Audi,Q7,2014,future,Q1,suv,allemands,bratislava,slovaquie,usine,production,next,tdi,tfsi,boîte-s-tronic,8 rapports

Le futur Audi Q7 n'est pas attendu avant l'automne 2014 et nous devrions le découvrir au Mondial de Paris de l'année prochaine. Celui-ci se caractérisera par une cure d'amaigrissement impressionnante puisque les rumeurs parlent de 350 kg de gagnés. De quoi proposer un poids totale juste en dessous des deux tonnes. Il sera construit sur la nouvelle plateforme MLB. Une base utilisée également par les futurs VW Touareg et autres Porsche Cayenne mais également par le SUV annoncé chez Bentley pour 2016. Ces SUV seront d'ailleurs tous construits dans l'usine VW de Bratislava en Slovaquie. Les futurs Q7 seront tous quattro et utiliseront la boîte automatique à 8 rapports. Les moteurs attendus sont les 3.0 et 4.2 TDI ainsi que les 3.0 et 4.0 TSFI tandis qu'un Q7 e-Tron plug-in hybride est également attendu. Au niveau du style, vous noterez l'apparition d'une nouvelle calandre trapézoïdale en trois dimensions et des phares LED particulièrement travaillés. Mais les Q3, Q5 et Q7 seront également rejoints par un petit Q1. Début 2016, la firme allemande commercialisera un concurrent des SUV compacts qui font actuellement fureur en Europe. Et un Q2 plus sportif n'est pas à exclure. Bref, vous l'aurez compris, la marque aux anneaux ne baisse pas sa garde et les nouveautés continueront à se succéder...

Audi,Q7,2014,future,Q1,suv,allemands,bratislava,slovaquie,usine,production,next,tdi,tfsi,boîte-s-tronic,8 rapports

14:39 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, q7, 2014, future, q1, suv, allemands, bratislava, slovaquie, usine, production, next, tdi, tfsi, boîte-s-tronic, 8 rapports | | |

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Polyvalence imposée

Nous vous l’avouons tout net, lorsque les premières infos sont tombées à propos de cette nouvelle Clio RS, nous avons fait la moue. Pensez plutôt; boîte robotisée et cinq portes pour tout le monde, ça nous change de sa devancière qui avait terminé sa carrière avec des versions plutôt extrêmes. Mais laissant de côté nos aprioris, nous sommes partis à la rencontre de cette petite boule de nerf pour découvrir quelle saveur elle allait nous offrir. Il nous en reste un goût salé-sucré pas désagréable.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Le modèle d’essai mis à notre disposition par l’importateur est plutôt attirant dans ce jaune Sirius. Heureusement parce que les ajouts extérieurs sont plutôt discrets. Les jeunes propriétaires de modèles dCi pourront facilement donner un look RS à leur Clio. Certes le bouclier avant reçoit une lame spécifique mais les bas de caisse et l’aileron de toit différencient difficilement cette Clio RS d’un modèle plus classique. Heureusement, la version Cup qui nous a été confiée reçoit des jantes noires spécifiques, des étriers de frein rouge, une assiette abaissée de 3 mm et des amortisseurs 15% plus fermes.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Technique à la pointe

En troquant son 2.0 atmosphérique pour une petit 1.6 turbocompressé, la Clio RS vit avec son temps. Un bloc nettement plus polyvalent qui donne 200 chevaux comme l’ancien mais dès 6.000 trs/min. Et grâce à la suralimentation, le couple est plus généreux puisqu’il atteint désormais 240 Nm au lieu de 215. De quoi appuyer ce sentiment de confort avec un moteur plus lisse, plus rond grâce à un couple qui est désormais atteint dès 1.750 trs/min alors qu’il fallait pousser le 2.0 à 5.500 tours pour disposer de tout son couple. Le carburant est pulvérisé directement dans les chambres de combustion à une pression de 150 bars et le double calage des arbres à cames est de série. Ce moteur très moderne est accompagné d’une boîte de vitesses qui ne l’est pas moins. L’EDC est la DSG de chez Renault. Une boîte à double embrayage à six vitesses qui intègre une fonction Launch Control pour épater la galerie. Elle est contrôlable depuis le levier ou depuis des palettes fixes un peu courtes mais nous en reparlerons.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Intérieur sportivo/bling-bling

