expo,photos,liege,3e,édition,alexis,bernard,quentin,champion,sport,automobile,rallyes,circuit

Voilà tout est en place pour vous accueillir, ce vendredi 8 décembre, dès 18h au 55 de la rue des Anglais à 4000 Liège. Une troisième édition, organisée avec notre partenaire Total, qui s'annonce une nouvelle fois particulièrement enrichissante en termes de photographies. Suite à une difficile sélection effectuée le mois dernier en compagnie de Gérald Wéry (journaliste à la RTBF) et Gino Bux (instructeur-pilote), nous avons retenu une quinzaine de clichés signés Alexis Bernard et Quentin Champion.

expo,photos,liege,3e,édition,alexis,bernard,quentin,champion,sport,automobile,rallyes,circuit

Ce soir, lors du vernissage, vous aurez la chance de croiser, entre autres, Bruno Thiry, Vincent Radermecker, Vincent Vosse, Marc Duez, Yves Matton, Wolfgang Reip et bien d'autres pilotes et copilotes. Alors n'hésitez pas à nous rejoindre, l'entrée est gratuite!

expo,photos,liege,3e,édition,alexis,bernard,quentin,champion,sport,automobile,rallyes,circuit

Et ceux qui préfèrent une atmosphère plus calme peuvent nous rendre visite demain, le samedi 9 décembre de 14 à 18h ou le dimanche 10 aux mêmes heures.

11:59 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Divers, Rallye | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : expo, photos, liege, 3e, édition, alexis, bernard, quentin, champion, sport, automobile, rallyes, circuit | | |

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

En changeant de nom, la Volkswagen Passat CC tente de se construire une nouvelle image davantage axée sur le haut de gamme. Si certains collègues n’ont pas hésité à l’imaginer en remplaçante de la très discrète Phaeton, l’Arteon les aura probablement déçus. Parce qu’il s’agit bel et bien d’une Passat ayant revêtu des habits plus sportifs. Mais si la carrosserie est absolument réussie, l’intérieur n’est rien d’autre que celui d’une Passat très bien achalandé.

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

J'aime bien

Il n’y a pas à dire, les lignes de la VW Arteon sont réussies. Certes, la version grise dont nous avons hérité pour cet essai n’est pas des plus voyantes mais elle permet d’offrir une certaine classe à la berline. Le regard acéré qui se fond dans l’immense calandre lui donne du caractère tandis que le pavillon rabaissé et la ligne de caisse haute lui confèrent un côté très dynamique qui devrait l’aider à affronter les Audi A5 et autres BMW Série 4 GranCoupé. L’arrière est lui aussi très distinct d’une simple Passat avec des feux arrière effilés et un béquet qui s’intègre à la malle arrière.

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

Plutôt malin

Le 2.0 TDI 150 archi-connu a parfaitement assumé son travail durant la semaine que nous avons vécu ensemble. Certes, il ne vous emmènera pas d’un simple appui sur la pédale de droite à des vitesses vertigineuses mais il se montre parfaitement à l’aise dans la circulation habituelle et ne craint pas les longs déplacements. Il ne faut cependant pas oublier les dimensions et le poids de l’Arteon qui ne poussent pas franchement à la sportivité contrairement à ce que les lignes pourraient nous faire croire.

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

J'aime moins

On s’était déjà plaint de la boîte DSG lors de notre essai de la Golf 1.5 TSI mais ce nouvel essai nous a confortés dans l’idée qu’il était vraiment temps d’en changer. Lente, pas vraiment sur la belle lorsqu’on décide de donner un coup d’accélérateur pour doubler, elle a véritablement vieilli et marque le pas par rapport à ce que l’on peut trouver ailleurs. Et puis ces palettes minuscules cachées derrière le volant n’incitent guère à passer en mode manuel…

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

Pourquoi je l'achète

La tenue de route est très sécurisante avec une amorce de sous-virage en cas d’excès d’optimisme, ainsi qu’un bon mordant des freins et ce même après plusieurs sollicitations musclées et répétées. La direction précise permet de placer les roues avant où on le souhaite, mais sa grande souplesse la rend plus à son aise sur les routes moins sinueuses et les grands axes. Et puis vous le savez si vous nous lisez régulièrement, on n’aime pas les SUV au Rédacteur Auto alors rien que pour ça, on choisit l’Arteon!

