vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

Avec quatre succès, il est le recordman de victoires aux 25 Heures VW Fun Cup. Mais Eric Gressens a décidé de raccrocher le casque fin 2016. Le truculent Waimerais de 55 ans – dont la passion pour le sport automobile est à l’image de sa légendaire verve – a désormais rejoint l’équipe de la Direction de Course. Rencontre avec un personnage incontournable dans le petit monde de la VW Fun Cup.

vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

Eric que représentent les 25 Heures VW Fun Cup dans votre vie ?

"C’est un événement tout à fait à part pour moi. J’étais déjà au départ de la toute première course de VW Fun Cup, à Chimay, en juillet 1997. Puis j’ai participé aux premières 24 Heures à Croix-en-Ternois. En 1998, le double tour d’horloge s’est déplacé à Francorchamps, avant de passer sur un format de 25 heures dès 1999. Pour moi qui étais passionné des 24 Heures de Spa, faire une course de cette durée sur le magnifique circuit de Francorchamps était un peu un rêve… Je passais soudain de l’autre côté de la barrière!"

vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

Alors qu’elle va vivre sa 20e édition, on peut dire que l’épreuve a bien grandi !

"Oh que oui! Les deux premières années, on partageait la piste avec d’autres Volkswagen. Des Golf, des Polo, des Cox… Il n’y avait pas encore assez de VW Fun Cup à l’époque et il fallait bien que l’organisateur complète son plateau. L’événement était au départ assez confidentiel, mais ça a rapidement évolué. A tel point que je me souviens d’une année où il n’y avait pas de classement général, mais uniquement des classements par catégorie. En fait, il ne fallait pas que l’on puisse facilement retrouver le nombre d’inscrits, car il y en avait plus que ce qui était autorisé par l’homologation du circuit. Avec plus de 160 équipages au départ, il y avait une voiture tous les 40 mètres environ. C’était fou!"

vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

 Après les 19 premières éditions, vous êtes le recordman de victoires…

"Oui, je me suis imposé en 1999, 2004, 2005 et 2013. Ces quatre victoires font partie de ce que j’appellerais les sept merveilles de ma carrière sportive, si toutefois on peut utiliser ce terme pour un pur amateur comme moi. (Rires) Et j’aurais vraiment pu en ajouter deux autres… En 2009 et en 2015, nous menions largement la course à une heure de l’arrivée quand un turbo puis un accrochage nous ont coûté une victoire promise..."

 Fred Bouvy dit parfois que c’est la course la plus difficile à gagner.

"Malgré de nombreuses tentatives, il ne s’est en effet jamais imposé. Mais c’est parce qu’il n’a jamais roulé avec moi ! (Rires) Ceci dit, il est vrai que le nombre de candidats à la victoire est toujours très élevé, avec au moins autant de vainqueurs potentiels que lors des meilleures éditions des 24 Heures de Spa."

vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

 Quel est le secret pour gagner les 25 Heures ?

"Il faut toujours se rappeler que c’est un sprint d’endurance. Ce que je veux dire par là, c’est qu’il faut évidemment rouler vite, mais il faut aussi faire preuve de beaucoup de respect pour la mécanique et pour le coéquipier qui va suivre. C’est un état d’esprit. Être absolument plus rapide que son propre équipier ne fait pas gagner les 25 Heures! Après, c’est la base même de la compétition automobile: il faut une voiture bien préparée, de bons mécanos, de bons pilotes et un team-manager doué en stratégie de course, un élément qui a beaucoup évolué au fil des années. Et puis, surtout, l’esprit d’équipe est toujours essentiel. J’ai plus souvent gagné les 25 Heures en instaurant un bon esprit que parce que j’étais le plus rapide sur la piste!"

Pourquoi faire partie de l’équipe de Direction de Course aujourd’hui ?

"Même si je suis sûr que j’aurai un pincement au cœur cette année aux 25 Heures, j’ai décidé de raccrocher. Cette proposition de Kronos Events, qui a fait un travail remarquable pour relancer la VW Fun Cup, est tombée à point nommé: je ne voulais pas quitter ce milieu que j’aime tant et, en outre, je voulais rendre un peu de ce que l’on m’a donné. Si j’ai pu rouler durant toutes ces années, c’est grâce au dévouement de personnes s’impliquant dans l’organisation. J’estime que c’est mon tour maintenant. Je suis à la fois assistant et "Driver adviser", c’est à dire que je donne mon point de vue de pilote sur certains points."

vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

 Est-ce que ça permet de voir les choses différemment ?

