le mans,vainqueurs,spark,modélisme,1/43,new,nouveautés,24 heures,24 heures du mans

Cette semaine, voici celle que nous attendions tous, l'Audi R18 TDI n°2 pilotée en juin dernier par le trio Benoît Tréluyer, Marcel Fassler et André Lotterer. Celle-là même qui a terrassé Peugeot alors que le constructeur français avait annoncé que les 24 Heures du Mans constituaient leur objectif prioritaire.

le mans,vainqueurs,spark,modélisme,1/43,new,nouveautés,24 heures,24 heures du mans

Toujours au 1/43ème, Spark propose la Lancia LC1 n°51 confiée à l'équipage Massimo Sigala, Oscar Larrauri et Max Cohen-Olivar en 1983. C'est l'écurie Silvama Motor Griffone qui aligne ce bolide motorisé par un 4 cylindres en ligne de 1522cc Turbo. Cette Lancia privée terminera mais ne sera pas classée, faute d'avoir parcouru une distance suffisante.

le mans,vainqueurs,spark,modélisme,1/43,new,nouveautés,24 heures,24 heures du mans

Toujours en 1983, l'Emka Aston-Martin a été commanditée par Steve O'Rourke, le manager des Pink Floyd. Sa réalisation a été confiée à Len Bailey pour un bolide 100% britannique. Un peu lourde, à court de développement, elle connait logiquemen son lot de soucis avec, notamment, une longue intervention sur le train arrière au milieu de la nuit. Ce qui n'empêchera pas Steve O'Rourke, Tiff Needell et Nick Faure de terminer 17 èmes! C'est le fabricant Bizarre qui s'est chargé de la reproduire au 43ème mais les phares ne nous semblent pas corrects...

22:52 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : le mans, vainqueurs, spark, modélisme, 143, new, nouveautés, 24 heures, 24 heures du mans | | |

Les commentaires sont fermés.