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

Pourquoi je ne l'achète pas

Si l’habitacle se révèle riche en équipements, il reste néanmoins tout à fait semblable à celui que l’on retrouve à bord de la Passat. Certes, la qualité est là et la solidité semble réelle mais cela manque cruellement d’originalité par rapport à la carrosserie. La position de conduite reste également trop haute à notre goût et puis l’absence d’encadrement des vitres des portes génère inévitablement plus de bruit notamment lors des passages dans les tunnels. L’Arteon 2.0 TDI 150 DSG7, en finition Elegance, est affichée à 42.820€ sans options. Notre Volkswagen disposait du Pack Travel, du Pack Drive, du Pack Ambiente ou encore du Pack Easy Entry pour un total de 51.310€. La Passat avec la même finition et le même moteur est vendue à 34.990€, ça fait là une sacrée différence (7.830€)!

essai,test,roadtest,volkswagen,arteon,berline,TDI,diesel,4 portes, hayon,150,ch,dsg7,boîte,auto,route,autoroute,prix,combien

13:28 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, roadtest, volkswagen, arteon, berline, tdi, diesel, 4 portes, hayon, 150, ch, dsg7, boîte, auto, route, autoroute, prix, combien | | |

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

En ce dernier dimanche de novembre, il fait particulièrement gris lorsque je rejoins le circuit Jules Tacheny à Mettet. C’est là que Lionel Vandercam et Maxime Berger m’ont donné rendez-vous pour essayer la 2CV engagée sous les couleurs de l’opération Cap48 lors des dernières 24 Heures de Francorchamps réservées aux deux poils. (Photos: Jonas Gilles)

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

″J'ai lancé Kart 48 en 2016, nous raconte Maxime, journaliste à la RTBF. C'est le défi sports moteur au profit de Cap 48, l'opération de solidarité de la RTBF en faveur des personnes handicapées. L'idée est de participer à des courses karting ou automobiles avec des équipages alliant personnes handicapées et personnalités (visages de la RTBF ou autres) afin de récolter des fonds. Nous avons récolté 5.300€ en 2016 et 8.550€ cette année. L’année prochaine, nous espérons dépasser les 10.000€…″

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

Equipe sympa

On imagine qu’il n’aura pas fallu déployer des tonnes d’arguments pour convaincre Lionel Vandercam de se joindre à cette aventure. Paraplégique suite à un accident de voiture dans lequel il était passager, Lio est de toutes les sorties lorsqu’il s’agit de s’installer au volant d’une voiture de course.  Pilote BTCS en 2006 sur une Porsche 911 GT3 avant de fréquenter le peloton de la VW Fun Cup quelques années plus tard, il s’est montré plutôt réservé à l’idée de goûter aux joies de la 2CV.

″Mais j’ai rapidement changé d’avis tellement l’enthousiasme autour de l’opération montée par Maxime lors des 24 heures 2CV était grand. En accueillant les frères Borlée au sein de notre équipage, on a bénéficié d’un joli coup de boost médiatique mais ce qui m’a surtout plu, c’est l’ambiance autour de cet évènement convivial. Et puis il faut avouer aussi que les coûts sont imbattables.″

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

La voiture qui nous attend dans la pit-lane du circuit de Mettet a déjà bien vécu.

″C’est une voiture que j’ai rachetée aux frères Licops qui la destinaient à la location et je compte bien la remettre en état pour la saison 2018. Sous le capot, tu retrouves un moteur de moto, plus exactement celui de la BMW GS850. Autant dire que lorsqu’un moteur casse, tu ne passes pas ton temps à le réparer, tu le remplaces. Il est bridé par l’organisateur pour donner 70 chevaux. Alors on peut lui accoupler soit une boîte à crabots, comme celle-ci, soit une boîte séquentielle. Dans le cas qui nous occupe, la boîte ne nécessite pas l’usage de l’embrayage. Et c’est cela que je voulais que tu testes aujourd’hui sur notre Dyane. Elle est équipée d’une carrosserie en polyester montée sur le châssis-poutre de la 2CV et équipée de quatre freins à disque issus d’une VW Polo.″

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

Sur la piste

Après cette description de la machine de guerre, le moment est venu de nous installer au volant. Lionel ne cesse de me mettre en garde contre les approximations de la boîte de vitesses qui se dispense bien sûr de la moindre grille. Ce qu’il ne sait pas, c’est que j’ai appris à conduire au volant d’une Jeep Willys à la boîte particulièrement capricieuse. Alors le levier baladeur de la 2CV Cap48 ne va pas m’arrêter.

