wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Après avoir été accrochée par Toyota lors des trois dernières manches du Championnat Mondial d'Endurance en 2012, Audi a redressé la barre de manière très autoritaire en ce début de saison. Impériale à Silverstone lors de la manche inaugurale, Audi a poursuivi sa moisson de succès en s'imposant à Spa avec la manière puisque ce sont les trois marches du podium qui étaient occupées par les pilotes de la marque aux anneaux.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Venu en terre ardennaise avec deux R18 TDI 2013 et une "longue queue" spécialement concue pour Le Mans, Audi n'a pas laissé la moindre illusion aux Japonais. Certes, au gré des ravitaillements, les TS030 ont occupé les premières places mais lorsque la #7 version 2013, pilotée par Lapierre/Wurz/Nakajima, a abdiqué suite à de gros soucis  de surchauffe des freins, personne ne la voyait plus l'emporter.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Tous les espoirs du Toyota Racing reposaient donc sur la #8 de Davidson/Buemi/Sarrazin qui a rallié l'arrivée à un tour des Audi. Rapides en ligne droite, les TS030 HYBRID ont été dans le match mais elles manquent toujours de fiabilité et de constance face à l'ogre allemand. Et sincèrement, nous avons bien du mal à les imaginer lutter face à Audi lors de la plus grande course d'endurance au monde.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Du côté des équipages privés, l'équipe Rebellion ne peut rien espérer face aux équipages d'usine. Les deux Lola-B12/60 Coupé-Toyota terminent à trois tours de la meilleure Audi avec Prost-Jani-Heidfeld qui devancent leurs équipiers Cheng-Beche-Belicchi.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

Dans la catégorie LMP2, trois châssis différents grimpent sur le podium final avec une victoire pour l'Oreca 03/Pecom Racing de Minassian-Perez Companc-Kaffer devant la Morgan LMP2/OAK Racing de Pla-Heinemeier-Hansson-Brundle et la Zytek Z11SN/Jota Sport de Turvey-Luhr-Dolan. Déjà sur le podium à Silverstone, la monture du Pecom Racing, soutenue par AF Corse, a dominé quasiment toute la course et ce n'est pas une crevaison dans le dernier quart d'heure qui aura fait perdre sa sérénité au trio de #49.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

En GTE-Pro, ce sont les Aston Martin et les Ferrari qui ont joué devant, la victoire revenant finalement à la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Bruni-Fisichella après avoir marqué deux pénalités. L'Aston Martin Vantage GTE de Makowiecki-Senna-Bell pouvait jouer la victoire à la régulière mais une pénalité en fin de course a contrarié ses espoirs de victoire. Aston Martin a été moins dominateur qu'à Silverstone mais les Vantage GTE sont bien là et devraient batailler face à la marque italienne lors du double tour d'horloge manceau.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

C'est finalement la Ferrari F458 Italia/AF Corse de Vilander-Kobayashi qui s'est invitée sur le podium. Une seule Porsche 911 RSR a rallié l'arrivée avec la #92 de Dumas-Lieb-Lietz, 5ème. Les Porsche manquent encore de vitesse de pointe. Enfin, du côté des équipages amateurs, c'est également une Ferrari qui l'emporte avec la monture de 8Star Motorsports pilotée par Malucelli-Aguas-Potolicchio.

wec,spa,francorchamps,6 hours,endurance,le mans,audi,toyota,lola,porsche,ferrari,aston martin,piste,track,lmp1

17:21 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : wec, spa, francorchamps, 6 hours, endurance, le mans, audi, toyota, lola, porsche, ferrari, aston martin, piste, track, lmp1 | | |

Les commentaires sont fermés.