"J’ai toujours eu beaucoup de respect pour la Direction de Course. Mais j’en ai encore plus depuis le début de la saison! Je trouve que la critique est facile, mais il faut voir de l’intérieur comment ça se passe pour comprendre à quel point être Directeur de Course est une tâche ardue. Un team gère sa ou ses voitures. La Direction de Course doit surveiller l’ensemble des concurrents, soit plus de 120 aux 25 Heures!"

Quel est ton souhait pour la 20e édition des 25 Heures ?

"Avoir de nouveaux vainqueurs. C’est tellement magique de gagner ces 25 Heures que j’espère que de nouveaux pilotes vont pouvoir ressentir ce que cela fait. Et puis, comme ça, les autres ne se rapprochent pas trop de mon record! (Rires) Même si les records sont faits pour être battus, j’espère le garder au moins jusqu’à mes 80 ans!" (interview issue du communiqué de presse de l'organisateur)

vw, fun cup,2017,25, heures,spa,francorchamps,enduranec,interview,eric,gressens,circuit,

Horaire 25 Hours VW Fun Cup

Jeudi 6 juillet

9h00-17h30 : Essais payants pour toutes les séries

18h00-21h00 : Parade vers Stavelot (+contrôle technique)

Vendredi 7 juillet

9h00-20h00 : Essais libres et qualificatifs pour toutes les séries

15h45 : BRDC British F3 Championship : Race 1

17h30 : Lotus Cup Europe : Race 1

Qualifs VW Fun Cup : 11h30-13h30 puis 18h15-20h15

Samedi 8 juillet

9h20-14h40 : Courses BRDC British F3 Championship, Lotus Cup Europe et British GT

14h50 : Mise en grille 25H VW Fun Cup + Parade Oldtimers + Animations

15h40 : Tour d’honneur Jacky Ickx

16h00 : Départ des 25H VW Fun Cup

Dimanche 9 juillet

17h00 : Arrivée des 25H VW Fun Cup et podium

15:34 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : vw, fun cup, 2017, 25, heures, spa, francorchamps, enduranec, interview, eric, gressens, circuit | | |

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Entre cette Cisitalia 202 S MM Spider Nuvolari et la Rovelli Testadoro 1100 Spider signé Castagna, notre cœur balance...

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Romeo 8C 2600 « Muletto », une Alfa mythique de l’époque de la Scuderia dirigée par Enzo Ferrari.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Romeo 6C 1500 GS Zagato de 1933.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cette petite FIAT 500 B Topolino de 1948 a été très applaudie tout au long du parcours!

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

L’un des nombreux équipages féminins, ici sur Mercedes 300 SL Gullwing.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Parmi les différentes 300 SL présentes, il y avait aussi celle de la Carrera Panamericana…

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cette Siata Daina GS "Stabilimenti Farina" est aussi rare que magnifique !

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

BMW 328 de 1939, sur la route avec le soleil couchant du côté de Parme.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Mercedes 710 SSK de 1929, un vrai monstre!

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Lancia Lambda Tipo 218 Corsa de 1927, une voiture d’avant-garde à l’époque.

15:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportage, mille miglia, italie, histoire, patrimoine, alfa romeo, mercedes, osca, ferrari, jaguar, porsche | | |

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Imaginez-vous rouler à tombeau ouvert à bord de cette Benedetti Giannini Fiat 750 Sport de 1950… le rêve !

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les Mille Miglia ont aussi une catégorie réservée aux… militaires! Cette Alfa Romeo Giulietta Sprint est de 1957.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Sur la ligne de départ du Trofeo Roberto Gaburri, avec une Amilcar CGSS de 1928 au premier plan.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Romeo est sans doute la marque la plus représentée au départ… et celle qui est dans le cœur de tous les tifosi ! ici, une 6C 1500 GS carrossée par Zagato en 1933.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Parmi la nuée de petites FIAT présentes, cette 508 CS MM Berlinetta date de 1935.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Sublime Alfa Romeo Giulietta Sprint Bertone de 1955.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les Mille Miglia, on ne s’en lasse pas!

