Prius 1.jpg

Depuis son apparition en 1997, la Toyota Prius n'était proposée qu'en berline. Mais le constructeur japonais vient d'en dévoiler une nouvelle déclinaison lors du Salon de Detroit: le monospace compact Prius V. Avec ses 4,62 m de long, ce nouveau venu dépasse les Renault Grand Scénic, Peugeot 5008 et autres Citroën C4 Grand Picasso. Pourtant, contrairement à ses rivaux, il ne peut accueillir que cinq passagers. La faute à l'imposante batterie nickel-métal-hydrure logée sous le plancher du coffre et chargée d'alimenter son moteur électrique de 80 ch. Comme sur la Prius classique, sur l'Auris HSD ou sur la Lexus CT 200h, il est associé à un 1.8 essence de 98 ch. La puissance cumulée du système hybride s'établit ainsi à 136 ch.

Prius 2.jpg

Par contre, les aspects pratiques devraient largement progresser grâce à un volume de chargement supérieur de 50 % à celui de la berline. La Prius V devrait se distinguer par sa modularité plus soignée via une banquette arrière coulissante et réglable en inclinaison ou un siège avant passager repliable. Pour plus de luminosité, il sera par ailleurs possible d'opter pour un toit panoramique fabriqué en résine. Quant à l'équipement, il s'annonce fourni: une caméra de recul, une clé mains libres et sept airbags seront fournis de série. Mais avant sa commercialisation, au second semestre 2011, cette Toyota Prius V doit encore nous révéler une information capitale: ses chiffres de consommation selon le cycle européen.

Prius 3.jpg

Prius 4.jpg

Autre déclinaison plausible de la Prius, la C pour "City" est vouée à proposer une petite soeur plus compacte et citadine à l'actuelle Prius. En restant sous la barre des quatre mètres, cette cinq-portes pourrait même inquiéter la future Yaris 3 HSD. Le lancement est d'ores et déjà programmé pour le premier trimestre 2012. Et Toyota promet des consommations record pour une hybride non rechargeable sur le secteur.

Prius 5.jpg

Si l'intérieur reste résolument extravagant, le concept japonais a gagné en réalisme à l'extérieur avec des feux arrière réalistes tandis que la face avant est également viable. En revanche, contrairement au monospace Prius V, il n'a pas choisi de singer le style de la Prius classique. Avec son hayon abrupt, façon Honda CR-Z, et ses poignées arrière dissimulées dans les montants, il conserve en effet un caractère sportif plus affirmé que ses grandes soeurs. Un état d'esprit que l'on retrouvera en série, même si la ligne est encore amenée à s'assagir d'ici à la commercialisation.

Prius 6.jpg

22:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : toyota, prius, v, c, prototype, étude, style, nouveua, gamme, carrosseries, detroit, salon, 2011, futur, hybrides, monospaces, compactes, citadines, urbaines | | |

Les commentaires sont fermés.