Une fois bien installé dans le baquet Sparco – réglable s’il vous plaît, j’enclenche la première et je m’élance sur une piste humide et froide. Le temps de bien trouver mes automatismes avec la boîte et me voilà dans le rythme. En fait, on oublie rapidement qu’il n’y a que 70 chevaux parce que le bruit est digne d’un bolide de course et les changements de rapports virils se font également dans une ambiance course.

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

L’auto convient bien au circuit de Mettet. Effectivement la boîte supporte les changements de rapports sans embrayer, que ce soit en les montant ou en les descendant. Du côté des freins, ils font ce qu’ils peuvent. La pédale agit eu début avant de perdre son efficacité en milieu de course. On s’y fait aussi. C’est comique de sentir la voiture qui louvoie au freinage de la fin de la ligne droite tandis qu’on enchaîne le double gauche qui suit tout en glisse. J’adore!

Je repasse par les stands après quelques tours pour rassurer Lionel et Maxime. Tout va bien et je m’amuse comme un petit fou. Ils me donnent le feu vert pour aligner les tours autant qu’il me plaira. Je repars pour poursuivre ma découverte de la 2CV Cap48. La direction demande du muscle, surtout à l’épingle mais je ne sens pas encore la fatigue. Au contraire, je joue avec d’autres Dyane améliorées et j’en pique deux au freinage avant la ligne droite avant de me retrouver en travers à la ré-accélération, contraint de les laisser repasser toutes les deux. Vous l’aurez compris, la deuche demande de la modestie et vous oblige à respecter les bases du pilotage sous peine de sanction. Une sanction qui sera avant tout celle du chrono, les vitesses atteintes n’étant pas synonyme de danger.

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

Et 2018?

L’an prochain, la 2CV Racing Cup proposera une saison riche d’épreuves à Croix-en-Ternois, Mettet, Magny-Cours (principale nouveauté de l’année!), sur l’Anneau du Rhin, à Francorchamps (les incontournables 24H2CV) et à Mettet une deuxième fois. Soit un total de 66 heures de course pour un montant de… 7950 euros en cas d’inscription à l’ensemble de la saison. En présentant ce programme royal, les organisateurs et promoteurs de la 2CV Racing Cup entendent démontrer que le sport automobile amateur reste accessible et permet à tout qui le souhaite d’assouvir sa passion de la course.

essai,test,course,circuit,2cv,dyane,citroën,bmw,moteur,boîte,crabots,lionel,vandercam,cap48,opération,rtbf,24,heures,francorchamps,maxime,berger

Infos: www.24h2cv.be - www.2cvracingteams.be

Ci-dessous, un tour en caméra embarquée à Mettet dans la 2CV Cap48 avec Lionel au volant. Pas simple!

 

11:26 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Circuit, Essai | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : essai, test, course, circuit, 2cv, dyane, citroën, bmw, moteur, boîte, crabots, lionel, vandercam, cap48, opération, rtbf, 24, heures, francorchamps, maxime, berger | | |

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

Pour sa troisième édition, Interclassics Brussels réunit des véhicules de plusieurs époques : des cyclecars des années vingt à des Youngtimers capables de hautes performances. En outre, à la différence de nombreuses autres bourses, nombre de professionnels venus de France, d’Italie, d’Allemagne, des Pays-Bas ou de Grande Bretagne proposant des pièces, livres, services ou véhicules à la vente.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

Interclassics Brussels est un jeune évènement mais son succès ne se dément pas. Le nombre de visiteurs et la surface ont quasiment doublé en 2 ans. Des conférences et démonstrations sont proposées aux amateurs et propriétaires d’anciennes dans le village des clubs de la FBVA et, un peu à l’image de ce qui se fait à Rétromobile et sur d’autres salons, une zone est réservée aux galeries et artistes proposent des œuvres en lien avec l’automobile classique. Qui plus est, pour ce genre d’évènement, le prix d’entrée reste très correct: 12,5 € en prévente et 15€ sur place.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