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Lancia Aurelia B24 Spider, l’une des plus belles voitures qui soit…

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Aston Martin DB 2/4 de 1955.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les Mille Miglia restent une course… tous les italiens et amateurs présents vous le confirmeront! (Texte et photos: Dimitri Urbain)

15:45 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportage, mille miglia, italie, histoire, patrimoine, alfa romeo, mercedes, osca, ferrari, jaguar, porsche | | |

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Au début du siècle dernier, les courses de vitesse de ville à ville connaissent un engouement très grand durant quelques années. Ensuite, la vitesse et le trafic augmentant sans cesse, les accidents, souvent graves, seront de plus en plus nombreux. Petit à petit, les compétitions se déplacent vers les circuits ou sur des tracés fermés.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Pour le 90ème anniversaire, la Piaza della Vitoria était décorée… ici, le bureau de poste.

En 1927, la ville de Brescia, en Lombardie, perd l’organisation du Grand Prix d’Italie. Les jeunes aristocrates Maggi et Mazzotti, originaires de cette ville, décident de lancer une nouvelle course… les Mille Miglia (ou Mille Miles). En 4 étapes, elle se rend jusqu’à Rome et remonte ensuite vers la ville de départ.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Alfa Roméo commémorait les 40 ans de la victoire de la 33 en championnat du   monde sport proto en réunissant Arturo Merzario et Jean-Pierre Jarier sur une 6C.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Les italiens étant passionnés d’automobile, ils sont des milliers à être présents sur le parcours pour admirer des idoles comme Nuvolari, sur Alfa Romeo. Les marques italiennes comme OM ou Alfa Romeo se taillent d’ailleurs la part du lion pour ce qui est des victoires.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

L’une des nombreuses OM participantes… Brescia était la ville de la marque, qui, avant les camions, produisait d’excellentes sportives, rivales des Alfa Roméo.

Pour une myriade d’autres petits constructeurs et pilotes- artisans, c’est LA course de l’année, celle qu’il ne faut manquer pour rien au monde. Elle est organisée à 24 reprises entre 1927 et 1957. Cette année-là, le marquis de Portago se tue, ainsi que son copilote, entraînant malheureusement également la mort de 9 spectateurs. C’est l’arrêt de la course mythique.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cette Chrysler 75 de 1929 était très moderne pour son époque.

Néanmoins, les italiens sont attachés à leurs traditions et les Mille Miglia en font partie. Depuis 1987, une évocation de la course a lieu, avec des voitures historiques. L’ambiance sur le circuit est magique, c’est un peu une version automobile du Tour de France, sur une durée plus courte en temps et en distance.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

BMW 328 de 1939. La marque a remporté la course en 1940.

Quatre jours durant, tout le nord de l’Italie, de Brescia à Rome en passant par Parme ne vit qu’au rythme des Mille Miglia et de tous les amateurs qui se dépensent sans compter afin de ramener des véhicules ayant couru entre 1927 et 1957.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cisitalia 202 SC cabriolet, un design élégant et pur.

450 voitures prennent le départ! Et il y en a au moins autant en attente pour un montant d’inscription qui atteint les 8.540 €…

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Ferrari 250 GT carrossée par Boano, 1956.

Cette année encore, c’est une Alfa Romeo qui l’a emporté… une 6C 1750 Gran Sport de 1931 pilotée par Andrea Vesco et Andrea Guerini. Cette année avait également lieu une commémoration des 70 ans de la création de sa propre marque par Enzo Ferrari ainsi qu’un challenge destiné à des Mercedes modernes (la marque est l’un des principaux sponsors de l’évènement).

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

L’Italie des connaisseurs… berline Viotti sur base Lancia Augusta de 1934 et Alfa Romeo 6C 1750 Gran Sport de 1933.

Outre la course, nous vous faisons découvrir l’ambiance qui règne sur le parcours… (Texte & photos: Dimitri Urbain)

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Stanguellini est l’une des nombreuses petites marques italiennes qui a beaucoup participé aux Mille Miglia dans les années 40 et 50.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Porsche 356 1500 Super de 1952.

reportage,mille miglia,italie,histoire,patrimoine,alfa romeo,mercedes,osca,ferrari,jaguar,porsche

Cisitalia 202 D de 1952.  A la grande époque des Mille Miglia, les numéros étaient peints directement sur les carrosseries et correspondaient à l’heure de départ, ici 6h21.