Nous n’avions pas vraiment louangé l’intérieur de la 208 GTI. Nous ne sommes pas davantage séduits par l’habitacle de la Clio RS. Certes, le volant est en cuir surpiqué avec un sigle RS distinctif, les pédales sont en métal et les sièges semi-baquets reprennent la teinte orange des plastiques pour leurs coutures mais cela n’offre pas l’ambiance compétition de l’ancienne. La faute aussi à une position de conduite toujours trop haute ou à ce banal combiné central. Et que dire de la qualité des plastiques vraiment médiocre qui sonnent creux lorsque vous les heurtez par inadvertance. Après cette description, l’heure est venue d’appuyer sur le bouton de démarrage placé en bas de la console centrale. Le moteur s’allume discrètement. Les premiers kilomètres parcourus en ville le sont dans un confort vraiment bon et seuls les pavés vous rappellent que vous êtes à bord d’un engin plutôt sportif. Les portes arrière sont les bienvenues pour embarquer les enfants tandis que le coffre se montre suffisamment spacieux pour un usage classique. Bref, le premier objectif de Renault est atteint: offrir un véhicule nettement plus polyvalent que l’ancien qui ne plaisait qu’aux pilotes en herbe. Mais si ceux-ci craquent pour la nouvelle RS, seront-ils séduits?

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Du sport en douceur

Pour accroître le caractère multi-usage de la voiture, Renault Sport a prévu plusieurs calibrages (Normal, Sport ou Race) pour le rendu global du moteur, le fonctionnement de la boîte, les aides à la conduite ou encore l'assistance de direction, accessibles via un bouton R.S. DRIVE serti entre le levier de boîte et le frein à main. Dans les phases transitoires, un simple lever de pied suffit pour obtenir un léger déhanché, tandis qu'il est désormais plus aisé d'inscrire la voiture sur les freins en entrée de courbe. Mais il faut être impérativement sur le bon rapport parce que les palettes sont fixées à la colonne de direction et donc difficilement atteignables en plein virage. Le rupteur de notre exemplaire s’en souvient encore. Bref l’auto est joueuse, en toute sécurité, et très performante même si le train avant aurait pu se montrer plus mordant. Et si nous n’avons pas lu de critiques sur les freins chez les confrères, notre exemplaire n’a pas résisté à trois gros freinages en mode Race. Comme toute motorisation turbocompressée qui se respecte, les consommations varient du simple au double et comme il est difficile de résister à l’appel du pied droit, tablez plutôt sur 10 l/100.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

Et la concurrence?

Le prix de ce jouet, uniquement disponible en cinq portes, tel qu’il se présente sur les photos, est de 27.700 euros tvac. Son tarif de base débute à 24.950 €. Autant le dire tout de suite, c’est la plus chère du trio Fiesta ST/208 GTI/Clio RS. Vous payerez probablement la boîte automatique, celle-là même qui ne nous paraît pourtant pas indispensable. Et venir brandir les habitudes des propriétaires de Porsche et de Ferrari, qui achètent majoritairement leurs bolides en boîte automatique, comme argument imparable ne nous parait guère convaincant. Simplement parce que les boîtes séquentielles de ces deux bolides sont autrement plus aboutis que la boîte française. Cela dit, la plupart de mes jeunes collègues ne se montraient guère aussi révoltés à l’encontre d’une technologie qui leur rappelle leur chère console de jeux. C’est peut-être, plus prosaïquement, une simple question de génération. Pour en revenir au prix, la 208 GTI s’affiche à 23.535 € en prix de base là où la Fiesta ST, la plus convaincante de ce trio, est donnée pour 20.950 €! Bref, nous ne pouvons que vous conseiller d’essayer les trois si vous voulez vous laisser tenter par un tel jouet. Photos: Jean-Claude Geboes.

Renault,Clio,RS,Sport,1.6,turbo,200 ch,dynamique,berline,sportive,traction,transmission,EDC,double embrayage,belgique,test,essai,route,prix,

11:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : renault, clio, rs, sport, 1.6, turbo, 200 ch, dynamique, berline, sportive, traction, transmission, edc, double embrayage, belgique, test, essai, route, prix | | |

Toyota,Corolla,onzième,génération,berline,japonaise,moyenne,familiale,2014,nouvelle,new,essence,diesel,transmission,manuelle,automatique

La Toyota Corolla est la voiture la plus vendue au monde. À ce jour, 40 millions de Corolla se sont écoulées dans le monde depuis le lancement de la première génération en 1966, il y a déjà 47 ans. La dernière – et onzième – génération de Corolla est désormais construite sur 16 sites de production et est vendue dans plus de 150 pays du monde dont notre petit royaume.

