A6100018_large.jpg

Après presque sept ans d'existence, la troisième génération de l'Audi A6 sera remplacée au prochain salon de Detroit. Et même si cela ne se voit pas au premier coup d'oeil, l'évolution est de taille. Les feux arrière sont bien plus fins et effilés qu'auparavant, alors que le regard se montre plus expressif. Les proportions changent également: avec ses 4,92 m de long, cette quatrième génération d'A6 rétrécit d'un centimètre, mais son empattement s'étire de sept centimètres. Et le conducteur ne semble pas avoir été oublié puisque cette A6 est basée sur la plate-forme MLB introduite par les actuelles A4 et A5. Cette routière soigne sa répartition des masses pour gagner en agilité, alors que l'utilisation plus large de l'aluminium lui permet de perdre du poids.

A6100029_large.jpg

Côté motorisations, les modifications sont conséquentes avec un objectif commun à toute la gamme: plus de puissance et moins de consommations. En attendant une déclinaison plus modeste, le 2.0 TDI débute ainsi à 177 ch. Si le 2.7 TDI disparait, le V6 3.0 TDI est proposé en deux puissances, comme sur les A7 et A8: 204 ou 245 ch. Quant aux inconditionnels de l'essence, ils devront se tourner vers deux V6 dans un premier temps: le 2.8 FSI atmosphérique, porté à 204 ch, et le 3.0 TFSI à compresseur, qui grimpe à 300 ch. Enfin, une inédite version hybride est d'ores et déjà annoncée: elle reprendra le quatre-cylindres 2.0 TFSI de 211 ch associé à un moteur électrique de 45 ch.

A6100039_large.jpg

Dans le viseur de cette nouvelle A6, les BMW Série 5 et autres Mercedes Classe E devront assurer. Car la liste des équipements disponibles sur ce nouveau fleuron de la marque aux qautre anneaux est longue: il sera notamment possible d'opter pour un affichage tête haute, une alerte de franchissement involontaire de ligne, un assistant au stationnement ou encore un système de vision de nuit. On retrouve aussi le système multimédia étrenné par l'A8, avec son pavé tactile qui permet d'entrer adresses et numéros du bout du doigt, une climatisation quatre zones et un éclairage entièrement constitué de diodes. Sans oublier une offre de transmissions sans équivalent sur le marché: outre la classique commande manuelle à six rapports, vous aurez le choix entre une boîte à double embrayage S tronic, une transmission à variation continue Multitronic et une automatique à convertisseur et huit rapports. Mais cette une diversité de l'offre aura, comme le veut une tradition chère à la marque un prix qu'il faudra assumer si vous êtes amateur!

A6100028_large.jpg

 

18:13 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, a6, nouvelle, berline, 2011, génération, tfsi, tdi, moteurs, options, choix, présentation, salon, detroit | | |

Les commentaires sont fermés.