WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Le Rallye de Suède a rarement souri aux non-Nordiques. Certes, Sébastien Ogier s'y était imposé l'an passé, offrant du même coup sa première victoire en WRC à Volkswagen et Sébastien Loeb en avait fait de même en 2004 mais cela reste deux exceptions dans un palmarès partagé entre Suédois et Finlandais. Ainsi, depuis 2007 et la dernière victoire de Marcus Gronhölm, seuls Jari-Matti Latvala et Mikko Hirvonen se sont imposés. Et 2014 ne trahira pas cette logique puisque le premier nommé y a remporté sa deuxième victoire en WRC sous les couleurs de VW Motorsport, sa troisième en Suède: «C'est incroyable de remporter cette nouvelle victoire en Suède. Cela faisait longtemps depuis la Grèce. Je suis resté concentré toute la semaine pour atteindre un tel résultat.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

En début d'épreuve, Latvala a dû batailler ferme face à ses équipiers. Ogier et Mikkelsen pouvaient légitimement viser la victoire tandis que Volkswagen se prenait à rêver d'un triplé malgré la belle résistance de l'Estonien Ott Tänak pour son retour à bord d'une Ford Fiesta WRC privée. Mais un premier coup de théâtre venait redistribuer les cartes lorsque le Français se laissait piéger en enfonçant le nez de sa Polo WRC dans un mur de neige de la première spéciale du deuxième jour de course. Il a dû attendre que les spectateurs parviennent à l'extraire de ce piège et quatre minutes se sont envolées. Du coup, ses équipiers Mikkelsen et Latvala pouvaient se disputer la victoire puisque Tänak était moins accrocheur que lors de la première étape disputée sur le territoire de la Norvège.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Et puis progressivement, au fil des kilomètres, le Finlandais a pris l'ascendant sur le Norvégien. Plus expérimenté, Jari-Matti n'a pas tremblé pour remporter sa neuvième victoire en WRC. Mais la bonne surprise signée par Andreas n'aura échappé à personne même s'il a commis une erreur lourde de conséquence le samedi matin lui coûtant une trentaine de secondes. Espérons simplement qu'il joue dorénavant moins le rôle de pilote d'essai grandeur nature pour son employeur et qu'il puisse se joindre à son équipier pour contrarier plus souvent le champion sortant. Nous disons cela non pas parce que nous n'aimons pas le champion français mais parce que la mainmise de Volkswagen sur le WRC semble encore plus flagrante qu'en 2013. Les budgets de Citroën sont dorénavant consacrés au WTCC, Wilson n'a plus le soutien de Ford et cela commence réellement à se faire sentir et Hyundai aura bien besoin de cette saison pour apprendre toutes les ficelles de la discipline. Alors si nous voulons un minimum de suspense dans cette discipline que nous aimons tant, il faudra avant tout compter sur une lutte interne chez les Bleus.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Il suffit de prendre les chiffres des victoires en spéciales pour comprendre: les Polo R WRC ont remporté 18 des 23 spéciales disputées (le second passage d'Hara ayant été annulé). «Nous avons les meilleurs pilotes sous contrat au volant de la Polo R WRC et ils ont bénéficié de la voiture la plus rapide et la plus fiable en Suède», assure le directeur sportif Jost Capito. «Nous l'avons toujours su, mais les résultats sont là pour le confirmer. Jari-Matti Latvala a décroché cette victoire après avoir réalisé une performance parfaite, mais il a également dû se battre pour l'avoir. Il a été en bagarre avec Andreas Mikkelsen qui nous a tous impressionnés. Félicitations à eux deux, mais également à Sébastien Ogier qui a signé dix scratchs et réalisé un solide retour. Il n'a pas eu cette fois-ci la chance qui sourit aux audacieux. L'équipe se retrouve désormais avec un problème de luxe en ayant deux pilotes aux premiers rangs du Championnat et le troisième en quatrième place. Je suis impressionné et fier du travail de l'équipe dont les efforts ont encore une fois payés.» CQFD

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Derrière, Mads Ostberg s'est bien battu sur la Citroën DS3. Il termine à moins d'une minute de la première Polo et il a réussi à garder la pression sur Mikkelsen qui le devance de six secondes. Visiblement à l'aise à bord de la française, on se réjouit de voir s'il pourra confirmer au Mexique: «Depuis vendredi, nous avons beaucoup progressé. Je suis très heureux de monter sur le podium en Suède pour la quatrième fois consécutive! Les trois points de la Power Stage constituent un bonus appréciable. Je me sens de plus en plus en confiance au volant, c’est prometteur pour les prochains rendez-vous. Nous avons beaucoup appris et je suis maintenant impatient d’attaquer les épreuves sur terre.»