14:14 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : reportage, mille miglia, italie, histoire, patrimoine, alfa romeo, mercedes, osca, ferrari, jaguar, porsche | | |

bmw,serie6,sharkfest,2017,ardennes,belges,discar,eupen,forestia

C'est ce week-end de l'Ascension que se déroulera une manifestation assez unique en son genre puisqu'elle réunira une quarantaine de... BMW Série 6 et plus particulièrement encore le fameux modèle E24 produit entre 1976 et 1989. Un superbe coupé qui a connu son heure de gloire chez nous lorsqu'une 635 CSi remportait les 24 heures de Francorchamps en 1983, 1985 et 1986.

bmw,serie6,sharkfest,2017,ardennes,belges,discar,eupen,forestia

Il s'agit ici d'un week-end partagé entre balades, visites et restos. Le terrain de jeu se situera dans nos Belges Ardennes avec un road-book qui promet. Parmi les voitures présentes, nous aurons droit à pas mal de modèles allant de la 628i à la M6 en passant par l'Alpina B7. Si vous souhaitez aller les saluer, rendez-vous aux alentours de 13h à Eupen (karting) ce vendredi 26 mai ou encore à Francorchamps vers 17h. Samedi, vous devriez les apercevoir à Forestia le matin... Quoiqu'il en soit, voilà une belle manière de mettre en valeur un beau pan de notre patrimoine touristique à travers une passion commune pour une voiture qui aura marqué son époque!

Pour plus d'infos, n'hésitez pas à vous rendre sur www.serie6.com

bmw,serie6,sharkfest,2017,ardennes,belges,discar,eupen,forestia

13:38 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Histoire, Lifestyle, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : bmw, serie6, sharkfest, 2017, ardennes, belges, discar, eupen, forestia | | |

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Pour son exposition d’été, Autoworld a décidé de fêter les 70 ans de Ferrari !
Plus de 35 voitures mythiques, sportives et luxueuses, raconteront la fabuleuse histoire de la marque au cheval cabré sur la mezzanine, au premier étage du musée. Créée par le pilote Enzo Ferrari alors qu’il avait déjà 49 ans, Ferrari devint, en quelques années, le plus grand mythe de l’automobile. La Belgique quant à elle fut, après les Etats-Unis, le plus important importateur grâce à la passion d’un des pilotes Ferrari, Jacques Swaters.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Parmi les voitures qui seront exposées à Autoworld, notons déjà (toujours sous réserve d’annulation en dernière minute):
Parmi les Classics: la 166MM, la 206GT Dino, la 250 Pininfarina, la 275 GTB, la 275GTS qui appartint un temps à l’actrice Rachel Welsh, la 275 LM, la 365GTB Daytona, la 500 Superfast, la 512BB…
Parmi les Youngtimers: la Testarossa, la F40, la 288 GTO, la 550 Maranello WSR (World Speed Record), l’Enzo (qui fut un temps la propriété de Jean Todt), …
Parmi les Modernes: La Ferrari Aperta, la 599GTO, la F430 Scuderia
Parmi les voitures de compétition: la 156 F1, la F1/87 (ex-Gerard Berger) et la 275GTB Competition
… et bien d’autres encore à découvrir sur place!

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Il y a 70 ans…
… en 1947, à Modène (Italie), l’histoire commence lorsque la première 125 S sort des usines de la Via Abetone Inferiore. Immédiatement, cette sportive remporte la victoire d’une course à Piacenza. C’est la première d’une longue série de victoires. Très vite, d’autres sportives voient le jour: les 159 S et les 166 S, Corsa, MM et Sport. La 166 MM Barchetta marque un tournant dans l’histoire de la marque car c’est la première Ferrari de route.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Les carrossiers et designers italiens les plus prestigieux sont appréhendés pour réaliser des modèles quasi uniques : Vignale, Ghia, Touring mais surtout Pininfarina dont la coopération, née en 1952 (avec la réalisation d’un cabriolet pour l’écurie Georges Filipinetti), se poursuit encore aujourd’hui. La Ferrari 250 GT California Spyder (Pininfarina – Scaglietti) est réputée être "l’une des plus belles Ferrari et l’un des plus beaux cabriolets de l’histoire de l’automobile".

