3_4_av_action_proche_image_photo_leader

Annoncée à grand renforts de communiqués, l'offensive électrique de Nissan se précise. Le constructeur vient de présenter le premier modèle de cette nouvelle ère, baptisé Leaf. Et, cette fois, il ne s'agit pas d'une citadine, contrairement aux Smart ED et Mitsubishi iMiEV. Avec ses 4,45 m, cette Nissan Leaf affiche le gabarit d'une Mazda 3 ou d'une Opel Astra. Elle pourra donc accueillir cinq passagers. Mais l'essentiel se trouve sous le petit capot avant. En effet, cette compacte atypique est uniquement entrainée par un moteur électrique de 109 ch. Si la vitesse maxi plafonne à 140 km/h, le couple de 280 Nm, disponible dès 0 tr/m, devrait autoriser des relances énergiques.

tdb_image_photo_leader

En revanche, malgré l'emploi de batteries lithium-ion logées sous le plancher, l'autonomie annoncée reste limitée: un peu plus de 160 km. Tandis que la charge complète sur une prise secteur réclame près de 8 heures. Pour compenser ce défaut, Nissan et son partenaire Renault comptent donc sur l'implantation massive de bornes rapides, qui permettent une recharge à 80 % en 30 mn. A plus long terme, le groupe franco-japonais travaille également sur des stations autorisant un échange de batteries en quelques minutes. Mais à son lancement, courant 2010, la Nissan Leaf ne pourra pas compter sur cet atout. Elle préfère jouer le rôle de pionnier: même si elles seront présentes à Francfort, cet automne, les Renault Kangoo Be Bop Z.E et Fluence attendront mi-2011 pour débarquer en concessions.

3_4_ar_stat_image_photo_leader

18:58 Écrit par Benoît Lays dans Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : nissan, leaf, electrique, zero, emission | | |

Les commentaires sont fermés.