Tsjoen0131

Malgré un début de course serré face à un Patrick Snijers toujours aussi coriace, Pieter Tsjoen a logiquement remporté la 50e édition de l’Omloop van Vlaanderen. Le quadruple champion de Belgique a profité de l’abandon, dès samedi, de Melissa Debackere pour prendre la tête d’un Championnat de Belgique plus serré que jamais.

Snijers010

Deuxième au Wallonie et 4ème à Ypres, Pieter Tsjoen s’est définitivement inscrit dans la course au titre national en imposant sa Ford Focus WRC à l’Omloop van Vlaanderen, une 50ème édition riche en faits de course. Ceux-ci n’ont d’ailleurs pas épargné le quadruple champion de Belgique lui-même, victime d’une crevaison alors qu’il bataillait ferme contre Patrick Snijers, samedi.

LIETAER001

Les 50 secondes perdues par l’homme d’affaire flandrien ne furent cependant rien à côté du temps perdu par l’antique Subaru du « vieux grigou » : un démarreur mal fixé qui se détache et bloque la direction et Snijers qui finit par toucher une pierre occasionnant une crevaison. Bilan : une minute perdue, à laquelle s’ajoutèrent 70 secondes de pénalité, Snijers ayant pointé 7 minutes en retard pour avoir dû refixer le tout après avoir changé sa roue.

Vanparijs039

Dès lors, la messe était dite et Tjsoen put rouler le coude à la portière. Paul Lietaer et sa Subaru n’avaient jamais représenté un véritable danger et, dimanche, furent victimes d’une crevaison et d’une légère sortie de route. Quant à Melissa Debackere, forcément incapable de suivre le rythme avec sa Corolla WRC, elle avait dû jeter le gant dès samedi à cause d’un bris de transmission. Ces deux abandons consécutifs, à Ypres et Roulers, ont détruit la belle avance que les filles s’étaient forgée au championnat où, désormais, Tjsoen mène avec un point d’avance sur Lietaer, quatre sur Melissa et Lara et sept sur Snijers… Les deux dernières épreuves, au Haspengouw et au Condroz, s’annoncent prometteuses…

LEFEVERE
 

Timothy Van Parijs, au volant d’une autre Focus WRC, a échoué à 7 secondes du podium en dépit de soucis du côté du câble d’accélérateur. Andy Lefevere a profité de l’abandon de Laurent Verhoestraete dans l’ultime spéciale pour compléter le top 5 au volant de sa BMW E46 et remporter le Groupe M. Sixièmes, Duquesne et sa Toyota Celica GT4 ont décroché la victoire en Groupe R avec plus de cinq minutes d’avance sur le 7e et vainqueur du Groupe N, Snaet (Mitsubishi Lancer Evo X).

SNAET050

Dans le clan du Citroën Racing Trophy, Thierry Neuville a connu un week-end agité : après avoir perdu six minutes à sortir d’un fossé à cause d’une crevaison lente et subi deux autres crevaisons samedi, le pilote du RACB National Team a terminé une course à nouveau riche en chronos impressionnants par une sortie de route, dimanche. La victoire est revenue à Xavier Baugnet.

Baugnet032

Guère plus chanceux au sein du Ford Fiesta Racing Trophy, Matthias Boon avait dû renoncer samedi soir à cause d’une panne de roulements mais, reparti en super rallye, le protégé de Malcolm Wilson a réussi à accrocher la 3ème place finale qui lui offre le titre 2009. La victoire est revenue à De Cecco pour six secondes sur Venant.

De%20Cecco
 

Championnat: 1. Tjsoen 29; 2. Lietaer 28; 3. Debackere 25; 4. Snijers 22; 5. Lefevere 14; 6. Van Parijs 13; etc.

Martin049
 

Championnat des Teams: 1. Jos Boon Racing 52; 2. Autosport Debackere ASD Crack 40; 3. Floral Racing 34; 4. BMA 32; 5. R Tec 27; 6. Renaud Racing Team 25; 7. Guy Colsoul Rally Sport 24; 8. Motorsport International 20...

Bruneel-3

12:00 Écrit par Benoît Lays dans Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vlanderen, snijers, tsjoen, vanparijs, lietar, baugnet, citroen, subaru, ford, focus, impreza, omloop | | |

Les commentaires sont fermés.