X_13200_1
Le succès rencontré par le Nissan Qashqai fait des envieux au sein de la concurrence. En février 2010, Mitsubishi commercialisera au Japon un nouveau modèle: un crossover compact. L'Europe le recevra aussi quelques mois plus tard après une présentation à Genève en mars.
compact_crossover_3_4_av_illus_automedia_d_image_photo_leader
 
Ce modèle sera basé sur le concept cX dévoilé en 2007. Il reposera sur la plate-forme globale conçue pour les véhicules de milieu de gamme utilisée par Mitsubishi et certaines marques françaises et américaines. Ce crossover compact permettra au constructeur japonais d'étendre son offre.
3_4_ar_compact_crossover_illus_automedia_g_image_photo_leader
 

11:52 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mitsubishi, suv, compact, mars, 2010, salon, geneve | | |

untitled

Engagés en dernière minute, François Duval et André Leyh seront les grands favoris de la prochaine édition du Rallye du Condroz, les 7 et 8 novembre. Grâce au soutien de nombreux partenaires (dont les organisateurs hutois), à l’acharnement de son nouveau manager et à la passion de ses plus fervents supporters, « Dudu » visera une troisième victoire consécutive dans l’épreuve hutoise après ses succès de 2006 (Skoda Fabia WRC déjà avec André Leyh) et 2007 (Fiat Punto S2000). Mieux encore, le pilote de Cul-des-Sarts constituera d’autant plus l’attraction de la finale du championnat de Belgique qu’il pilotera une WRC encore jamais vue chez nous : la Mitsubishi Lancer WRC05. Une ancienne voiture d’usine désormais alignée par la structure britannique MML, toujours dirigée par Andrew Cowan et basée à Rugby. Une auto au volant de laquelle l’Estonien Urmo Aava s’est classé 7e du Rallye de Finlande 2007 et le Néerlandais Mark Van Eldik a récemment remporté le Nederland Rally.

« Je suis ravi de pouvoir disputer le Condroz, un rallye avec une chouette ambiance, un parcours glissant et rapide, et surtout beaucoup de supporters, » a commenté François. « Cela me fait plaisir aussi de découvrir une autre WRC. J’espère qu’elle sera compétitive et fiable. Pour l’instant, je sais juste qu’elle est rouge, a quatre portes et un long coffre arrière. Les Anglais m’ont déjà appelé pour avoir des renseignements sur le type de tracé afin de définir un set-up de base que j’affinerai lors de tests prévus fin de semaine prochaine. » Quant aux ambitions du pilote de Cul-des-Sarts, elles sont claires : « En Belgique, je pars toujours pour gagner. Mais avant cela, on va avoir pas mal de travail de préparation. »

10:08 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : duval, condroz, rallye, huy, mitsubishi, gordon, francois, andre, leyh, wrc | | |

928

Nous vous avons déjà parlé de l'arrivée probable d'un gros coupé à moteur avant chez Porsche qui utiliserait la plateforme de la Panamera et permettrait à la marque de rentabiliser les coûts de développement de cette dernière. Il s'agirait d'un cinquième modèle dans la gamme. Ce gros coupé luxueux à moteur avant viendrait ainsi concurrencer directement les Ferrari 599 GTB Firoano, Bentley Continetal GT et autres Aston Martin DB9. Avec un coffre de 380 litres, il s'agirait ainsi du coupé Porsche le plus utilisable jamais créé. Comme le veut une bonne habitude de la marque, ce gros coupé resterait plaisant à piloter puisqu'il proposerait des puissances de 400 ou 500 chevaux tirés du 4.8 V8. Une variante hybride est également attendue lors de sa commercialisation en 2012.