Les musées de l’automobile réunis…

Interclassics propose une exposition présentant The Big Five (Les 5 grands), regroupant cinq musées de l’automobile nationaux: Le National Motor Museum de Beaulieu, en Grande- Bretagne; Le Louwman Museum de La Haye, aux Pays-Bas; La Cité de l’Automobile- collection Schlumpf de Mulhouse, en France; le Museo dell’Automobile de Turin, en Italie, et Autoworld, le régional de l’étape. C’est une première pour ces musées, leur offrant ainsi une visibilité auprès de nombre d’amateurs et une occasion de les tenter d’aller les visiter dans leur ensemble. Saluons ici cette initiative qui permet de dépoussiérer l’image traditionnellement associée aux collections statiques. Autoworld l’a compris depuis longtemps, organisant régulièrement des expositions thématiques temporaires accueillant nombre de véhicules issus d’autres musées et de collections privées. Chaque musée présente ici trois véhicules représentatifs.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

Des cyclecars en pagaille…

Du début du siècle dernier jusqu’aux années 30, les cyclecars étaient les engins préférés des sportifs. Equipés de petits moteurs et très légers, ils permettaient à la fois de se déplacer et de trouver la griserie de la vitesse en course. Amilcar est l’une des marques de cyclecars les plus connues et, ici, ce sont les clubs hollandais, français et belge qui collaborent pour offrir aux visiteurs un plateau exceptionnel en la matière. Ces voitures plus anciennes sortent moins souvent et moins loin que des véhicules plus récents et nul doute que les voir ainsi réunis pourra déclencher l’une ou l’autre vocation.

Envie d’une ancienne ? Le choix est large !

Il y a certainement de quoi trouver son bonheur parmi les dizaines de véhicules mis en vente ! De Ferrari affichées à plusieurs centaines de milliers d’Euros à des populaires des années 50 à 70 affichées souvent à moins de 10.000 €, en passant par des gloires plus récentes, des Youngtimers, difficile de ne pas être tenté.

Depuis quelques années, les voitures anciennes et classiques sont de plus en plus vues comme un investissement, avec une flambée des prix pour certaines. A Bruxelles, il était plaisant de voir certains prix revenus à un niveau plus réaliste et accessibles aux amateurs. Nous vous proposons une visite en image.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

1° Parmi les nombreuses italiennes en vente, ce coupé Alfa Romeo 1750 de 1970 venu de Hollande était en bon état de marche et en ordre de contrôle technique. Il était affiché à 28.000€.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

2° Le point commun entre une Citroën SM et une Maserati Khasmin? Le moteur Maserati! La teinte de la SM est originale, il n’y manque que le gyrophare pour en faire une voiture du MET!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

3° Offert à 34.000 €, ce Range Rover Classic est de plus en plus recherché. Il est équipé d’un Rover V8. A l’époque de sa sortie, il n’était pas encore question de SUV ou de luxe bling- bling, les jantes sont en tôle!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

4° Cette M3 de 1986 à 149.000 km au compteur et est affichée à 49.995 €. C’est une somme, certes, mais il s’en est vendu en moins bon état bien plus cher ces dernières années.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

5° Une jolie Fiat 600 de 1963 à moins de 10.000 €…

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

6° Les couleurs acidulées de cette Chevrolet Bel Air coupé sont à vous pour moins de 50.000 €!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

7° Parmi les nombreuses Porsche présentes, quelques Targa de la première génération, avec une vitre arrière souple, comme ce modèle revenu des USA.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

8° L’indéboulonnable Coccinelle, ici en version 1303 avec train avant Mc Pherson et moteur 1600. En très bel état et bénéficiant d’un toit ouvrant d’origine, cet exemplaire était affiché à 7.990 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

9° Envie d’un beau Meccano pour Noël? Voilà de quoi occuper les longues soirées d’hiver d’amateurs doués de leurs mains!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

10° La blanche ou la rouge? Question de goût. Les prix des Lancia Delta Integrale sont du même niveau que la M3 vue peu avant.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

11° Pour beaucoup d’entre nous, la Volvo P 1800 reste LA voiture de Simon Templar. Cette version ES, des années 70, est un Kombi-coupé dont le hayon en verre a été repris par Volvo sur des modèles plus récents. Une fiabilité hors pair et un confort de bon aloi pour abattre des km dans une ancienne originale. Pour moins de 26.000 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

