rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

Cette seconde journée du Rallye de Suède a permis à Sébatien Ogier de conforter sa première place devant son compatriote Sébastien Loeb. Et même si les conditions ont évolué tout au long de la journée, la neige du matin faisant place à la terre, le pilote de la Volkswagen Polo R WRC a remporté la première spéciale du jour avant d’ajouter deux autres scratchs dans l’ES14 et l’ES15 cet après midi. Il possède une confortable avance (+26"9) avant les six spéciales programmées dimanche dont le terrible chrono de Mitandersfors. Un peu plus de 27 kilomètres que les rescapés vont affronter demain dès 7h54.

rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

En attendant ce terrible juge de paix, Ogier fait le bilan de cette deuxième étape: «C’était à nouveau une très bonne journée pour nous. Ce n’était pas évident ce matin de trouver le rythme car nous ne voulions pas trop attaquer. Nous avons désormais une confortable marge sur le deuxième avant la dernière journée.»

rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

Visiblement à la limite, si nous en croyons une petite erreur commise à la fin de l'ES15 lorsque la DS3 WRC a frôlé la correctionnelle dans un fossé particulièrement enneigé. Loeb a expliqué souffrir de sous-virage sur terre. Néanmoins, il a utilisé tout son talent pour remporter trois spéciales, distancer définitivement Latvala et Ostberg tout en restant au contact de son ancien équipier: «J’ai perdu un peu de temps hier sur Ogier après ma mauvaise spéciale qualificative. Aujourd’hui, nous avons bien roulé mais nous étions trop loin. Un retard de plus de 20 secondes est trop important pour pouvoir l’inquiéter».

rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

Derrière les deux inaccessibles Français, Mads Ostberg (Ford Fiesta WRC) et Jari-Matti Latvala (VW Polo WRC) ont bataillé ferme pour le gain de la troisième place. Le Norvégien a finalement pris le dessus lors de la deuxième boucle cet après-midi. Il possède désormais 6"1 d’avance sur Latvala.

rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

«Loeb a augmenté son rythme et c’était trop difficile de le rattraper. Cet après-midi, nous nous sommes concentrés sur Latvala. Nous l’avons dépassé et c’est une bonne chose pour la position de départ de demain. Je ne peux pas faire plus pour le moment. Donc je vais continuer d’attaquer et s’il se passe quelque chose pour Loeb, je serai là. Mais à la régulière, je ne peux pas le rattraper», a commenté le pilote Ford. Latvala a remporté une spéciale aujourd’hui mais le Finlandais a montré des signes de déception.

rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

Cinquième au général, Evgeny Novikov est satisfait de n’avoir rencontré aucun problème aujourd’hui. Juho Hanninen et Thierry Neuville ont lutté pour le gain de la sixième place. Très sagement, le Belge a signé de solides chronos face au  spécialiste mais il ne pouvait effacer la dizaine de secondes qui le séparait de son équipier au sein du Team M-Sport. S'il grignotait petit-à-petit son retard, il perdait des secondes quand Juho se fâchait. Finalement, c'est dans la dernière spéciale du jour, Hagfors Sprint, que Thierry a pris le dessus lorsque le pilote finlandais s’est retrouvé bloqué dans un mur de neige dans l’ultime spéciale de la journée, perdant plus d’une minute. Henning Solberg, Martin Prokop et Dani Sordo complètent le top 10.

rallye,wrc,suède,ogier,volkswagen,polo,sébastien,premier,étape,spéciale,loeb,citroën,ds3,thierry,neuville,analyse,ford,fiesta

Le jeune Pontus Tidemand, très en verve hier, a été la grande victime de la journée. Le jeune Suédois a été contraint à l’abandon suite à un problème moteur dans l’ES9. Dans cette même spéciale, Matthew Wilson a fait un tonneau et a abandonné, tout comme Khalid Al Qassimi qui est sorti dans l’avant-dernière spéciale.

21:08 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wrc, suède, ogier, volkswagen, polo, sébastien, premier, étape, spéciale, loeb, citroën, ds3, thierry, neuville, analyse, ford, fiesta | | |

Les commentaires sont fermés.