928'
  

   

09:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : porsche, 928, 2012, 500ch, 4 8, v8, deux portes, moteur avant | | |

MB SLK 2010

La commercialisation de la troisième génération du SLK est annoncée pour la fin 2010 mais il se pourrait que nous puissions déjà l'admirer plus tôt dans l'année. Au salon de Paris en septembre? En attendant, nos confrères d'Autobild ont mandaté Larson pour nous imaginer un coupé-cabriolet plus acéré, plus aérodynamique mais aussi plus dynamique au volant. À l'intérieur, nous devrions retrouver une parenté de style avec le SLS tandis que la gamme moteur évoluera avec un SLK 200 CGI embarquant un 1.8 turbo de 184 ch, un SLK 250 CGI qui disposera du 4 cylindres 204 ch vu sur la Classe E et enfin, le SLK 350 CGI remplacera le SLK 300 et aura droit à un V6 suralimenté de 306 ch. Le SLK 55 AMG conserverait son V8 qui s'accompagnerait de 2 turbos pour porter la puissance à 422 ch. Boîte manuelle et automatique 7 rapports seraient au programme tandis qu'une offre diesel est prévue et comporterait un nouveau 2.2l de 204 ch.

MB SLK 2010'

10:44 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : 2010, nouveau, mercedes, slk, coupe-cabriolet | | |

58907-d-maz-

Déjà présenté au Mondial de Paris 2008, le concept Mazda Kiyora s'expose pour la première fois au Japon avec quelques ingrédients supplémentaires. Ce concept de petit coupé urbain, baptisé Kiyora qui signifie "propre et pur" en japonais, inaugure à Tokyo un moteur essence de nouvelle génération, le Mazda SKY-G 1.3 essence à injection directe, couplé à une transmission automatique totalement inédite baptisée Mazda Sky-Drive.

58907-b-maz-

Également équipé du système de coupure du moteur à l'arrêt exclusif de Mazda et du freinage à récupération d'énergie, le Kiyora Concept affiche ainsi un niveau de consommation de carburant remarquable de 3,1 aux 100 km sans assistance d'un moteur électrique.

58907-i-maz-

12:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, salon, tokyo, kiyora, nouveau, moteur, 1 3, essence, injection directe | | |

BAGUETTE-124

Sacré champion de Formula Renault 3.5 dès l’avant-dernier rendez-vous du Nürburgring, Bertrand Baguette n’a nullement appréhendé la finale du Motorland Aragon, à Alcaniz, à la légère. En effet, si le titre réservé aux pilotes est tombé dans l’escarcelle du Belge du clan Draco International, la couronne du meilleur team devait encore être attribuée. Et si le clan Morini pointait au sommet du classement, Carlin Motorsport allait constituer une réelle menace jusqu’au bout…

Sur ce tracé que tout le monde découvrait, et que Bertrand avait pu appréhender… de manière virtuelle dans d’excellentes conditions, le champion 2009 entamait son week-end en force, en dominant les essais collectifs du vendredi, se retrouvant deux fois plutôt qu’une sur la plus haute marche du podium. « C’est un circuit vraiment intéressant, où l’on peut attaquer les vibreurs sans problème, expliquait Baguette. En pneus neufs, mais également en vieux pneus, notre monoplace se comporte bien. Le team n’a donc nullement relâché la pression en dépit du titre déjà acquis. Ils veulent la couronne réservée aux équipes, et cela se sent… »

BAGUETTE-126
 

Samedi matin, Bertrand obtenait sans l’ombre d’un souci son ticket pour la Superpole, exercice ultime déterminant les places sur les deux grilles de départ. Auteur du 4ème meilleur chrono, le Belge allait finalement s’élancer en deuxième ligne le dimanche, et au cinquième rang samedi après-midi. Dès l’envol, le pilote Draco pointait en 4ème position dans le sillage de Turvey, Move et Leo, tandis que Lancaster pointait déjà derrière lui. Après une première tentative infructueuse, Bertrand parvenait à prendre le meilleur sur Federico Leo, avant d’attaquer Daniil Move dans la ligne droite des stands au 10ème tour, et de passer en 2ème position. La suite relevait du rêve absolu, Baguette démontrant combien il domine la Formula Renault 3.5 cette année, en revenant sur le leader Oliver Turvey, pilote Carlin Motorsport, et en portant l’estocade au freinage de la longue ligne droite. Pour la quatrième fois de la saison, Bertrand pouvait lever des poings rageurs en croisant le drapeau à damier en vainqueur…

