X_14881_1.jpg

Exposé à Detroit, le concept Ford Vertrek annonce l'arrivée d'un nouveau Kuga ayant légèrement forci. Ce véhicule repose sur la plateforme utilisée par les Focus et C-Max mais il s'agira avant tout d'un SUV à vocation internationale chargé de remplacer l'Escape américain. Et cela ne comporte pas que des inconvénients puisque le coffre a gagné en volume tandis que l’habitacle s’annonce un peu plus logeable. De plus, l'engin ne devrait pas peser plus lourd ce qui permet d'annoncer des consommations en baisse. Le Vertrek est équipé du start&stop et d'un système de récupération de l'énergie cinétique pour alimenter la batterie. Sous le capot, Ford a prévu un quatre-cylindres essence EcoBoost 1.6 litre ou un Diesel Duratorq TDCi 2 litres. En prime, une variante hybride essence est au programme. De plus, les clients auront toujours le choix entre la transmission intégrale et la traction.

X_14881_6.jpg

Quant à l'esthétique de ce concept Vertrek, elle s'inspire de la nouvelle Focus, mais aussi du monospace S-Max. Une robe aussi harmonieuse que sobre, et assez proche du modèle de série, si l’on fait abstraction des portes motorisées sans poignées et de ce bas de caisse escamotable, qui se change en marchepieds. En revanche, l'intérieur est beaucoup moins réaliste. La console centrale "flottante" qui traverse l'habitacle et les sièges au dessin futuriste resteront l'apanage de ce démonstrateur. Contrairement au pavillon en verre fumé, qui devrait trouver sa place sur la liste des options.

X_14881_5.jpg

16:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : ford, vertrek, suv, ecoboost, 1.6, tdci, mondial, europe, usa, kuga, escape, etude, prototype, salon, detroit | | |

Les commentaires sont fermés.