ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

A 22 ans, le pilote officiel Skoda Motorsport a remporté son second rallye ERC après une victoire en Pologne l’an passé. Esapekka Lappi n’était peut-être pas le plus rapide sur l’asphalte du Valais, mais le Finlandais a profité des lourdes pénalités infligées aux pilotes Peugeot 207 S2000 Craig Breen et Jérémi Ancian pour se positionner dans le sillage du leader Andreas Aigner (Subaru Impreza GR.N) dès jeudi soir.

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Le lendemain, sur des routes devenues plus sèches, Lappi a pleinement assumé son statut de pilote officiel de l'usine tchèque et il a repris la tête à l’Autrichien pour la conserver jusque à l’arrivée. «Le bilan est très positif: non seulement je gagne mon premier rallye asphalte, mais j’ai aussi pris beaucoup d’expérience sur cette surface ce week-end avec les conditions changeantes. Hormis un tête-à-queue dans l’ES1, je n’ai pas fait d’erreurs et on a toujours effectué les bons choix de pneus Michelin.»

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Victime d’une sortie de route dans l’ES14, le pilote de la Subaru Impreza Gr.N a laissé sa 2e place au multiple vainqueur de ce rallye, Olivier Burri, qui découvrait sa Ford Fiesta RRC laquelle a fini avec un moteur bien fatigué. Le Russe Vasiliy Gryazin (Ford Fiesta) allait monter pour la première fois sur un podium européen à 19 ans, avant une sortie de route dans l’ES15 ce dont profitait pleinement Craig Breen pour signer un podium inespéré, parfaitement copiloté par notre charmante compatriote Lara Vanneste. «Le podium était l'objectif, avouait l'Irlandais à l'arrivée. Et je suis content de terminer la saison de cette façon. Je suis désormais impatient de piloter la 208 T16, ce sera un rêve qui devient réalité.»

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Les plus performants ce week-end furent incontestablement les pilotes de la Peugeot Rally Academy Craig Breen (3e) et Jérémi Ancian (4e). Ils étaient d’ailleurs leaders à l’issue de l’ES2 avant d’écoper de lourdes pénalités pour pointage en avance au départ de l’ES3 (respectivement 2 et 3 minutes). Leur folle remontée fut contrariée par un problème de direction assistée (Breen) et une crevaison (Ancian), mais ils sont tout de même parvenus à remonter du diable vauvert. Le Championnat d’Europe des Rallyes reprendra début janvier prochain sur les routes du Jännerallye en Autriche.

ERC,challenge,rally,europe,championnat,Lappi,skoda,fabia,S2000,ford,fiesat,RRC

Sachez encore que le jeune belge Thibaut Radoux signe une belle 14e place finale, deuxième de sa classe, à bord de sa Ford Fiesta R2 en compagnie de Jean-François Elst!

18:49 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : erc, challenge, rally, europe, championnat, lappi, skoda, fabia, s2000, ford, fiesat, rrc | | |

Les commentaires sont fermés.