François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Avec sa superbe VW Polo RX Supercar aux couleurs de Gordon Finest Beers, de Ramaekers et du Belgian VW Club, François Duval sera l’incontestable vedette de l’épreuve belge du Championnat du Monde de Rallycross qui se déroulera à Mettet les 12 et 13 juillet. En aucun cas, le pilote de Cul-des-Sarts ne voulait rater cette épreuve qui se déroulera à 50 km de chez lui!

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

François, quelles sont vos impressions après la prise en mains de la VW Polo RX Supercar?

"Avec 600 chevaux et un comportement très amusant, ces Supercars sont des engins exceptionnels. La Polo se comporte vraiment très bien et, si je compare avec les autres voitures du même type que j’ai déjà pu piloter, je dirais que c’est un vélo tellement elle est facile à placer. Je me suis tout de suite senti à l’aise à son volant. Apparemment, ça s’est vu: le représentant de l’équipe Marklund a semble-t-il été impressionné par la vitesse à laquelle je me suis adapté à la voiture, ce qui est plutôt bon signe."

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Le pilotage d’un tel bolide est-il très différent de celui d’une WRC du Championnat du Monde des Rallyes?

"Non, c’est très similaire au niveau de la conduite. Comme avec une WRC, je contrôle beaucoup la voiture en freinant du pied gauche… Il y a beaucoup de glisse et il faut anticiper pour bien placer la voiture avant le virage. Même si on tourne en rond, le pilotage est plus proche du rallye que du circuit proprement dit. C’est dans tous les cas une discipline à part ! Les départs, les courses très courtes, les luttes en peloton… Tout cela demande une certaine habitude !"

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Vous étiez à Lydden Hill en spectateur. Qu’avez-vous pensé de l’évolution de la discipline depuis votre dernière apparition, il y a deux ans?

"On voit que le Rallycross est en plein essor. Devant, ce sont toutes des voitures modernes, à l’image de la VW Polo préparée par Marklund Motorsport. Les structures dans les paddocks ont aussi beaucoup changé. Chez Marklund, ils viennent avec trois semi-remorques! Clairement, la discipline est en train de se professionnaliser et je pense que les promoteurs travaillent beaucoup pour faire parler de leur championnat."

François,Duval,rallycross,mondial,WRX,Marklund,motorsport,Volkswagen,Polo,Supercar

Qu’est-ce que vous aimez dans le Rallycross?

"Tout d’abord, j’aime le plaisir que l’on prend au volant d’engins aussi performants. Mais j’aime aussi le côté show. Pour les spectateurs, c’est intense avec plein de petites courses, des bagarres portières contre portières, un tour "Joker" qui est plus long et qui demande au pilote d’avoir un peu de stratégie… C’est vraiment un concept que j’aime bien. Quand je suis allé comme spectateur à Lydden Hill, je me suis sincèrement bien amusé à suivre les courses !"

Vous verriez-vous rouler plus souvent en Rallycross à l’avenir ?

"C’est effectivement quelque chose qui me tente! Sportivement, on sait que la compétition est en plein développement et que le niveau ne cesse de grimper. Sur un plan personnel, je trouve super d’arriver le vendredi et de pouvoir repartir le dimanche soir ou le lundi matin. Si je pouvais replonger pour une saison complète, ça ne m’empêcherait pas de continuer mon travail dans le garage familial. Et tout le monde sait à quel point celui-ci me tient à cœur. Et puis, le Rallycross est une discipline conviviale! Je peux prendre ma compagne et mon fils avec, quelques amis peuvent m’accompagner… Ca me permet de concilier le sport automobile, ma vie professionnelle et ma vie de famille. Vraiment, c’est une discipline qui me convient bien!"

21:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : françois, duval, rallycross, mondial, wrx, marklund, motorsport, volkswagen, polo, supercar | | |

Les commentaires sont fermés.