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Les années '60 sont cruciales pour la marque. En 1960, non seulement la Ferrari 250 GTE est la première Ferrari produite en série à 900 exemplaires, mais surtout, Ferrari devient une société anonyme (SEFAC). Elle est approchée par le géant américain Ford qui lui mène la vie dure en courses durant plus de cinq ans. Malgré ses succès, Ferrari fait face à des difficultés financières. En 1969, Enzo Ferrari vend 50% des parts de la SA à Gianni Agnelli, CEO du groupe Fiat. Sort alors la Ferrari Daytona produite à 1.395 exemplaires mais qui n’a pas connu le succès escompté en raisons d’un environnement politique instable.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Quelques mois après la mort du Commendatore en août 1988, le groupe Fiat devient l’actionnaire majoritaire mais, cinq ans plus tard, l’entreprise ne vend plus que 2.289 voitures et est donnée pour morte.
En 2004, Agnelli nomme Luca di Montezemolo (ancien assistant d’Enzo Ferrari) à la tête de Ferrari. Ce dernier fera rapidement progresser le chiffre d’affaires. Toutefois, la politique de l’entreprise est de rester plus proche de l’artisanat que de la fabrication industrielle, selon le slogan Formula Uomo qui place l’humain au centre des considération du constructeur.

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Le Cheval Cabré
L’histoire fut longtemps controversée. On suspecta même Enzo Ferrari de l’avoir inventée de toutes pièces pour nourrir sa propre légende mais des documents prouvent irréfutablement qu’il s’agit de l’emblème du régiment de cavalerie de Baracca qui fut offert à Enzo Ferrari par la mère de Francesco Baracca, pilote de chasse italien et héros de la Première Guerre Mondiale. Le Scudetto est devenu l’emblème de Ferrari avec les lettres S F (pour Scuderia Ferrari).

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

Infos pratiques :
Autoworld - Esplanade du Cinquantenaire – 1000 Bruxelles
Ouvert tous les jours – même le lundi – de 10h à 18h
L’entrée au musée est au prix de : 10€/adulte - 8€/senior – 7€/étudiant - 4€/enfant 6-12 ans - gratuit pour les moins de 6 ans

musée,expo,été,autoworld,cinquantenaire,ferrari,70,ans,anniversaire,bruxelles,

20:20 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : musée, expo, été, autoworld, cinquantenaire, ferrari, 70, ans, anniversaire, bruxelles | | |

mazda,musée,europe,allemagne,frey,collection,exposition,histoire,patrimoine

Pour mieux rendre compte de l'histoire illustre d'un constructeur peu conventionnel originaire d'Hiroshima, le premier musée Mazda en Europe - et le seul à l'extérieur du Japon - ouvrira ses portes le 13 mai à Augsbourg, en Allemagne.

mazda,musée,europe,allemagne,frey,collection,exposition,histoire,patrimoine

Le Mazda Classic Car Museum est le projet du concessionnaire local, Mazda Auto Frey, qui a reçu le soutien de Mazda Allemagne. Ce musée offre une exposition de 45 véhicules - des ancêtres de la marque officiellement vendus en Europe ainsi que des modèles disponibles uniquement ailleurs, y compris un certain nombre de raretés de la vaste collection privée de la famille Frey. L'établissement, situé dans un dépôt de tram rénové d'Augsbourg datant de 1897, est également équipé d'un vaste espace événementiel, d'un restaurant et d'une boutique de souvenirs.

"Unique, le premier musée de Mazda à l'extérieur du Japon représente un rêve devenu réalité pour la famille Frey de partager avec le public sa collection unique de Mazda du monde entier", Akira Marumoto. "Tout le monde au siège de Mazda est très fier que cette famille fasse partie de notre organisation et qu'elle ait mis sur pied quelque chose d'extraordinaire".

