lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Dès le début de la semaine mancelle, notre discours est resté constant: "Si Toyota ne gagne pas cette édition 2014 des 24 heures du Mans, jamais le constructeur japonais ne remportera la classique mancelle!" Parce qu'en 2015, Porsche sera parfaitement préparé! Et le début des festivités nous a donné raison.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

En signant la pole position, le japonais Kazuki Nakajima démontrait qu'après ses deux victoires incontestables lors des deux premières manches du Championnat du Monde d'Endurance (WEC), la TS040 Hybrid était bel et bien la favorite de la course. Seulement voilà, en sport automobile, la glorieuse incertitude du sport vient toujours relancer le suspense et les nuages qui s'amoncèlent au-dessus du circuit peu après le départ de la course semblent chargés de pluies orageuses. La pire des météo pour les stratèges de toutes les équipes qui s'apprêtent à jongler avec les changements de pneus et la délicatesse à mener ces autos pointues sous la pluie.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Et c'est Nicolas Lapierre qui part en aquaplanage dans les Hunaudières, entraînant avec lui l'Audi #3 de Albuquerque/Bonanomi/Jarvis et une des bonnes Ferrari LMGT Am. La Toyota peut rentrer au stand au contraire de l'Audi qui doit en rester là. Après la grosse sortie de Loic Duval sur l'Audi #1 lors de la première séance d'essais libres, voilà l'usine allemande réduite à nouveau à deux unités face à ses rivaux. Mais les suiveurs savent que c'est dans l'adversité que le Docteur Ullrich et ses troupes font preuve de la plus grande maîtrise. En tête, la Toyota de Wurz/Sarrazin/Nakajima semble bel et bien inaccessible. Mais à l'aube, alors qu'elle a mené durant 202 tours, des soucis électriques immobilisent définitivement la #7.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Audi et Porsche peuvent alors se livrer à un duel fratricide qui tourne, dimanche matin, à la faveur de l'Audi #2 qui s'empare de la tête de la course suite au retrait de la nippone. Mais c'est sans compter sur un bris de turbo qui lui coûte 18 minutes d'arrêt après avoir mené 33 tours.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Audi ne panique pas puisque c'est la 1, tombée du camion pour la course suite au crash de Duval, qui prend le relais devant la Porsche intacte qui ne la laisse pas souffler! Et elle fait bien parce que l'Audi rescapée connaît à son tour des ennuis de boîte qui lui coûtent 17 minutes. La Porsche 919 Hybrid #20 de Webber/Hartley/Bernhard s'installe en tête mais à 12h36, des soucis de pompe à huile ont mis fin aux rêves fous de Porsche puisque l'auto est contrainte à regagner son stand.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Il faut dire que les chronos époustouflants d'André Lotterer alignés le dimanche ont mis une grosse pression sur la 919 largement moins rapide! Jugez plutôt, le plus belge des allemands a signé le meilleur chrono des Audi, et des LMP1-H, dans son 317e tour (sur 379) en 3'22"567 là où la meilleure Toyota signe un 3'23"112 (la #7 dès le 4e tour) tandis que Porsche ferme la marche en 3'24"899 pour la monture de Dumas/Lieb/Jani.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Bref, les trois sympathiques compères Benoit Tréluyer, Marcel Fässler et André Lotterer signent ainsi un troisième succès dans la Sarthe. Et offrent du même coup une treizième victoire à la marque aux anneaux sur le circuit manceau! L’avantage d’avoir trois autos est indéniable dans une course aussi dure pour la mécanique et les stratèges d'Audi ont été imparables. Certains veulent parler de chance mais dans le cas d'Audi, il s'agit avant tout d'une équipe qui connaît les moindres rouages de cette course, qui fonctionne parfaitement soudée quoiqu'il arrive et qui a su attendre son heure, laisser passer l'orage et attaquer au moment où il le fallait. Toyota termine troisième et ne peut se montrer contente d'un tel résultat. Porsche a prouvé qu'elle apprenait vite et qu'il faudrait compter sur elle en 2015. La #14 qui termine onzième est passée 27 fois par son stand tandis que l'Audi victorieuse est rentrée 29 fois. Et puis le retour de Nissan et l'arrivée de Ferrari, pas encore officiellement confirmée, devrait rendre la prochaine édition encore plus passionnante.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Pas de surprise en LM P1-L avec une victoire du Rebellion Racing. Pour sa deuxième course, la très mélodieuse R-One conçue par ORECA Technology a fait preuve d’une belle fiabilité. L'équipage Prost/Heidfeld/Beche termine au pied du podium à 19 tours de la tête et égalise ainsi le meilleur résultat de l'équipe au Mans.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

En LMP2, les nombreuses équipes françaises ont été battues par  la Zytek Z11 SN-Nissan de Dolan-Tincknell-Turvey qui se classe cinquième au général. Une bien belle surprise pour l’étoile montante Oliver Turvey, appelé jeudi à remplacer Marc Gené au pied levé!

