modélisme,spark,143,peugeot,corvette,van de poele,belge,modèles réduits,le mans,24 heures du mans,course,circuit,new,nouveautés,histoire,jaguar,aston martin,bmw,porsche

Cela fait très longtemps que nous n'avons pas parlé modélisme sur ce site. Toujours chez Spark, et toujours au  43ème, voici les dernières nouveautés ayant trait aux 24 Heures du Mans. De nombreux vainqueurs sont disponibles dans cette marque mais nous préférons vous présenter des bolides ayant terminé plus loin au général ou n'ayant malheureusement pas rejoint l'arrivée. Nous débutons notre sélection avec une Chevrolet Corvette vue en 1960. Nous vous avions déjà parlé de la n°2 dans une chronique précédente. Des quatre modèles engagés, celle-ci est pilotée par Briggs Cunningham, le patron de l'équipe officielle Corvette, et Bill Kimberley. Ils abandonneront dès la troisième heure suite à un accident.

modélisme,spark,143,peugeot,corvette,van de poele,belge,modèles réduits,le mans,24 heures du mans,course,circuit,new,nouveautés,histoire,jaguar,aston martin,bmw,porsche

En 1967, Roger Nathan et Mike Beckwith engagent l'originale Costin Nathan GT n°54. Motorisé par un Rootes 4 cylindres en ligne de 1006 cc atmoshérique, ce petit prototype anglais abandonne durant la cinquième heure sur problèmes électriques.

modélisme,spark,143,peugeot,corvette,van de poele,belge,modèles réduits,le mans,24 heures du mans,course,circuit,new,nouveautés,histoire,jaguar,aston martin,bmw,porsche

Enfin, 8 ans plus tard, en 1975, l'équipage Florian Vetsch, Guy Verrier et Jean-Robert Corthay s'alignent avec la Porsche 911 Carrera RSR n°68. Motorisée par un 6 cylindres à plat de 2993 cc atmosphérique, ce joli coupé sponsorisé par les vêtements de ski HCC n'ira pas au bout, victime de sa mécanique à la dixième heure.

Les commentaires sont fermés.