mazda,musée,europe,allemagne,frey,collection,exposition,histoire,patrimoine

Les modèles exposés, dont une Mazda Cosmo Sport de 1967, une Mazda Luce RX87 de 1969 ou encore une Mazda RX-7 de 1992, le modèle à moteur rotatif le plus vendu dans l'histoire, démontrent la longévité avec laquelle la marque d'Hiroshima a combiné une technologie innovante avec des designs étonnants. Parmi les autres modèles exposés, mentionnons une Mazda R360 1960, la première voiture de tourisme fabriquée en masse, un camion léger à trois roues Mazda K360 de 1962, une Mazda Familia 1000 coupé de 1966, une Mazda 616 de 1976, le premier modèle officiellement importé en Allemagne à partir de 1973, sans oublier la Mazda AZ-1, une voiture de sport légère à moteur central de 1992.

mazda,musée,europe,allemagne,frey,collection,exposition,histoire,patrimoine

La sélection changera continuellement grâce à la richesse de la collection Frey qui compte plus de 120 véhicules destinés à la rotation dans l'exposition. Les opérateurs espèrent également que le lieu deviendra un carrefour pour les rencontres du club Mazda et des événements automobiles classiques en général.

20:19 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mazda, musée, europe, allemagne, frey, collection, exposition, histoire, patrimoine | | |

Mercedes,summer,store,luxembourg,ville,culture,musique,gastronomie,Grow up

Dès ce 20 mai (et jusqu’au 30 septembre 2017), Mercedes-Benz Luxembourg aura l’honneur d’accueillir ses clients dans son Summer Store, au cœur de la ville de Luxembourg (46, Place Guillaume II), du lundi au samedi, de 9 heures à 18 heures. Celui-ci ouvrira également ses portes plus tard en soirée et certains dimanches pour certaines occasions plus particulières.

Dans une ambiance résolument Mercedes, le Summer Store accueillera divers événements organisés à l’intention de tous les visiteurs de 7 à 77 ans qui souhaitent (re)découvrir la marque en toute décontraction. Ces événements toucheront au domaine culturel (musique live, art), à la gastronomie (cours de cuisine), à l’art de vivre et à la fête.

Le fil rouge de tous les événements sera la nouvelle campagne Mercedes Grow Up, destinée à attirer une nouvelle clientèle plus jeune. Inutile de dire qu’au moins deux de leurs véhicules les plus récents seront exposés en permanence afin d’attirer le public. Une zone de la boutique sera même dédiée à la réalité virtuelle.

Mercedes,summer,store,luxembourg,ville,culture,musique,gastronomie,Grow up

La cérémonie d’ouverture VIP se tiendra le 18 mai. La veille de l’ouverture générale, les clients membres du Circle of Excellence de Mercedes-Benz auront la chance de découvrir le Summer Store lors d’une avant-première exclusive.

Cet événement VIP sera suivi le 19 mai d’un événement spécial réservé à la jeune génération de clients. Le célèbre DJ Felix Jaehn (felix-jaehn.com) viendra faire chauffer les platines et présenter son tout nouveau single (sortie prévue le 12 mai).

Des partenariats sont prévus avec plusieurs radios ainsi qu’avec des magazines économiques et lifestyle, afin de promouvoir ce Summer Store à travers différents prix et concours.

Mercedes,summer,store,luxembourg,ville,culture,musique,gastronomie,Grow up

12:25 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : mercedes, summer, store, luxembourg, ville, culture, musique, gastronomie, grow up | | |

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec 102 équipages engagés dont plus de 30 dans les catégories de pointe RC1, RC2 et RGT, le Rallye de Wallonie s'apprête à vivre, dès ce soir, une belle 34e édition sur un parcours profondément revu. Espérons modestement que ce plateau alléchant ne se dégonflera pas, tel une baudruche, dès les premiers kilomètres...

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Avec pas moins de 17 R5, une S2000-16T, trois WRC et quatre GTP24, les amateurs de beau matériel risquent d'en avoir pour leur argent! De quoi pointer six ou sept prétendants à la victoire... Et malgré l'absence de François Duval ou de Kris Princen, les membres de l'Automobile Club de Namur n'en présentent pas moins un plateau cinq étoiles, à tout le moins équivalent à ceux des dernières éditions et particulièrement ouvert.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

En effet, qui peut, cette fois, isoler un ou deux favori(s)? Car, si Vincent Verschueren (Skoda Fabia R5), victorieux au TAC, 2e à Landen et à Spa et actuel leader de la compétition, est évidemment le premier des vainqueurs potentiels, Cédric Cherain (DS3 R5), Benoît Allart (Skoda Fabia, vainqueur à Spa), le Néerlandais Kevin Abbring (Peugeot 208T16 R5) mais aussi Xavier Bouche (Skoda Fabia R5), Guillaume Dilley (Hyundai i20) ou encore Kevin Demaerschalk (DS3) le sont tout autant.