Toyota,Corolla,onzième,génération,berline,japonaise,moyenne,familiale,2014,nouvelle,new,essence,diesel,transmission,manuelle,automatique

Chaque nouvelle génération de Corolla adopte de nouveaux concepts et technologies. Celle-ci est disponible avec le petit 1.33 cc essence (99 ch) ou encore le 1.6 Valvematic (132 ch) avec boîte manuelle ou automatique à six rapports. Enfin, les Belges privilégieront probablement le 1.4 D4-D de 90 ch. Les prix démarrent à 18.300 euros tvac et vont jusqu'à 26.760 euros.

Toyota,Corolla,onzième,génération,berline,japonaise,moyenne,familiale,2014,nouvelle,new,essence,diesel,transmission,manuelle,automatique

20:32 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, corolla, onzième, génération, berline, japonaise, moyenne, familiale, 2014, nouvelle, new, essence, diesel, transmission, manuelle, automatique | | |

autonews,novembre,2013,263,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Alsace,France,neuville,thierry,futur,WRC,lotus;Evora,GT4,visite,Hyundai,usine,

Alors que les supputations autour de l’avenir de Thierry Neuville vont bon train, autonews a privilégié l’action aux paroles en l’air. Vous avez donc droit, en exclusivité pour le Benelux, à la visite des ateliers de Hyundai avant son grand retour en WRC dès janvier 2014. Mais également au reportage du Rallye d’Alsace, des manches ERC disputées en Croatie et dans les environs de Sanremo, sans oublier l’East Belgian Rally, remporté de façon inattendue par Patrick Snijers sur sa Porsche 997. Un événement qui nous a incités à réaliser un dossier complet sur l’histoire de la Porsche 911 dans les rallyes belges et la difficulté de l'y faire gagner.

Et comme le Rallye du Condroz, c’est déjà la semaine prochaine, nous sommes allés à la rencontre de Roger Jamoul, l’une des chevilles-ouvrières du Motor Club de Huy. Une interview qui donne un éclairage inédit à la présentation de l’épreuve. Les épreuves ASAF n’ont bien évidemment pas été oubliées à l’instar du dernier rendez-vous du BRCC à Zolder. C’est sur la piste limbourgeoise que nous avons pu essayer la Renault Clio qui sera alignée dans la nouvelle 'Benelux Cup' en 2014.

Autre exclusivité, l’essai de la Lotus Evora GT4 pour lequel autonews était le seul media belge et seul francophone convié sur la piste attenante aux usines d’Hethel. Une autre Anglaise est passée entre nos mains, mais sur route cette fois. La Jaguar F-Type nous a particulièrement séduits. Mais vous pourrez également retrouver des essais plus raisonnables avec l’Audi A3 berline 1.4 TSI, la BMW 120d x-Drive, la Seat Leon 2.0 TDI ou encore la Mercedes CLA 220 CDI. Du côté des nouveautés, nous vous faisons découvrir la Citroën C4 Grand Picasso, la Mazda 3, l’Opel Insignia ou encore les nouveaux moteurs qui équiperont prochainement la série 60 de Volvo.

autonews,novembre,2013,263,mensuel,revue,magazine,auto,rallye,essais,test,industrie,interview,Alsace,France,neuville,thierry,futur,WRC,lotus;Evora,GT4,visite,Hyundai,usine,

bmw,série2,m235i,220i,220d,next,future,propulsion,connecteddrive,idrive,diesel,essence,2014,prix,belgique,luxembourg,compacte,coupé

Ouf. On est passé à deux doigts de la catastrophe. En annonçant une future Série 1 à traction avant, BMW nous avait fait sortir de nos gonds. Certes, la majorité des conducteurs de BMW sont incapables de maîtriser leur voiture sans les précieuses bretelles électroniques qui les assistent mais pour les amoureux de conduite dynamique, la propulsion reste le sommet du plaisir de piloter. Lorsque le train arrière enroule la courbe que vous êtes en train de négocier, lorsque le train avant léger mais précis vous permet de parfaitement viser le point de corde, vous comprenez que rien ne remplacera jamais ce mode de propulsion. Mais ces envolées lyriques m'éloignent de la nouveauté du jour dont je voulais vous entretenir.

