opel,astra,gtc,opc,sportive,280 ch,2.0 litres,turbo,4 cylindres,été,2012,

Avec 280 chevaux annoncés et 400 Nm de couple, l'Opel Astra OPC, basée sur le coupé GTC que nous essayerons prochainement, devient l'Astra la plus puissante jamais produite. Son moteur 2.0 turbo à injection directe est ainsi capable d'amener ce coupé à 250 km/h. Si elle abandonne le bleu qui était sa marque de fabrique à une certaine époque, l'Astra OPC présente néanmoins des lignes extérieures qui ne laissent pas le moindre place au doute quant à ses prétentions sportives; boucliers imposants, jupes latérales finement ciselées, spoiler aérodynamique et double sortie d'échappement trapézoïdales.

opel,astra,gtc,opc,sportive,280 ch,2.0 litres,turbo,4 cylindres,été,2012,

Le châssis utilisé par l'OPC est une amélioration de celui de l'Astra GTC. On y retrouve ainsi le train avant sophistiqué à jambes hautes performances HiPerStrut, complété par un différentiel à glissement limité. En plus de l'architecture efficace de la suspension, Opel a doté l'Astra OPC du châssis adaptatif FlexRide doté des modes "Sport" et "OPC". ce dernier agit sur l'amortissement, la direction et la réponse de l'accélérateur. Dans l'habitacle, les occupants découvrent des sièges avant sport, un volant en cuir à méplat et des compteurs spécifiques. Rassurez-vous, la commercialisation de l'Astra OPC est prévue pour l'été 2012 ce qui vous laisse un peu de temps pour rassembler vos économies!

opel,astra,gtc,opc,sportive,280 ch,2.0 litres,turbo,4 cylindres,été,2012,

22:12 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : opel, astra, gtc, opc, sportive, 280 ch, 2.0 litres, turbo, 4 cylindres, été, 2012 | | |

Commentaires

Bonjour. Je trouve vraiment dommage qu opel fasse des viitures encore plus puissante , alors que les models precedents ne tiennent meme pas la route, les pannes sont nombreuses et les clients souvent insatisfait de la marque . Dommage qu opel ne puissent pas allier puissance et endurance

Écrit par : jf | samedi, 12 novembre 2011

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.