Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

L’Audi R18 e-tron quattro n°1, partie de la pole position, est entrée dans l’histoire en devenant la première voiture hybride victorieuse aux 24 Heures du Mans. André Lotterer est passé sous le drapeau à damier après avoir parcouru 378 tours pour conserver le trophée qu’il a remporté l’année dernière avec Benoît Tréluyer et Marcel Fässler. Il a aussi marqué un maximum de points dans la course au titres Constructeurs et Pilotes du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

240 000 spectateurs ont assisté à la 80ème édition de la plus grande course d’endurance du monde et se souviendront longtemps d’une course palpitante du début à la fin. L’Audi n°1 a rencontré une forte opposition de la part de la seconde Audi hybride de Tom Kristensen, Allan McNish et Dindo Capello, mais aussi des deux Toyota TS030 HYBRID, qui se sont aisément insérées dans le trio de tête et ont même mené la course. Malheureusement, la Toyota n°8 d’Anthony Davidson a été détruite dans un accident impressionnant et la seconde Toyota a finalement abandonné suite à une casse du moteur dans la 11ème heure.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Après le retrait des Toyota, la bataille a fait rage entre les quatre Audi, et bien malin qui pouvait prévoir le résultat. L’Audi R18 Ultra n°3 a connu deux sorties de piste similaires avec deux pilotes différents. Romain Dumas a tiré tout droit à la première chicane et a endommagé l’avant de la voiture. Le pilote français a pu rejoindre la voie des stands et les mécaniciens ont réparé prestement la voiture. Marc Gené a fait exactement la même chose au même endroit le dimanche matin, ce qui a définitivement mis cette voiture hors-jeu.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Les deux Audi hybrides se rendaient coup pour coup et le résultat est resté des plus incertains jusqu’à ce qu’Allan McNish et l’Audi n°2 sortent de la piste dans les virages Porsche. Six minutes ont été nécessaires pour réparer la voiture et changer la partie endommagée. Toutefois, la voiture de sécurité a été déployée et le pilote écossais n’a perdu qu’un tour sur l’Audi n°1 dans la mésaventure, ce qui explique le résultat à la fin des 24 heures. L’Audi R18 Ultra n°4 termine à la troisième place, mais elle ne participe pas au Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

La bataille des écuries privées LMP1 a été dominée par les Lola-Toyota de Rebellion Racing, mais la Lola n°12 de Nicolas Prost, Neel Jani et Nick Heidfeld a fini par triompher et termine à la quatrième place au classement général. La Lola n°13 de Rebellion Racing, aux mains d’Harold Primat, Jeroen Bleekemolen et Andrea Belicchi, talonnait la voiture sœur lorsqu’un problème a immobilisé la voiture dans son stand et l’a reléguée à la troisième place. L’HPD-Honda n°22 de JRM échoue à la deuxième place et l’HPD de Strakka Racing est ressortie de son garage pour disputer la fin de la course après y avoir passé de longues heures.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

La catégorie LMP2 a été remportée par l’HPD-Honda n°44 de Starworks Motorsports après la victoire de Sebring. Enzo Potolicchio et Ryan Dalziel s’imposent une nouvelle fois et possède désormais une avance confortable au classement du Trophée FIA des équipes LMP2. Tom Kimber-Smith, qui a remplacé Stéphane Sarrazin pour cette course, a décrochée sa seconde victoire mancelle consécutive dans la catégorie. L’Oreca-Nissan n°49 de PeCom Racing de Pierre Kaffer, Soheil Ayari et Luis Perez-Companc est la deuxième des voitures engagées dans le Championnat, tandis que la Zytek-Nissan n°41 de Greaves Motorsport a marqué les 30 points de la troisième place au Championnat.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

La catégorie LMGTE Pro a été le théâtre d’une bataille entre Ferrari et Aston Martin avec la Ferrari 458 Italia n°51 d’AF Corse, aux mains de Giancarlo Fisichella, Gianmaria Bruni et Toni Vilander, la Ferrari n°59 de Luxury Racing, emmenée par Frédéric Makowiecki, Jaime Melo et Dominik Farnbacher et l’Aston Martin Vantage V8 n°97 de Darren Turner, Stefan Mücke et Adrian Fernandez. Vers la fin de la course, l’un des arrêts-ravitaillements de la Ferrari de Luxury Racing s’est éternisé, ce qui a relégué la voiture à deux tours, mais toujours à un tour devant l’Aston Martin.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

La catégorie LMGTE Am a été également très disputée entre la Chevrolet Corvette n°50 de Larbre Compétition de Pedro Lamy, Julien Canal et Patrick Bornhauser et la Porsche n°67 d’IMSA Performance Matmut. La bagarre a duré quelques heures avant que la Corvette ne prenne l’avantage. La deuxième meilleure voiture du Championnat dans la catégorie à franchir la ligne d’arrivée fut la Ferrari n°57 de Krohn Racing de Tracy Krohn, Niclas Jönsson et Michele Rugolo.

Le Mans,endurance,24 Heures,24 Heures du Mans,WEC,championnat du monde,audi,R18,e-tron,vainqueur,winner,2012,ferrari,GTE,LMP1,LMP2

Le prochain rendez-vous du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA se déroulera en Grande-Bretagne avec les 6 Heures de Silverstone le 26 août prochain avant que le championnat ne prenne la route de l’Amérique du Sud pour les 6 Heures de Sao Paulo trois semaines plus tard.

22:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le mans, endurance, 24 heures, 24 heures du mans, wec, championnat du monde, audi, r18, e-tron, vainqueur, winner, 2012, ferrari, gte, lmp1, lmp2 | | |

Les commentaires sont fermés.