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Melissa Debackere (Skoda Fabia), Adrian Fernémont, Polle Geusens, Pieter-Jan Maeyaert (trois Ford Fiesta), Cédric De Cecco (Peugeot 208T16) et le Néerlandais Edwin Schilt (Skoda Fabia) seront, de leur côté, prêts à profiter de la moindre défaillance des précédents et se battront tous, quoi qu'il en soit, pour une place dans le top 5. Et qui sait si Laurent Mottet, Philip Cracco et Alain Litt (trois Ford Fiesta) ne pourraient pas surprendre agréablement?

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Les WRC en perte de vitesse?

Peut-être sur papier... Mais il n'y en aura assurément pas que pour les R5 car, si nombreux sont ceux à regretter la disparition progressive des WRC, certains continuent à faire de la résistance. A commencer par Guino Kenis et sa Mini JCW 1.6T malheureusement étouffée par une bride castratrice mais qui peut, par contre, marquer pleinement au championnat. Ce n'est plus le cas depuis longtemps des WRC 2 litres qui, à l'inverse, peuvent continuer à respirer à pleins poumons pour ceux qui ont encore le privilège de pouvoir les piloter. Comptons donc sur David Bonjean (Citroën C4 WRC) et Michaël Albert (Skoda Fabia WRC) pour s'inviter aux premières places eux aussi!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Bien qu'également muselées (cylindrée limitée à 3,6 litres), il faudra aussi tenir compte des meilleures GT, surtout quand il s'agit de Porsche 997 GT3 emmenées par Patrick Snijers, Fred Bouvy, Francis Lejeune et Henri Schmelcher qui ont toujours trouvé, sur les (rapides) routes namuroises, un terrain à leur mesure!

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

Enfin, même si leur plus glorieuse période est à présent derrière elles, les Mitsubishi de tous bords (N4, R4, A8 ou E12 pour les plus anciennes) restent d'excellents outils face au chrono. Surtout avec une main-d'oeuvre qualifiée comme, notamment, Olivier Collard (Evo10 Gr.A), Laurent Léonard (Evo9 R4 engagée en A8), Jean-Fred Colignon (Evo9 A8), Cédric Busin (Evo9 N4), Ludovic Sougnez, Martin Van Iersel ou Steve Van Bellingen (tous Evo10 N4). (Photos: Quentin Champion et Jordan Dozin)

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,Verschueren,skoda,fabia,R5,Cherain,DS3,Allart,abbring,208,T16,Bouche,Dilley,demaerschalk

rallye,wallonie,présentation,plateau,34e,édition,2017,namur,jambes,verschueren,skoda,fabia,r5,cherain,ds3,allart,abbring,208,t16,bouche,dilley,demaerschalk

10:53 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : rallye, wallonie, présentation, plateau, 34e, édition, 2017, namur, jambes, verschueren, skoda, fabia, r5, cherain, ds3, allart, abbring, 208, t16, bouche, dilley, demaerschalk | | |

