Haspengouw,Rally,BFO-BRC,première,manche,belgique,WRC,Tsjoen,Pieter,Alexandre,Romain,Citroën,C4,Mitsubishi,Lancer

Auteur de 12 meilleurs temps sur les 13 premières spéciales, avant de lever le pied dans les deux dernières, Pieter Tsjoen s'est imposé avec 3'45" d'avance sur son plus proche poursuivant. "Je ne peux pas dire que je me sois amusé dans cette épreuve car, sur ce parcours extrêmement glissant et piégeux, je n'osais pas prendre de risques en essayant d'exploiter davantage que nécessaire le potentiel de la Citroën C4 WRC," commentait Pieter à l'arrivée. "Je me suis contenté de rouler proprement et efficacement pour rejoindre l'arrivée sans encombre et marquer un maximum de points pour le championnat."

Haspengouw,Rally,BFO-BRC,première,manche,belgique,WRC,Tsjoen,Pieter,Alexandre,Romain,Citroën,C4,Landen,Mitsubishi,Lancer

Alexandre Romain, dont on attendait, à tort, une belle opposition sur l'autre C4 WRC, n'a jamais paru en mesure d'inquiéter Tsjoen. Prenant le temps d'apprendre sa monture lors de la 1ère boucle, il a approché trois fois de près les chronos du leader au 2ème passage, avant de partir à la faute dans l'ES 10. "Le train arrière a décroché au freinage sur une route très sale et nous sommes partis en toupie," explique le Luxembourgeois."Nous avons tapé à l'avant mais la mécanique n'était pas touchée et j'ai pu terminer la course. Au départ de l'ES 11, j'ai calé. Le temps perdu à relancer la procédure de départ, je pensais que la 3ème place était perdue. J'ai continué à mon aise. Un scratch presqu'involontaire dans la dernière spéciale m'a permis de repasser de justesse Melissa Debackere."

Haspengouw,Rally,BFO-BRC,première,manche,belgique,WRC,Tsjoen,Pieter,Alexandre,Romain,Citroën,C4,Landen,Mitsubishi,Lancer

Si les positions derrière Tsjoen ont souvent changé, essentiellement en fonction des erreurs des uns et des autres, il est un pilote qui a livré une course parfaite, justement récompensée par une 2ème place aussi magnifique qu'inattendue; c'est le jeune Langenakens. N'ayant pas hésité à opter pour des pneus neige avant d'affronter la terre de Zepperen, le sympathique Jonas avait le sourire à l'arrivée. "Pour signer le scratch dans l'ES 3, j'ai attaqué très fort," concède-t-il. "Quelques fois, cela est passé limite mais je n'ai pas fait de faute. Le reste du rallye, je me suis appliqué au maximum. La chance était trop belle. Je n'aurais jamais pensé pouvoir terminer 2ème ce week-end. C'est fantastique."

 haspengouw,rally,bfo-brc,première,manche,belgique,wrc,tsjoen,pieter,alexandre,romain,citroën,c4,landen,mitsubishi,lancer

 L'autre scratch, dans l'ES 11, a été partagé par Bernhard Ten Brinke et Raphaël Auquier. Le premier s'est rapidement retrouvé esseulé en Super 2000 suite à la mise hors course de Bruyneel pour assistance non autorisée suite à un bris de cardan en tout début de course. Pour sa 2ème course sur la Skoda Fabia, le Néerlandais a livré une belle prestation.

haspengouw,rally,bfo-brc,première,manche,belgique,wrc,tsjoen,pieter,alexandre,romain,citroën,c4,landen,mitsubishi,lancer

Auquier, quant à lui, a alterné de bons chronos et quelques erreurs, moins lourdes de conséquences toutefois que celles de Lhonnay, sorti violemment dans l'ES 13 alors qu'il était 4ème, de Van der Marel (3' dans l'ES 10) ou de Van Colen (tonneau dans la dernière spéciale).

haspengouw,rally,bfo-brc,première,manche,belgique,wrc,tsjoen,pieter,alexandre,romain,citroën,c4,landen,mitsubishi,lancer

Belles prestations encore de Marc Streel, 7ème sur une "vieille" Lancer Evo 6.5, et de Kris Princen, nettement au dessus du lot en 2WD et excellent 8ème devant l'Impreza WRC de Bonjean.

haspengouw,rally,bfo-brc,première,manche,belgique,wrc,tsjoen,pieter,alexandre,romain,citroën,c4,landen,mitsubishi,lancer

14:48 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : haspengouw, rally, bfo-brc, première, manche, belgique, wrc, tsjoen, pieter, alexandre, romain, citroën, c4, landen, mitsubishi, lancer | | |

Les commentaires sont fermés.