BAGUETTE-124

Sacré champion de Formula Renault 3.5 dès l’avant-dernier rendez-vous du Nürburgring, Bertrand Baguette n’a nullement appréhendé la finale du Motorland Aragon, à Alcaniz, à la légère. En effet, si le titre réservé aux pilotes est tombé dans l’escarcelle du Belge du clan Draco International, la couronne du meilleur team devait encore être attribuée. Et si le clan Morini pointait au sommet du classement, Carlin Motorsport allait constituer une réelle menace jusqu’au bout…

Sur ce tracé que tout le monde découvrait, et que Bertrand avait pu appréhender… de manière virtuelle dans d’excellentes conditions, le champion 2009 entamait son week-end en force, en dominant les essais collectifs du vendredi, se retrouvant deux fois plutôt qu’une sur la plus haute marche du podium. « C’est un circuit vraiment intéressant, où l’on peut attaquer les vibreurs sans problème, expliquait Baguette. En pneus neufs, mais également en vieux pneus, notre monoplace se comporte bien. Le team n’a donc nullement relâché la pression en dépit du titre déjà acquis. Ils veulent la couronne réservée aux équipes, et cela se sent… »

BAGUETTE-126
 

Samedi matin, Bertrand obtenait sans l’ombre d’un souci son ticket pour la Superpole, exercice ultime déterminant les places sur les deux grilles de départ. Auteur du 4ème meilleur chrono, le Belge allait finalement s’élancer en deuxième ligne le dimanche, et au cinquième rang samedi après-midi. Dès l’envol, le pilote Draco pointait en 4ème position dans le sillage de Turvey, Move et Leo, tandis que Lancaster pointait déjà derrière lui. Après une première tentative infructueuse, Bertrand parvenait à prendre le meilleur sur Federico Leo, avant d’attaquer Daniil Move dans la ligne droite des stands au 10ème tour, et de passer en 2ème position. La suite relevait du rêve absolu, Baguette démontrant combien il domine la Formula Renault 3.5 cette année, en revenant sur le leader Oliver Turvey, pilote Carlin Motorsport, et en portant l’estocade au freinage de la longue ligne droite. Pour la quatrième fois de la saison, Bertrand pouvait lever des poings rageurs en croisant le drapeau à damier en vainqueur…

« Comme le titre pilotes est acquis, j’ai décidé d’attaquer et de me faire plaisir, expliquait le vainqueur du jour après l’arrivée. Cette nouvelle victoire rapproche Draco du titre réservé aux teams, et comme la voiture était vraiment bien, je suis confiant pour demain. Même si les pilotes Carlin ont réalisé un bon résultat d’ensemble… mais derrière moi ! »

S’élançant depuis la 4ème place sur la grille de départ, Baguette abordait la joute dominicale, l’ultime affrontement de l’année, avec la même détermination… ce qui ne l’empêchait pas de se faire enfermer au départ. La suite de cette seconde joute n’allait être que plus belle, Bertrand se lançant, comme la veille, dans une exceptionnelle remontée lui permettant de se retrouver à la régulière en 2ème position, à 4 secondes du Malais Fairuz Fauzy. Au moment où le leader s’engouffrait dans la pitlane, le Belge du clan Draco passait la surmultipliée, alignant des chronos impressionnants avant d’effectuer à son tour son pit-stop… et de ressortir en tête de la course ! La dernière partie de l’épreuve se passait de tout commentaire, Baguette se ménageant une avance de 6 secondes, avant d’enfin lever le pied en fin de parcours et remporter sa cinquième victoire de la saison… Un succès offrant bien sûr la couronne des teams à Draco ! Nouvelle mission accomplie.

Prochaine et ultime étape de la fantastique saison 2009 de Bertrand Baguette : le test au volant de la Renault F1, qui aura lieu sur le circuit de Jerez de la Frontera, à une date qui doit encore être déterminée…

08:00 Écrit par Benoît Lays dans Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : fr 3 5, bertrand, baguette, champion, 2009, test, f1, motorland, alcaniz, victoires | | |

Les commentaires sont fermés.