12° Un GTV 2 litres de 1973 pour 13.000 €? Très tentant!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

13° Originale et en avance sur son époque, avec sa traction sur les roues avant, cette DKW 1000 Super Deluxe affiche moins de 10.000 km au compteur… pour moins de 14.000 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

14° Si les voitures sont trop chères et que Madame est d’accord, il reste des tas d’objets de déco plus abordables à ramener à la maison.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

15° Cette M3 cabriolet de 1989 n’est sortie qu’à raison de 174 exemplaires et s’affiche ici à 65.000 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

16° Toute l’ingéniosité italienne résumée dans ce Multipla qui n’a connu que 2 propriétaires depuis 1956.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

17° Renault et l’automobile sportive, une longue histoire. Au début des années 2000, le choix pouvait se faire entre la Clio V6 à moteur central ou le Spyder, ici en version avec saute-vent, encore plus hard-core!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

18° 545.000 € "seulement" pour cette Ferrari 250 GT carrossé par Pininfarina en 1959…

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

19° La patine d’époque fait recette. Cette 912 de 1966 est en vente pour un peu plus de 42.000 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

20° De quoi rappeler quelques mauvais souvenirs aux plus âgés de nos lecteurs… mais nul doute qu’elle a dû déclencher quelques vocations parmi les plus jeunes!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

21°Amateur de Maserati ? Cette Ghibli est affichée à moins de 16.000 €. Pas la plus belle voiture de la marque, certes, et une fiabilité souvent prise en défaut mais rien à redire côté originalité.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

22° La dernière De Tomaso et l’une des 284 produites, affichée à 99.990 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

23° Pour jouer le gentleman à l’anglaise pourquoi ne pas opter pour une Lagonda M45 de 1938 à 275.000 €?

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

24° L’un de nos coups de cœur, cette Adler Autobahn aérodynamique date de la fin des années 30.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

25° Jamais restaurée, cette Maserati 3500 GT de 1961 est proposée à 295.000 €.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,BMW,Ferrari,Maserati,histoire,patrimoine

26° Une future classique que cette BMW M4 DTM Champion Edition!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

27° Cette Amilcar CGS est un rare exemplaire qui a reçu une carrosserie Coupé.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

28° Pour ceux qui pensent que les voitures des années 20 sont poussives et lentes, l’Amilcar C6 va vous faire changer d’avis. Celle-ci a appartenu au pilote Maurice Trintignant. Elle est équipée d’un moteur 6 cylindres de 1100 cm3, avec double arbre à cames en tête et compresseur. Elle était capable de 200 km/h sur l’anneau de Monthléry…

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

29° François Vanaret est l’un des artistes exposant ses œuvres à Interclassics Brussels.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

30° Moche mais rare, ce break Toyota Crown 2600 de 1977 est affiché à 17.500 €. Idéal pour tirer un plateau avec une vieille Formule Vée ou Renault!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

31° Vue d’ambiance de l’un des palais.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

32° Le classique "avant- après".

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

33° McLaren M1B Can Am de 1966… avec une bande son fabuleuse!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

34° La Talbot Lago T150 carrossée par Figoni et Falaschi, présentée par le musée Louwman.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

35° Autoworld présentait l’Arrows A8 1985 à moteur BMW de Thierry Boutsen.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

36° La Cité de l’Automobile a amené le prototype Panhard Dinavia, application des principes de l’aérodynamique de Paul Jaray. Il a évolué pour devenir la Dyna Z, à carrosserie tout alu, en 1953.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

37° Cette Cisitalia 202 SMM a été produite entre 1947 et 1948 à raison d’une vingtaine d’exemplaires. Tazio Nuvolari en a utilisé une lors des Mille Miglia 1947, qu’il a terminé en seconde position.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

38° Le musée de Beaulieu exposait le moteur de la Sunbeam 1000 ch de record. Cet engin a battu le record de vitesse à Daytona le 29 mars 1927, atteignant 327,97 km/h, passant ainsi la barre magique des 200 MPH. Son pilote était Henry Seagrave.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

39° Si vous aimez les voitures de record, il y avait aussi cette petite Siata 500 cm3 à moteur Fiat qui a été construite entre 1938 et 1946. La carrosserie est signée Motto. Restaurée, elle est à vendre pour 375.000 €!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