bmw,série2,m235i,220i,220d,next,future,propulsion,connecteddrive,idrive,diesel,essence,2014,prix,belgique,luxembourg,compacte,coupé

J'ai nommé la nouvelle Série 2 de BMW. Une nouvelle appellation pour une carrosserie qui existe dans la gamme BMW depuis bientôt dix ans. Cette berline 3 portes compacte à coffre (appelée précédemment Série 1 Coupé) devient donc une Série 2 pour se conformer à la logique de la récente  Série 4, première concernée par la nouvelle nomenclature de BMW. En clair, toutes les déclinaisons sportives des berlines bavaroises adoptent désormais un patronyme commençant par un chiffre pair.

bmw,série2,m235i,220i,220d,next,future,propulsion,connecteddrive,idrive,diesel,essence,2014,prix,belgique,luxembourg,compacte,coupé

Cette quatre-places remet au goût du jour la recette éprouvée, sans révolutionner le genre. Les proportions sont inchangées, même si la Série 2 affiche une longueur accrue de sept centimètres par rapport à la Série 1 Coupé, pour 4,43 m au total. Une croissance qui devrait bénéficier aux passagers arrière, ainsi qu'au coffre, qui annonce une contenance agrandie de 20 dm3, soit 390 dm3.

bmw,série2,m235i,220i,220d,next,future,propulsion,connecteddrive,idrive,diesel,essence,2014,prix,belgique,luxembourg,compacte,coupé

Au début de la commercialisation, en mars 2014, trois motorisations seront proposées. Il s'agit de mécaniques déjà connues, à savoir les 2.0 essence et diesel des 220i et 220d, ainsi que le six-cylindres 3.0 de la sportive M235i. Peu après, le catalogue s'enrichira des 218d et 225d mais ce qui nous intéresse davantage, c'est qu'une diabolique M2 est annoncée! Tous les blocs seront associés à une boîte manuelle à six rapports ou à une transmission automatique à huit rapports disponible en option.

bmw,série2,m235i,220i,220d,next,future,propulsion,connecteddrive,idrive,diesel,essence,2014,prix,belgique,luxembourg,compacte,coupé

Sans surprise, au rayon des tentations facturées en supplément, cette BMW compacte se comporte comme une grande. Amortissement piloté, différentiel à glissement limité mécanique (réservé à la M235i), feux adaptatifs bi-Xénon avec éclairage diurne à diodes, système ConnectedDrive avec la possibilité d'installer des applications, navigation Professional avec pavé tactile sur la molette iDrive et un écran large de 8,8 pouces, régulateur adaptatif, assistant au stationnement avec caméra de recul, roues allant jusqu'à 19 pouces. Une liste non-exhaustive qui donne  un bel aperçu des multiples possibilités d'alourdir la facture. Finalement, les seuls grincheux seront peut-être les irréductibles amateurs de moteurs atmosphériques puisque cette BMW Série 2 ne propose que des mécaniques suralimentées.

bmw,série2,m235i,220i,220d,next,future,propulsion,connecteddrive,idrive,diesel,essence,2014,prix,belgique,luxembourg,compacte,coupé

11:40 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, série2, m235i, 220i, 220d, next, future, propulsion, connecteddrive, idrive, diesel, essence, 2014, prix, belgique, luxembourg, compacte, coupé | | |

Audi,S8,2014,new,4.0,V8,520 ch,quattro,TFSI,allemand,berline,statutaire,sportive,dynamique

Forte de 520 ch, la S8 est la grande berline sportive d’Audi. Avec sa transmission intégrale quattro et son moteur V8 4.0 TFSI à la sonorité bien pleine, elle accélère de 0 à 100 km/h en 4"2. Sa consommation moyenne est d’à peine 10,1 l/100 km, à quoi correspondent des émissions de CO2 de 235 g/km. Le rôle joué par le système COD n’est pas à négliger. Lorsque le moteur est soumis à une charge partielle, le système Audi Cylinder On Demand (COD) désactive quatre des huit cylindres.

