. L’arrivée est prévue à 21h00 au terme de dix-neuf sprints représentant plus de 200 km chronométrés.»

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

On le sait, la compétition nationale 2015 s’annonce sous des auspices très favorables puisque plusieurs importateurs s’impliqueront dans la catégorie-reine qui regroupe les voitures R5 et Super 2000. Tenant du titre, Freddy Loix n’étrennera la nouvelle Skoda Fabia R5 qu’en cours de saison et il disputera les premiers rounds avec la Fabia Super 2000; c’est donc au volant de cette dernière qu’il se présentera à Spa. Inutile de chercher plus loin l’homme à battre : «Fast Freddy» connaît sa monture sur le bout des doigts et son expérience lui permettra d’être directement performant dans les spéciales inédites qui seront proposées aux concurrents du Spa Rally.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

La  concurrence sera – notamment – emmenée par Cédric Cherain, passé de la Ford Fiesta R5 à la Citroën DS3 R5, mais bien d’autres cadors sont attendus sur des engins dernier cri, Peugeot, Ford ou Citroën. Ajoutez-y les traditionnelles WRC, R4, Groupe N ainsi que les nombreuses tractions – Renault Clio, Peugeot 208, Ford Fiesta, des classes R2 et R3, etc – et ces GT dont la cote ne cesse de grimper chez les passionnés : le spectacle s’annonce superbe à l’occasion du Spa Rally 2015 qui constituera un véritable trait d’union entre le passé et le présent.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

En effet, les voitures historiques (BHC + VHRS) joueront un rôle très en vue sur ces spéciales où elles ont écrit naguère des pages marquantes de l’histoire du rallye belge. Les longs travers des Ford Escort RS, Porsche 911, Opel Kadett GT/E et autres Lancia Beta restent dans toutes les mémoires, comme la « bande-son » des moteurs poussés dans la zone rouge et les craquements des boîtes à crabots. Décidé à offrir à nouveau ces moments magiques au public massé le long des routes spadoises, DG Sport multiplie d’ailleurs les contacts avec plusieurs spécialistes étrangers susceptibles de venir donner la réplique aux ténors belges de la catégorie.

spa,rally,new,nouveau,saison,2015,épreuves,routières,hitsoire,comeback,dg sport,jupsin,christian,mars

16:00 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : spa, rally, new, nouveau, saison, 2015, épreuves, routières, hitsoire, comeback, dg sport, jupsin, christian, mars | | |

Les commentaires sont fermés.