Ferrari Daytona

L’entreprise fondée par Richard Hamann en 1986 fait partie de la nuée de spécialistes du tuning. Mais contrairement à la majorité de ses collègues, l'Allemand ose s'attaquer au mythe Ferrari à l'image de cette Daytona largement corrigée. Le 4.3 V8 gagne ainsi 20% pour atteindre 460 chevaux. Le carbone et les jantes énormes viennent également modifier la ligne.

Fiat 500

Autre mythe directement victime du sorcier, la Fiat 500 a également droit à sa mixture. Le 1.3 diesel Multijet est lui aussi passé sur la table d'opération. Une reprogrammation du boitier électronique permet de passer de 75ch à 90ch à 4000 tr/minutes pour un couple de 230 Nm à 1750 tr/minutes (anciennement 145 Nm à 1500 tr/minutes).

Merco

L’une de ses dernières élucubrations, dévoilée en octobre 2008, porte sur la Mc Laren SLR, qui devient Hamann Vulcano en se chargeant de décorations vulgaires et en recevant un moteur 5.4 poussé à 700 ch pour un couple de 830 Nm à 3.300 tr/min. A 348 km/h, elle devance la SLR originale de 14 km/h! L’habitacle reçoit un habillage inédit et se montre ainsi complètement coloré. Question de goûts…

Int

Si vous n'êtes pas convaincus, voici encore la X6 Tycoon.

BMW X6 AV

Tous les moteurs disponibles peuvent être améliorés à l'image du V8 de 5.0 litres qui dépasse les 500 chevaux pour un couple de 700 Nm. La bride électronique est enlevée et les 300 km/h sont aisément dépassés. Pas sûrs qu'avec cette superbe tenue de camoufalge, vous passerez inaperçus sur la E40...

BMW X6 ARR

Enfin, avec la Lamborghini, nous avons droit à une peinture de guerre qui s'apparente à un avion de chasse. Elle s'appelle Victory.

Lambo avant

Lambo

Aston Martin AV

Aston Martin ARR
 

20:17 Écrit par Benoît Lays dans Actualité | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : hamann, preparateur, allemand, victory, tycoon, vulcano | | |

Commentaires

je quife je quiffe sette voiture

Écrit par : amira | jeudi, 14 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

quifer je quife sette voiture

Écrit par : mofox | jeudi, 14 janvier 2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.