Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

En ces temps où tout conducteur souhaitant profiter de ses chevaux, comme il le ferait en toute légalité en Allemagne, est traité de criminel lorsqu’il est en France, il semble très courageux de proposer encore pareil modèle de la part de Peugeot. Certes, les 270 ch du petit 1.6 THP peuvent faire sourire les amateurs d’artillerie lourde mais nous remercions la marque au lion pour ce bel effort face à d’autres marques française où l’on ne jure plus que par l’hybride ou les SUV.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Comme pour la Peugeot 208 GTI, Peugeot mise à nouveau sur une certaine discrétion pour l’habillage de cette version musclée du coupé RCZ. Nous ne nous en plaindrons pas. Le coupé français est toujours aussi craquant et les petites touches apportées à cette version R lui vont bien. La lèvre du spoiler avant, les jantes spécifiques de 19’’, le toit en carbone, l’aileron arrière imposant et la double sortie d’échappement lui donnent du chien. Et que dire de ce superbe Rouge Erythrée qui a fait l’unanimité au sein de notre rédaction?

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Un train d’avance

Pour les mauvaises langues qui pensent que Peugeot s’est contenté de tourner la molette du turbo, précisons qu’un gros travail d’adaptation a été apporté à la RCZ R. Sans entrer trop dans les détails, sachez que la suspension est rigidifiée de 14%, que le carrossage négatif est passé de 1,2° à 1,8° tandis qu’un autobloquant Torsen s’est installé sous le moteur. Du coup, dès que la route se dégage, par une belle matinée dominicale ensoleillée, le Torsen permet de maintenir sa trajectoire sans trop souffrir de sous-virage et les amortisseurs qui nous faisaient sursauter à allure modeste se rattrapent en conduite soutenue malgré le piètre état de notre réseau routier. Et comme la suspension arrière est également plus rigide de 44% sans oublier les Goodyear Eagle F1 qui assument parfaitement leur boulot, on prend rapidement confiance. Seul bémol, une petite diode rouge au moment des changements de rapport nous auraient aidé à éviter des surrégimes lors de dépassements où nous nous concentrons avant tout sur les autres usagers de la route.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Sans ESP, c’est encore mieux

Très bien calibré, l’ESP ne se déclenche que rarement sur sol sec. Pourtant, en appuyant sur le petit bouton qui le désactive totalement, nous avons eu le sentiment d’une puissance moins contenue sans en devenir sauvage. Néanmoins, nous saluerons l’excellent travail de Peugeot Sport qui a fait de ce châssis plus tout jeune, il date de la première génération de 308, une réussite tandis que le petit 1.6 THP un rien linéaire, offre un rendement de grand garçon (169 ch/l!) et un couple tout aussi impressionnant de 330 Nm… L’échappement aurait pu se révéler plus lyrique mais il paraît qu’il est aux limites de l’homologation. Ah, n’oublions pas les freins dont les disques sont montés flottants sur un bol en aluminium, qui assurent pleinement leur job sans jamais s’évanouir. Sur routes ouvertes tout du moins.

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Intérieur typé

Dans l’habitacle, le volant de dimension réduite mais pas exagérément comme les dernières productions sochaliennes, le levier de vitesses court, le pommeau spécifique en aluminium souligné de rouge et les nouveaux sièges baquet développés par Peugeot Sport - au maintien renforcé et cohérent avec le niveau de performance de la RCZ R - participent activement à l’ambiance spécifique. De jolies surpiqûres rouges parcourent la matière valorisante de la planche de bord ainsi que le cuir du volant, du soufflet de levier de vitesses, des panneaux de portes, des accoudoirs et des sièges. Bref, difficile de se montrer mécontent à l’heure de débourser les 40.470 € (prix de base) réclamés par le vendeur. D’autant que ce coupé traction avant est seul sur sa planète!

Essai,test,roadtest,peugeot,RCZ R,coupé,français,traction,270 ch,1.6,THP,330 Nm,40.000,euros,prix,

Plus

Joli dessin

Caractère exclusif

Moteur puissant et coupleux

Conduite dynamique assurée

Moins

Insonorisation extérieure

Consommations en mode ’’attaque’’

11:01 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, peugeot, rcz r, coupé, français, traction, 270 ch, 1.6, thp, 330 nm, 40.000, euros, prix | | |

Les commentaires sont fermés.