« Comme le titre pilotes est acquis, j’ai décidé d’attaquer et de me faire plaisir, expliquait le vainqueur du jour après l’arrivée. Cette nouvelle victoire rapproche Draco du titre réservé aux teams, et comme la voiture était vraiment bien, je suis confiant pour demain. Même si les pilotes Carlin ont réalisé un bon résultat d’ensemble… mais derrière moi ! »

S’élançant depuis la 4ème place sur la grille de départ, Baguette abordait la joute dominicale, l’ultime affrontement de l’année, avec la même détermination… ce qui ne l’empêchait pas de se faire enfermer au départ. La suite de cette seconde joute n’allait être que plus belle, Bertrand se lançant, comme la veille, dans une exceptionnelle remontée lui permettant de se retrouver à la régulière en 2ème position, à 4 secondes du Malais Fairuz Fauzy. Au moment où le leader s’engouffrait dans la pitlane, le Belge du clan Draco passait la surmultipliée, alignant des chronos impressionnants avant d’effectuer à son tour son pit-stop… et de ressortir en tête de la course ! La dernière partie de l’épreuve se passait de tout commentaire, Baguette se ménageant une avance de 6 secondes, avant d’enfin lever le pied en fin de parcours et remporter sa cinquième victoire de la saison… Un succès offrant bien sûr la couronne des teams à Draco ! Nouvelle mission accomplie.

Prochaine et ultime étape de la fantastique saison 2009 de Bertrand Baguette : le test au volant de la Renault F1, qui aura lieu sur le circuit de Jerez de la Frontera, à une date qui doit encore être déterminée…

08:00 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fr 3 5, bertrand, baguette, champion, 2009, test, f1, motorland, alcaniz, victoires | | |

Guidi

Deux compétitions connaissaient ce week-end leur épilogue. A Zolder, l'ultime manche du FIA-GT a couronné l'équipe Vitaphone déjà titrée à plusieurs reprises dans la discipline. Dans la pinède limbourgeoise, c'est un autre équipage Maserati qui s'est imposé puisque Pier-Guidi et Bobbi terminent devant la Corvette C6R de Kumpen-Hezemans et l'autre MC12 des champions, Bertolini-Bartels.

Hezemans

Ce sont finalement deux minuscules points qui séparent le clan allemand du clan Belgo-hollandais au classement final du championnat 2009.

Bertolini

En terminant quatrième de cette ultime confrontation, la paire Maasen-Biagi sauve la saison de l'équipe de Luc Alphand qui a connu de nombreux déboires.

Maasen

Dans la catégorie GT2, l'équipe liégeoise Prospeed est sacrée grâce à la victoire d'un équipage inédit puisque Westbrook faisait cette fois équipe avec l'Allemand Holzer.

Wesbrook

En DTM, l'ultime rendez-vous prenait place à Hockenheim.  Gary Paffett aura tout tenté mais sa victoire n’a pas suffi pour déloger Timo Scheider de la première place du championnat.

Pafett

L’Allemand, deuxième de la course, conserve cinq points d’avance sur le Britannique et s’adjuge ainsi une deuxième couronne consécutive dans la discipline.

Audi Sceider

Le Français Alexandre Prémat a terminé à la quatrième place, concluant une saison difficile sur une note positive.

Premat
     

18:18 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : champion, zolder, hockenheim, scheider, dtm, fia-gt, maserati, audi, 2009 | | |

Lexus1
Déjà vu aux 24 heures du Nürburgring lors des deux dernières éditions, le coupé sportif de Lexus est enfin dévoilé puisque le Lexus LFA fait ses grands débuts actuellement au Salon de Tokyo. Il se présente comme une super sportive par ses spécifications et son prix dépassant les 375.000 euros. Ce coupé biplace de 4505 mm de long pour 1220 mm de haut est propulsé par un V10 de 4,8 litres sous le capot avant. Ce bloc de 560 chevaux à 8700 tr/min et 480 Nm à 6800 tr/min est couplé à une boîte séquentielle à six rapports ultrarapide à cinq modes.