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

La Ligier JS P2 de Badey-Thiriet-Gommendy se classe deuxième ce qui est une réelle déception tant le nouveau prototype de la marque française qui effectuait son retour a dominé la majeur partie de l’épreuve. L’équipage de la fausse Alpine (Panciatici-Webb-Chatin) complète le podium après une course très solide.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Tous les ans, la bataille dans la catégorie GTE Pro se révèle somptueuse. Une fois encore, les spectateurs ont dégusté le menu 5 étoiles proposé par les quatre constructeurs engagés que sont Ferrari, Porsche, Corvette et Aston Martin. Incontestablement, l’équipage à battre sur cette 82e édition était celui de la Ferrari officielle n°51. Gianmaria Bruni, Toni Vilander et Giancarlo Fisichella ont été impériaux face aux Corvette durant la nuit puis face à Aston Martin au matin, deux équipes qui les attaquèrent sans relâche.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

C’est la seconde fois que le trio fantastique de l’équipe italienne l’emporte au Mans, après leur victoire commune de 2012. Gianmaria Bruni devient triple vainqueur de l’épreuve en Grand Tourisme tandis que Giancarlo Fisichella et Toni Vilander doublent la mise. Ces trois-là sont définitivement des grands!

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

L’équipe Corvette n’a pas démérité. Pour une première expérience aux 24 Heures du Mans, les nouvelles C7 se sont montrées parfaitement compétitives face à la concurrence. Si la n°73 de Jan Magnussen, Jordan Taylor et Antonio García a été épargnée par les soucis majeurs, la n°74 d’Oliver Gavin, Tommy Milner et Richard Westbrook a connu une course plus difficile. En ayant lutté pour la victoire et en terminant à un tour de la Ferrari 458 victorieuse, le bilan est très positif pour les hommes de Doug Fehan.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Aston Martin Racing a fait le show. Darren Turner, Stefan Mücke et Bruno Senna ont livré une bataille sans compromis jusqu’à la 18e heure de course lorsque la fiabilité de la V8 Vantage a fait défaut au constructeur britannique. Seule consolation, révélatrice, l’Aston Martin n°97 est créditée du meilleur tour en course en 3’53"763.
Dans le clan du Team Porsche Manthey, les mines sont tirées. Jamais les deux 911 GT3-RSR engagées n’ont été en mesure de disputer la victoire dans la catégorie, accusant un déficit certain en performances pures.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Enfin, dans la catégorie LM GTE Am, l’homogénéité l’a emporté sur le nombre. Ainsi, l’équipage de l’Aston Martin n°95 a parfaitement maîtrisé l’impressionnante délégation d’AF Corse, représentée par six voitures. Kristian Poulsen, David Heinemeier Hansson et Nicki Thiim remportent donc ces 24 Heures du Mans 2014 et devancent de trois tours la Porsche de l’équipe Proton Compétition n°88 (Ried-Bachler-Al Qubaisi) et la Ferrari 458 Italia n°61 d’AF Corse.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Du côté belge, le bilan n'est vraiment pas satisfaisant. La très courte apparition de la Nissan ZEOD RC, qui n’a couvert que cinq petits tours du circuit du Mans avant d’abandonner, a dû bien frustrer le Bruxellois Wolfgang Reip.

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

Et chez Prospeed, le bilan est catastrophique puisqu'une nouvelle fois, la 75 a été contrainte à l'abandon tandis que la 79 termine 33e, 5e du GT Pro mais derrière toutes les GT Am...

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

lm24,endurance,le mans,24 heures du mans,wec,championnat,monde,audi,r18,lotterer,tréluyer,fassler,équipage,32,tdi,quattro,lmp1,lmp2,porsche,toyota

13:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lm24, endurance, le mans, 24 heures du mans, wec, championnat, monde, audi, r18, lotterer, tréluyer, fassler, équipage, 32, tdi, quattro, lmp1, lmp2, porsche, toyota | | |

Les commentaires sont fermés.