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

L’amoureux de l’Italie que je suis n’en était pas à sa première visite turinoise. Il y a dix ans, j’y avais assisté au lancement en grandes pompes de la Nuova Fiat 500 avec un spectacle sons et lumières sur le Pô. Retraçant l’histoire de l’Italie au siècle passé, il est resté dans ma mémoire comme un moment unique. Plus tard, je suis retourné en villégiature chez la Vecchia Signora et j’ai ainsi visité son superbe Musée du cinéma bien caché dans la Mole Antonelliana, vous savez, cette tour représentée sur certains sachets de gressins… Et puis je n’ai pas manqué de visiter son Musée de l’Automobile qui renferme une superbe collection de véhicules ayant marqué l’histoire du pays mais aussi une scénographie assez réussie. N’hésitez pas à le visiter si vous êtes dans le coin!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Par contre, je n’avais jamais eu l’occasion de visiter le Lingotto, l’ex-usine Fiat. Invité par Jeep à essayer sa nouvelle Grand Cherokee SRT, j’ai eu la chance d’être logé à l’hôtel NH Torino Lingotto installé dans les anciennes usines Fiat. En arrivant, vous êtes directement mis dans l'ambiance puisqu'une superbe Lancia Fulvia était exposée dans le hall d'accueil!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Un hôtel dessiné par Renzo Piano et qui compte 240 chambres lumineuses et spacieuses. Les hauteurs sous plafond sont impressionnantes et n’ont heureusement pas été réduites.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Et puis chaque chambre dispose de posters rappelant l’histoire des lieux. Il y a aussi des fauteuils et des luminaires signés par les plus grands designers.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Le matin, au petit-déjeuner, on reste dans l’ambiance avec là aussi, d’immenses illustrations qui ne laissent planer aucun doute sur l’endroit où nous nous trouvons.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Un peu d’histoire

En 1915, le grand-père de Giovanni Agnelli, l’un des trente fondateurs de la Fiat (Fabbrica Italiana Automobili Torino), fait construire, au sud de Turin, une usine monstre où chaque étage correspond à un stade de la production. L’usine « Lingotto » a été conçue par l’architecte Giacomo Mattè Trucco et a été inaugurée en 1922.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Elle est composée de deux bâtiments parallèles de cinq étages et 500 m de long destinés à la construction des voitures qui sont reliés par cinq traversées occupées par le personnel administratif.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Sa première particularité est la présence de deux rampes hélicoïdales qui permettaient un processus industriel original, chaque étage était spécialisé dans un domaine de la fabrication et les voitures montaient d’étages en étages au fur et à mesure de leur construction. Sa deuxième particularité, qui la rend unique, est la présence d’un circuit d’essais sur son toit, avec ses deux lignes droites de 400 m et ses virages surélevés. Une fois que les voitures avaient atteint le dernier étage et étaient complètement fabriquées, elles montaient sur le toit faire leurs premiers tours de roues pour vérifier que tout allait bien. Avec un ami, j'avais visité, il y a quelques années et de manière totalement sauvage, les anciennes usines Minerva à Fraipont qui possédait également une piste sur son toit mais l'état du bâtiment rendait notre petite excursion dangereuse!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

A la belle époque, cette ode au taylorisme avalait 10.000 ouvriers. Avec ses vitres allongées, l’immense bâtiment était l’orgueil de la Fiat et de la ville, épatant même Le Corbusier, invité à scruter ce colosse industriel. La dernière voiture, une Lancia Delta, y a été produite en 1982 et l’usine a depuis été transformée en centre de congrès, le plus grand d’Europe.

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Comme une certaine présence

Lorsque vous logez à l’hôtel NH, il vous suffit de demander la clé pour prendre l’ascenseur qui vous mène droit au paradis. Enfin pour celui qui aime l’Histoire de l’automobile. On se retrouve sur la piste d’essai parfaitement conservée. On jouit alors d’une vue incomparable sur la ville, sur les Alpes toutes proches mais l’on sent aussi qu’il s’est passé des choses sur ce site! J’avais le sentiment qu’à tout instant allait débouler une Fiat de l’entre-deux guerre tout juste sorties des ateliers de l’usine…

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,Fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,NH

Et puis il y a cette coupole - la Bolla (la bulle) - réalisée par Renzo Piano en 1996 et perchée à 40 mètres de haut. Elle intègre un héliport pour que Giovanni Agnelli puisse débarquer au dernier moment aux réunions ultra-secrètes qu’il organisait en ces lieux ! Une touche ultra-moderne pour un bâtiment qui ne s'est finalement pas démodé. Nous avons passé 45 bonnes minutes à déambuler sur ce toit en profitant de la nuit tombante… avant de prendre le métro à quelques pas de l’entrée de l’hôtel pour passer une agréable soirée au centre-ville mais ça, c’est une autre histoire!

visite,usine,lingotto,torino,turin,passé,industruiel,histoire,fiat,automobile,industrie,fabrique,hotel,nh

15:46 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Divers, Histoire, Industrie, Lifestyle | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : visite, usine, lingotto, torino, turin, passé, industruiel, histoire, fiat, automobile, industrie, fabrique, hotel, nh | | |