subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Un objet de fantasme accessible

De mémoire de journaliste automobile, nous n’avions plus souvenance d’un modèle aussi attendu que ce coupé Subaru. Depuis sa présentation en septembre dernier à Francfort, ce modèle prometteur fait l’objet d’un mystère savamment entretenu par les rares confrères ayant eu la chance d’y goûter en avant-première au Japon et qui semblaient totalement sous le charme. Alors c’est avec l’impatience d’un enfant la veille de la St Nicolas que votre serviteur est allé découvrir l’engin sur les routes du Monte Carlo!

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Sincèrement, on a beau chercher… impossible d’être déçu en découvrant le BRZ. Particulièrement bas (1285 mm), large, félin, il a opté pour des lignes totalement à contre-courant. A l’heure où monospaces et ludospaces polluent autant nos routes que les fermettes dans le moindre coin de verdure, rouler en coupé devient véritablement un acte rebelle. Un acte de passionné. Et faire le tour de la belle pour vous la détailler n’est pas superflu même si les photos parlent d’elles-mêmes. Hanches marquées, capot interminable et roues raisonnablement dimensionnées séduisent immédiatement. On craque. Où est le bon de commande?

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Habitacle dédié à la conduite

Quel bonheur de se retrouver dans un habitacle avant tout dédié à la conduite. Parce que votre serviteur, contrairement aux jeunes générations, n’a que faire des diverses prises et écrans chargés de divertir mais surtout de distraire l’automobiliste. Ici, vous êtes parfaitement calé dans des sièges cuir-alcantara très bien dessinés, un petit volant à trois branches aux dimensions idéales sous les mains et un levier de vitesses qui tombe juste là où il faut. Le rouge est de mise au tableau de bord puisqu’outre les nombreuses surpiqûres disséminées dans l’habitacle, on le retrouve encore à l’éclairage des nombreux témoins.

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Face à vous, le compteur de vitesses est en position centrale avec à sa gauche, le compte-tours en demi-cercle. A droite, le niveau de carburant et la température d’eau. C’est simple, sans fioriture ni effets gratuits. Au centre de la planche de bord, on trouve juste le système audio et le réglage du chauffage via trois molettes. Devant le levier de vitesses, vous trouvez les boutons qui coupent le VDC (Vehicle Dynamics Control) tandis que l’autre active le mode sport.

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Deux visages

L’heure est venue de démarrer le moulin. En découvrant les caractéristiques techniques du boxer 2.0, nous voilons difficilement une petite appréhension. Annoncée à 200 ch à 7000 trs/min, la puissance semble suffisante vu le poids relevé à 1200 kg selon le constructeur mais le couple limité à 205 Nm à 6600 trs/min nous rappelle le Honda V-Tec de la grande époque, totalement amorphes en dessous de 3000 trs/min. Et bien sachez qu’il n’en est rien! Sans parler de reprises extraordinaires, le moteur d’origine Subaru se montre volontaire à bas régime.

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Evidemment, le scénario est tout autre lorsque vous grimpez dans les tours et qu’il se fait entendre mais si vous devez rouler en charmante compagnie peu portée sur vos talents de pilote, sachez que le Subaru BRZ ne vous laissera pas tomber. Et qu’il se révèlera même particulièrement confortable. Mais les routes de l’arrière-pays niçois ne sont pas réservées à la balade. Nous redescendons deux rapports pour aborder de jolies épingles et en mettant lourdement les gaz en sortie, nous voilà partis dans un travers parfaitement maîtrisé.

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Jamais traître, le BRZ vous donne le sourire. Le plaisir est intense, le bonheur est total et les kilomètres défilent pour notre plus grand enchantement. Les placements, l’efficacité en courbes rapides, la sonorité, le freinage toujours efficace, ce BRZ est un must! Tout est idéalement proportionné sur cette voiture à l’image des roues de 17 pouces qui ne vous font pas craindre l’usure excessive de vos gommes. Et même si les ingénieurs japonais nous parlent déjà d’une version plus puissante, nous nous contenterions largement de ce 2.0 de base.

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

Boîte auto sur demande

La boîte manuelle à laquelle nous avons goûté sans modération est parfaitement conçue avec une sixième qui ne servira que sur autoroute. Subaru propose également une boîte à convertisseur de couple à commandes au volant mais les collègues russes ont emprunté tous les modèles disponibles lors de cet essai. Depuis son lancement en Belgique, au mois de juin dernier, le coupé japonais n'est disponible qu’en version totalement équipée. Son prix est de 32.990 euros. Une politique un peu bizarre puisque cette auto est avant tout déstinée à un public de passionnés qui seraient probablement prêts à se contenter de moins d'équipements ppour un prix encore plus serré! Pour la petite histoire, sachez encore que lorsque Toyota a appris la mise sur pied de ces essais presse du BRZ, il a invité quelques collègues sur le circuit de Jarama pour 45 minutes de pilotage, pas une de plus. Bravo à Subaru qui nous a offert près de 300 km sur un tracé mythique. Pas de doute en BRZ, la route sera bonne!

subaru,BRZ,coupé,2012,essai,test,on the road,track,2.0,4 cylindres,200 ch,light,

 

19:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : subaru, brz, coupé, 2012, essai, test, on the road, track, 2.0, 4 cylindres, 200 ch, light | | |

Les commentaires sont fermés.