347730_170210-a-lotus

Née en 1996, la Lotus Elise s'offre son second lifting à l'âge de 14 ans. La face avant à quatre optiques disparaît au profit de deux yeux aux angles plus prononcés et ornés de feux de jour à diodes. Sa bouche agrandie et adoucie la rapproche également de sa grande soeur Evora, même si elle conserve un caractère plus espiègle. Quant à l'arrière, il se contente d'un nouveau capot moteur et d'un diffuseur plus agressif. L'équipement joue par ailleurs toujours la carte du dépouillement, malgré l'arrivée d'un régulateur de vitesse en option et l'installation d'une ouverture du coffre depuis l'habitacle.

347732_170210-b-lotus

Sous le petit capot arrière, le 1.8 d'origine Toyota est remplacé par un 1.6 plus moderne qui développe toujours 136 chevaux. Doté d'une levée variable des soupapes et associé à une boîte manuelle six vitesses aux rapports rapprochés qui devrait lui permettre de signer un 0 à 100 km/h en 6"7. Alors que les consommations, déjà raisonnables pour une sportive, sont encore en baisse avec 6,1 l/100 km et 155 g/km de CO2. En revanche, les accros à la performance regretteront que le 1.8 atmosphérique de 192 ch de l'Elise S et le 1.8 à compresseur de 221 ch qui équipent la version R restent inchangés. Tout comme le châssis, qui faisait il est vrai quasiment l'unanimité. Présentée au prochain salon de Genève, cette Lotus Elise restylée sera disponible à la commande au printemps prochain.

347733_170210lotus
 

10:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : elise, 1 6, toyota, 136ch, lotus, geneve, 2010, lifting, face avant, nouvelle, salon | | |

Les commentaires sont fermés.