Audi,S8,2014,new,4.0,V8,520 ch,quattro,TFSI,allemand,berline,statutaire,sportive,dynamique

L’Active Noise Cancellation (ANC) neutralise les bruits parasites dans l’habitacle au moyen d’un antibruit précis, tandis que des paliers de moteur actifs compensent les vibrations du deuxième ordre produites lors d’un fonctionnement sur quatre cylindres en générant des oscillations en opposition de phase. Le châssis et de nombreux détails de la carrosserie reflètent le positionnement sportif de la S8.

Audi,S8,2014,new,4.0,V8,520 ch,quattro,TFSI,allemand,berline,statutaire,sportive,dynamique

Cette berline doit son caractère sportif en grande partie à son châssis sophistiqué. Le système de gestion de la dynamique de roulage Audi drive select, qui permet d’influer sur le fonctionnement de différents systèmes, est de série. Il commande également la suspension pneumatique adaptive air suspension avec amortissement piloté. La servodirection recourt à un entraînement électromécanique synonyme d’efficacité énergétique. La direction dynamique, disponible en option, permet de faire varier la démultiplication de la direction en fonction de la vitesse. Des disques de frein en carbone-céramique sont proposés en option pour les versions à moteur V8 et l’A8 L W12 quattro.

Audi,S8,2014,new,4.0,V8,520 ch,quattro,TFSI,allemand,berline,statutaire,sportive,dynamique

L’habitacle du modèle phare de la marque aux anneaux présente des lignes élégantes et un espace généreux. La gamme d’options pour les sièges avant comprend jusqu’à la ventilation et la fonction de massage. D’autres équipements sont disponibles, tels qu’une climatisation automatique à quatre zones de régulation individuelles, la fermeture assistée des portières et une glacière électrique.Les systèmes d’assistance disponibles en option rendent la conduite encore plus impériale. Le régulateur de vitesse Adaptive Cruise Control (ACC) avec fonction Stop & Go est combiné à une version étendue du système de sécurité Audi pre sense basic, de série. Il en va de même pour l’Audi side assist. L’Audi active lane assist, qui aide le conducteur à rester sur sa bande de circulation en corrigeant la trajectoire au moyen d’impulsions légères s’il s’en écarte par inadvertance, et le système d’aide au stationnement avec vision à 360 degrés, qui prend en charge le braquage du volant lors des manœuvres de stationnement, font leur apparition dans l’A8.

Audi,S8,2014,new,4.0,V8,520 ch,quattro,TFSI,allemand,berline,statutaire,sportive,dynamique

Les services Audi connect, fournis avec un téléphone embarqué, sont disponibles en tant que complément du système de navigation GPS Plus. Ils relient à Internet la nouvelle A8 via un module UMTS intégré. Les passagers peuvent surfer et envoyer des e-mails avec leur terminal mobile via un hotspot WLAN.
Le système permet au conducteur de bénéficier dans sa voiture des services en ligne sur mesure d’Audi connect comme les informations routières d’Audi traffic online, la navigation à l’aide des images de Google Earth et Google Street View et les actualités en ligne. Dans le domaine du multimédia aussi, l’offre est séduisante, de l’Advanced Sound System de Bang & Olufsen au « Rear Seat Entertainment », qui comprend deux écrans, des écouteurs Bluetooth et un lecteur de DVD. Pour les amateurs, cette S8 sera disponible sur notre marché au début de l’année prochaine.

Audi,S8,2014,new,4.0,V8,520 ch,quattro,TFSI,allemand,berline,statutaire,sportive,dynamique

11:54 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, s8, 2014, new, 4.0, v8, 520 ch, quattro, tfsi, allemand, berline, statutaire, sportive, dynamique | | |

Toyota,berline,sportive,Hybride,Hybrid R,270 ch,propulsion,KERS,japon,ingénieur,concept,futur,4 places,GT86

Si le futur du cabriolet basé sur le coupé GT86 est plus qu'incertain, alors qu'une version plus puissante est également désespérément attendue par certains, il se dit que Toyota aurait encore une autre piste pour développer une berline très agressive. Basée sur la plateforme allongée du coupé, celle-ci verrait le 2.0 de 200 ch s'adjoindre une version Hybrid-R à la puissance de 250-270 ch histoire d'apporter quelques substantielles économies de carburant. Le système employé s'inspirerait du KERS vu en F1 avec une récupération d'énergie lors des freinages envoyée vers le train arrière lors des accélérations. Mais tout cela reste dans le domaine du conditionnel... 

08:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, berline, sportive, hybride, hybrid r, 270 ch, propulsion, kers, japon, ingénieur, concept, futur, 4 places, gt86 | | |

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

Au Japon, Honda renouvelle totalement sa gamme de micro-voitures longues de 3,40 m et large de 1,48 m au maximum, à la fiscalité allégée et appelées kei.

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

Après les N Box (monocorps à roulettes),

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

N One (citadine à l'allure rétro)

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

et N WGN (citadine spacieuse), un roadster pourrait bel et bien rejoindre la gamme, rappelant la craquante Beat, commercialisée entre 1991 et 1996.

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

Pour l'instant, Honda n'a pas dévoilé les caractéristiques de ce concept S660 qui sera exposé au prochain Salon de Tokyo. Toutefois, ce patronyme laisse peu de doute sur ses intentions: il devrait disposer d'un moteur d'une cylindrée de 660 cm3, limitée par la réglementation des kei.

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

Cela signifie également une puissance bridée à 64 ch. Les lignes sont quant à elles calquées sur celles du concept-car EV-Ster dévoilé au Salon de Tokyo en 2011. On ne s'en plaindra pas, tant celles-ci apparaissaient réussies. Mais de là à ce que Honda pense à l'Europe pour sa commercialisation...

Honda,mini,kei,micro,voiture,citadine,japon,limitée,taxation,S660,concept,roadster,N Box,N One,N WGN,futur

15:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : honda, mini, kei, micro, voiture, citadine, japon, limitée, taxation, s660, concept, roadster, n box, n one, n wgn, futur | | |

karting,ASAF,belgique,mariembourg,finale,challenge,la victoire,2013,Duval,X30 Master,X30 Senior,X30 Junior,Mini,X30 Shifter,Promokart

Les meilleures choses ont une fin, dit-on. Ce sera le cas aussi de la Belgian ASAF Karting Series dans sa cuvée 2013. Dimanche soir, sur la piste du Karting des Fagnes de Mariembourg, le rideau se tirera sur cette saison passionnante. Mais avant, il y a une finale à disputer avec l’attribution des titres de fin d’année, mais aussi la remise en jeu du célèbre Challenge La Victoire!

Cinquième et dernier rendez-vous de la Belgian ASAF Karting Series, le Challenge La Victoire est une épreuve à part dans le calendrier. D’une part car elle marque le dernier volet de la saison, mais aussi car ce fameux Challenge, offert par la Carrosserie La Victoire de Roux, est peu à peu devenu une récompense très prisée dans le petit monde du karting belge. Depuis sa création en 1983, lors d’une épreuve alors disputée sur les parkings des Lacs de l’Eau d’Heure, jamais encore un pilote ne s’est imposé à trois reprises. Dès lors, le Challenge fut chaque fois remis en jeu et la 27e édition de l’épreuve ce dimanche s’annonce passionnante. Ils sont en effet nombreux à rêver de pouvoir inscrire leur nom au palmarès, comme l’ont fait avant eux Jean-François Hemroulle, les frères Alain et Eric Verdaasdonck, Benoit Pécasse, Kevin Demaerschalk, Martin Van Hove ou encore Olivier Palmaers. Pour rappel, c’est le pilote qui aura marqué le plus de points dans sa catégorie qui recevra – pour un an – le trophée en fin de journée. Et s’il y a une égalité entre, par exemple, deux pilotes ayant remporté leurs deux courses, on tient compte de la performance lors des essais puis du nombre de participants dans la catégorie. Bref, pour espérer repartir avec le Challenge La Victoire, il faut souvent réaliser le parcours parfait…

Outre ce Challenge La Victoire, c’est évidemment l’attribution des titres qui intéressera les suiveurs. Pour établir la hiérarchie finale des divers championnats, le calcul est – relativement – simple puisque les 8 meilleurs résultats (sur un maximum de 10 possibles) sont retenus. Cela signifie donc que chaque pilote dispose de deux « jokers » pour parer aux coups durs ou à une absence éventuelle. En tenant compte de cette règle, voici un aperçu de la situation, catégorie par catégorie.