Lexus2

Le poids de 1480 kg de la Lexus LFA est lié au matériau composite CFRP (plastique à renfort fibre de carbone) utilisé pour la carrosserie et le châssis. Plus rigide que l'aluminium, le CFRP a permis de gagner 100 kg. Il est utilisé sur 65 % de la carrosserie, les 35 % restant sont en aluminium. Les quatre disques de frein en céramique ont suffisamment de robustesse pour freiner les roues de 20 pouces à plus de 300 km/h. Ils ont un diamètre de 390 mm à l'avant pour une épaisseur de 34 mm. À l'arrière, c'est 306 x 28 mm.
Lexus3

La sportivité de la Lexus passe également par une répartition du poids de 48/52 entre l'avant et l'arrière. Le conducteur est placé au plus près du centre de gravité. La suspension et l'amortissement sont directement dérivés des LFA de compétition ayant couru au "Ring". Tout cet ensemble offre des prestations haut de gamme: 3"7 au chrono pour le 0 à 100 km/h et vitesse maximale de 325 km/h.

Lexus4

Les ingénieurs de Lexus ont beaucoup travaillé sur l'acoustique. En travaillant sur l'admission et l'échappement, la LFA se veut unique par ses harmoniques, imitant le bruit d'une F1 à son régime maximal de 9000 tr/min. Cette auto haut de gamme sera limitée à 500 exemplaires. Lexus décidera des heureux candidats au printemps 2010 et la production s'étalera sur deux ans dès décembre 2010.
Lexus5

18:11 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : decembre, 2010, lexus, lfa, v10, 4 8, 560ch, 480nm, 1480kg, 325km h | | |

X_13161_2
Vous connaissez l'amour inconsidéré de votre serviteur pour la Lotus Elise. Que dire alors de son dérivé l'Exige S, encore plus exclusive? Faisant partie des rares constructeurs européens présents au salon de Tokyo, Lotus y présente l'Exige Scura. Une voiture particulièrement vive et véloce, et rare.

X_13161_3
Ce modèle sera limité à 35 exemplaires (au prix de vente de 61.820 euros en Belgique). L'Exige Scura est recouverte d'une peinture Phantom Black noir mat et d'une triple bande décorative du capot jusqu'à l'aileron arrière. Ce dernier est en fibre de carbone comme d'autres éléments de carrosserie et certains détails de l'habitacle. Un cockpit où l'on est assis dans des sièges baquet en carbone. Les jantes apportent aussi leur part de noirceur.

X_13161_4



Et ce qui ne gâche rien, c'est que cette Exige a aussi un très mauvais caractère. La faute à une perte de poids alors qu'elle hérite de la mécanique de l'Exige S. Le 1.8 turbocompressé de 260 ch et 236 Nm propulse le petit coupé anglais de 0 à 100 km/h en 4,1 s. Sa vitesse maximale est de 245 km/h. Un Launch Control et un contrôle de traction aident la Scura à rester sur le droit chemin.
X_13161_1

10:13 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : lotus, scura, 260ch, exige, salon, tokyo, 1 8t | | |

untitled

La semaine dernière, Audi a confirmé qu’il y aurait bien une sportive reprenant la technologie électrique du concept-car e-Tron au sein de sa gamme. Selon Auto Express, Audi produira bientôt un nouveau roadster à moteur central arrière basé sur la plate-forme du prochain Porsche Boxster et qui recevra une motorisation 100% électrique dans sa version haut de gamme.

untitled'

Baptisée « R4 », cette future sportive partagerait donc sa plateforme avec les prochains Boxster et Cayman. Placée au dessous de la R8, elle disposerait de motorisations essence reprises du TT, y compris le cinq cylindres turbo 340 chevaux de la version RS. Mais cette future R4 disposerait également d’une version électrique dans sa variante la plus haut de gamme. Un générateur de 300 chevaux accouplé à des batteries lithium ion seraient là pour propulser l’auto de 0 à 100 km/h en un peu moins de cinq secondes et autoriser une vitesse de pointe de l’ordre de 200 km/h. Le poids quant à lui resterait sous les 1500 kilos. Si tout cela est vrai, nous devrions voir la R4 électrique rouler d’ici quatre ans

14:30 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : audi, roadster, r4, 100, electrique, e-tron, 2014 | | |