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Comme d'autres débutants en Suède, Kris Meeke a éprouvé un peu de difficulté à élever son niveau de jeu et ce n'est pas une erreur dans l'ES18, lui faisant perdre sa belle sixième place provisoire, qui pourra le mettre en confiance pour l'an prochain. Du coup, l'Anglais a dû se contenter de la dixième place finale.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

De bilan mitigé il est également question chez Ford. Avec un Mikko Hirvonen à peine mieux réveillé qu'en 2013, Malcolm Wilson doit déjà comprendre qu'il n'a pas vraiment misé sur les bons atouts pour faire briller ses couleurs en WRC. Heureusement, Ott Tänak a su mettre du baume au coeur de l'équipe M-Sport en venant titiller les VW dès l'entame de l'épreuve. Malheureusement, l'Estonien a perdu de sa superbe en revenant sur le territoire suédois le deuxième jour. Plus boueux, plus délicat, le terrain était moins propice à son talent naturel si évident sur la neige. Au final, il est devancé par le pilote officiel mais Tänak restera comme l'une des bonnes surprises de cette seconde épreuve du WRC. L'autre pilote officiel M-Sport n'a pas réellement brillé pour ses débuts sur la neige puisqu'il partait en tonneau dans l'ultime chrono après avoir navigué aux alentours de la septième place. Enfin, comment taire les nombreuses excursions hors-piste de Robert Kubica, visiblement pas à l'aise dans ses conditions. Espérons que la terre mexicaine ne lui rendra pas la vie compliquée, les efforts au volant étant beaucoup plus importants sur pareil revêtement par rapport au pilotage sur asphalte.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Enfin, terminons cette analyse par la prestation en demi-teinte, pour ne pas dire décevante, des pilotes Hyundai. La journée de vendredi s'est en effet révélée catastrophique pour le team coréen qui perdait ses deux montures sur sortie de route. Des erreurs peu spectaculaires de la part de Thierry Neuville et Juho Hanninen mais aux conséquences désastreuses puisque les deux i20 WRC devaient repasser par la case Rally2. Notre compatriote en profitait pour se mettre en évidence à deux reprises en signant des deuxièmes temps et la Hyundai semble très fiable.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

La prochaine épreuve déroulera au Mexique, du 6 au 9 mars 2014. Si la terre est bien évidemment au menu, les équipes engagées en WRC doivent également composer avec l'altitude moyenne des spéciales qui consomme une bonne part de la puissance des moteurs turbocompressés.

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Classement final Suède:

1.Jari-Matti Latvala/Miikka Anttila (FIN/FIN), Volkswagen3h 00m 31.1s

2.Andreas Mikkelsen/Mikko Markkula (N/FIN), Volkswagen+ 53.6s

3.Mads Østberg/Jonas Andersson (N/S), Citroën+ 59.5s

4.Mikko Hirvonen/Jarmo Lehtinen (FIN/FIN), Ford+ 2m 26.9s

5.Ott Tänak/Raigo Mõlder (EST/EST), Ford+ 3m 00.5s

6.Sébastien Ogier/Julien Ingrassia (F/F), Volkswagen+ 4m 29.9s

7.Henning Solberg/Ilka Minor (N/A), Ford+ 4m 47.5s

8.Pontus Tidemand/Ola Fløene (S/N), Ford+ 5m 38.2s

9.Craig Breen/Scott Martin (IRL/GB), Ford+ 8m 55.4s

10.Kris Meeke/Paul Nagle (GB/IRL), Citroën+ 11m 18.0s

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

Au championnat:

1. Jari-Matti Latvala 40; 2. Sebastien Ogier 35; 3. Mads Ostberg 30; 4.Andreas Mikkelsen 24; 5. Bryan Bouffier18; 6. Kris Meeke17; 7. Mikko Hirvonen 13; 8. Ott Tanak 10; 9. Elfyn Evans 8; 10.Henning Solberg 6...

 

WRC,rallye,mondial,suède,manche,nordique,neige,terre,deuxième,polo,VW,Citroën,DS3,Ford,Fiesat,Hyundai,i20,Latvala,Mikkelsen,Ostberg,Neuville,Thierry,belge,2014

 

21:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wrc, rallye, mondial, suède, manche, nordique, neige, terre, deuxième, polo, vw, citroën, ds3, ford, fiesat, hyundai, i20, latvala, mikkelsen, ostberg, neuville, thierry, belge, 2014 | | |

Les commentaires sont fermés.