X30 Master: Duval au départ, Vankerckhove remet le Challenge en jeu

Vainqueur du Challenge La Victoire il y a un an, Arnaud Vankerckhove s’est fait plutôt discret cette saison. Le futur papa a néanmoins décidé de profiter de son engagement gratuit et d’ainsi remettre le Challenge La Victoire en jeu pour ce qui constituera probablement sa dernière course. Engagé dans la catégorie X30 Master (plus de 25 ans ou plus de 80kg), le Bruxellois aura toutefois fort à faire face à une opposition très relevée. On retrouvera notamment au départ François Duval, le seul Belge ayant, à ce jour, remporté une épreuve du Championnat du Monde des Rallyes. Lauréat des deux courses lors de son retour au Trophée du Printemps, le pilote de Cul-des-Sarts a prouvé qu’il a gardé un coup de volant acéré.  Et si Pierre-Yves Corthals ne devrait cette fois pas être au rendez-vous, on retrouvera au départ Fabien Kieltyka, ancien animateur des coupes de promotion sur les circuits belges. Outre ces trois pilotes désirant briller lors d’un « one-shot », on suivra avec attention la lutte pour le titre de la catégorie. Les débats sont encore très ouverts avec Guy Collignon, Grégory Tytens, Gilles Smits et Luc Lefevre, tous en mesure de rafler la mise dimanche soir. Le suspense sera donc au rendez-vous!

karting,ASAF,belgique,mariembourg,finale,challenge,la victoire,2013,Duval,X30 Master,X30 Senior,X30 Junior,Mini,X30 Shifter,Promokart

X30 Senior: Bécamel dans un fauteuil

Sans un bris de chaîne lors de la deuxième manche à Francorchamps, François Bécamel serait déjà assuré du sacre dans le Challenge X30 Senior. Sauf catastrophe, c’est donc lui qui devrait l’emporter dimanche alors que ses adversaires se disputeront quant à eux le titre de champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles, pour lequel Bécamel ne concoure pas. Seul pilote à avoir fait trébucher le leader du Challenge en s’imposant à deux reprises, Romain De Leval espère augmenter son capital de victoires et il devrait logiquement s’assurer la place de dauphin de Bécamel… et le titre FWB, réservé aux licenciés à l’année. Pour la dernière marche du podium final, ça devrait se jouer entre Laurent Absolonne, Olivier Palmaers et Thibaut Haublin.

X30 Junior: Duel en vue

Ne disposant pas d’une licence annuelle appropriée, Benjamin Lessennes ne peut pas revendiquer le titre de champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles, déjà tombé dans l’escarcelle de Maxime Potty. Par contre, rien n’est joué dans le Challenge X30 Junior (11-15 ans) puisque tant Maxime que Benjamin peuvent encore s’imposer – et ainsi remporter le moteur Parilla X30 mis en jeu par IAME Belgium – au terme des deux courses de dimanche. Ce sera évidemment l’un des centres d’intérêt de cette finale du championnat. Pour les places d’honneur, Tristan Földesi semble le mieux placé, mais il faudra faire attention jusqu’au bout à Kenny Roosens (qui devra toutefois comptabiliser une exclusion dans ses 8 résultats), Maxime Drion voire Ugo de Wilde et Gilles Magnus, tous deux candidats à un top 5 final.

Mini: Muth vise le Challenge La Victoire

Avec 7 victoires en 8 courses disputées, O’Neill Muth est d’ores et déjà champion de la catégorie Mini (8-11 ans). Mais le jeune Bruxellois veut terminer l’année en beauté! Un nouveau succès lui permettrait de marquer le maximum de points sur la saison… mais il veut surtout viser le Challenge La Victoire! Face à lui, il retrouvera toutefois une meute de jeunes pilotes assoiffés de victoire et revendiquant le titre de vice-champion. Citons, dans l’ordre, Arthur Ronvaux, Keziah Manguette, Hugo Ravet et Elie Goldstein. Avec le décompte des deux moins bons résultats, ces quatre-là ont tous leur chance de grimper sur le podium final.

karting,ASAF,belgique,mariembourg,finale,challenge,la victoire,2013,Duval,X30 Master,X30 Senior,X30 Junior,Mini,X30 Shifter,Promokart

X30 Shifter: Cypers en position de force

Le titre n’est mathématiquement pas joué dans la catégorie X30 Shifter (karts à boîte de vitesse, motorisation unique), mais Thomas Cypers est en position idéale. Le jeune Liégeois doit seulement terminer l’une des deux courses en 4e position pour devancer le champion en titre Thierry Delré et Nicky Moris. Geoffroy Danloy, Rémi Theunissen, Benoit Danloy et Corentin Grégoire se disputeront quant à eux les autres places d’honneur.

