lamborghini034.jpg

Après le très moche Bentley EXP 9 F vu à Genève, le groupe VAG récidive dans le domaine des gros SUV avec Lamborghini. Au Salon de Pékin, la maison italienne a exposé l'Urus. Cette espèce de mastodonte taillé à la hache ne fait guère dans la finesse. Les goûts et les couleurs ne se discutent pas mais nous ne sommes guère séduits.

lambotghini,urus,SUV,4x4,salon,chine,pékin,massif,2017,new,futur,next,V10,600 ch,puissant

Des traits anguleux à souhait, de larges entrées d'air de bouclier qui évoquent les Aventador et Gallardo, des surfaces vitrées tranchantes et des feux arrière en Y: malgré ses 4,99 m de long et 1,66 m de haut, voilà un SUV qui ne laisse guère de doute sur son appartenance au troupeau Lamborghini.

lambotghini,urus,SUV,4x4,salon,chine,pékin,massif,2017,new,futur,next,V10,600 ch,puissant

En faisant massivement appel au carbone, l'Urus promet en effet une certaine légèreté, malgré une transmission intégrale. Quant à la puissance, elle sera digne du Taureau, puisqu'elle frise les 600 ch. Reste à arbitrer entre plusieurs architectures: outre le V10 atmosphérique maison, un V8 biturbo et une mécanique hybride sont envisagés. Pour l'instant, il n'est pas question de commercialisation... enfin, pas avant 2017.

lambotghini,urus,SUV,4x4,salon,chine,pékin,massif,2017,new,futur,next,V10,600 ch,puissant

22:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lambotghini, urus, suv, 4x4, salon, chine, pékin, massif, 2017, new, futur, next, v10, 600 ch, puissant | | |

Les commentaires sont fermés.