KZ ASAF et EERP 250: Qui derrière Charles et Ledoux ?

Il n’y aura pas de surprise en KZ ASAF (karts à boîte de vitesses), Kenny Charles étant déjà champion depuis le Trophée des Ardennes. Pour le titre de vice-champion, ça se jouera entre Sam Claes (le tenant du titre) et Maxime Tombeur. Le scénario est pratiquement identique en EERP 250 (moteurs rotatifs) avec Adriano Ledoux qui cherchera à conserver son brevet d’invincibilité. Le double champion en titre Steve Schmidt n’étant pas confirmé, Michel Hallot est le mieux placé pour décrocher la médaille d’argent face à Steve Clément.

Promokart: Le plaisir avant tout

Même si elle ne rentre pas en ligne de compte pour l’attribution du Challenge La Victoire, la catégorie Promokart sera une fois de plus au rendez-vous de cette finale de la Belgian ASAF Karting Series. Cette formule clé en mains a permis cette année à de nombreux pilotes de goûter aux joies des compétitions officielles sans devoir se soucier du matériel ni de frais supplémentaires éventuels. Pour 145 euros (à quoi il faut ajouter une licence journalière de 15 euros pour les non-licenciés), les pilotes disputent des essais libres, des essais qualificatifs et deux courses tout en bénéficiant de la même structure d’organisation que les catégories phares. Au bout du compte, deux titres de champion de la Fédération Wallonie-Bruxelles sont même attribués : un pour les moins de 70 kg et un autre pour ceux qui dépassent cette limite sur la balance.

Certains pilotes n’ayant pas pris de licence à l’année, ils n’entrent pas en ligne de compte au moment d’établir la hiérarchie finale. Ainsi, en moins de 70 kg, le championnat se jouera entre Gauthier Derenne et Sylvain Bailly. Dans la catégorie des plus lourds, Christophe Dubon est en position idéale pour devenir champion FWB, mais Stéphane Halleux et Benoit Lays ont encore une chance mathématique de le coiffer sur le poteau.

14 courses dès 11h

Chaque catégorie disputant deux courses, pas moins de 14 départs (X30 Shifter et KZ ASAF roulent ensemble) sont au programme de la journée de dimanche… Un peu plus courte que d’habitude à cause du passage à l’heure d’hiver. Ce sera donc particulièrement intense avec des essais libres et qualificatifs le matin et le départ de la première course qui sera donné à 11h. Pas de doute, les spectateurs qui s’installeront dans la tribune du Karting des Fagnes dimanche n’auront pas le temps de s’ennuyer ! (Thomas Bastin) www.kpevent.net www.kartim.be

 

14:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : karting, asaf, belgique, mariembourg, finale, challenge, la victoire, 2013, duval, x30 master, x30 senior, x30 junior, mini, x30 shifter, promokart | | |

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois

Cette année-là, le Team Opel Belgium réunit un équipage particulièrement homogène en associant le Français Alain Cudini à nos compatriotes Pierre-Alain Thibaut et Eric Van de Poele.

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois

Les espoirs sont élevés au sein de l'équipe et les premières heures de course emblent donner raison aux optimistes. En effet, suite aux ennuis de Tassin sur la BMW #2, l'Opel s'installe à la deuxième place au classement.

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois

Mais la transmission va ralentir ce trio au petit matin. Et c'est probablement elle qui est à l'origine de l'abandon de la voiture.

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois

En effet, les nombreux surrégimes entraînés par une boîte de vitesses bien capricieuse ont vraisemblablement antraîné le bris de moteur qui frappera l'Opel Vectra SW sur le coup de midi le dimanche.

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois

"La voiture était difficile à piloter, explique VdP. la faute à une mise au point encore mal adaptée aux nouveaux pneus fournis par Michelin.

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois

Des gommes qui ont parfaitement fonctionné mais nous avons manqué de temps pour régler parfaitement la voiture. Pour le reste, j'estime que nous avons bien tenu notre rôle en nous maintenant constamment dans le sillage de la voiture de tête..."

supertourisme,endurance,course,24 heures de spa,spa,24hours,Francorchamps,Opel,Vectra,2.0,FISA,VdP,Eric,Thibaut,alain,Cudini,abandon,moteur,#3,Stella Artois