40° Autre rareté, cette Cisitalia D46 Monoposto de 1947, qui a couru le grand prix de Berne en 1948, aux mains d’Harry Schell.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

41° Pour amateurs d’italiennes très exclusives, cette Cisitalia 505 DF de 1953 possède une carrosserie signée Ghia. Le moteur est un FIAT 1900 équipé de pièces Cisitalia comme une culasse préparée et deux carburateurs Weber.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

42° Pour les grands enfants… combien sommes-nous à avoir rêvé devant un beau garage pour St Nicolas ou la Noël? Et combien en rêvent encore, d’ailleurs!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

43° Une belle 911 cabriolet 3,2 l de 1985 affichée à moins de 60.000 €… la flambée des prix serait-elle terminée?

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

44° Cette Alfa Romeo Junior Bertone Scalino exposée dans le village FBVA a le mérite de remettre certaines pendules à l’heure… en pleine restauration, elle expose tous les endroits à problèmes de sa carrosserie, permettant ainsi aux amateurs de pouvoir vérifier au mieux d’autres exemplaires présents sur le salon.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

45° Deux modèles emblématiques sur le stand du Volvo Classic Club Belgium: une Amazone et une 245.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

46° La famille Zapp, originaire d’Argentine, sillonne le monde depuis 17 ans dans cette Graham-Paige 610 de 1928. La voiture affiche désormais plus de 360.000 km et est dans un état de fraicheur étonnant, bien qu’ayant sillonné le monde: 83 pays en 17 ans! Au fil du temps, quatre enfants sont même venus au monde au cours de ce fabuleux voyage! Ils ont fait un arrêt à Interclassics avant de continuer cette épopée d'une autre époque.

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

47° Les deux-roues n’étaient pas trop représentés mais les amateurs de Vespa n’avaient ici que l’embarras du choix!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

48° Toutes les années 70 résumées en une photo avec cette Ami 8 break au merveilleux intérieur rouge!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

49° BMW M5 E34: admirez les jantes «turbine» d’origine qui font penser à de vulgaires enjoliveurs plastiques de chez Auto5!

interclassics,brussels,2017,ancêtre,collection,vente,échange,enchères,porsche,bmw,ferrari,maserati,histoire,patrimoine

50° 2017 marquant le soixantième anniversaire de la Fiat 500, le club belge de la marque ne pouvait manquer ce rendez-vous.

14:15 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : interclassics, brussels, 2017, ancêtre, collection, vente, échange, enchères, porsche, bmw, ferrari, maserati, histoire, patrimoine | | |

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Claude Yvens et Christophe Gaascht retracent l’histoire de la société « Application Polyester Armé Liège » et de ses réalisations automobiles en 176 pages et 250 photos.

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Le maître et l’élève

En 1959, Bruno Vidick s’ouvre à son professeur de carrosserie, Edmond Pery, de son envie de construire des voitures. Dès l’année suivante, ils se mettent au travail sur une base facile à utiliser et largement disponible: un châssis plate-forme de VW Coccinelle. En Europe, et plus particulièrement en Belgique, le polyester est encore peu connu et utilisé, à la différence des Etats- Unis. Facile à mettre en œuvre, il permet de réaliser facilement et à prix raisonnable des carrosseries.

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Un premier coupé

Esthétiquement très réussie, la première APAL coupé est réalisée de façon très artisanale et doit être vendue à un prix très élevé. En trois ans, une centaine d’exemplaires trouvent quand même preneur mais le petit constructeur passe à la monoplace de Formule Vée, alors en plein boom. C’est un succès avec 375 voitures qui sortent des établissements de Blégny.

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

La vague des buggies

Emblématique des années 60, venu de Californie, le beach buggy est dû à l’imagination de Bruce Meyers. Les buggies sont réalisés facilement en posant une caisse en polyester sur un châssis roulant de VW Coccinelle. Celui-ci peut conserver son empattement d’origine et offrir quatre places ou être raccourci et devenir encore plus sportif… Même si le moteur VW reste complètement d’origine, la réduction du poids est largement suffisante pour lui offrir des performances adéquates. Sans parler d’autres avantages en matière de franchissement qui en font un engin imbattable dans le sable!

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Des difficultés…

Même si un incendie ravage les installations de la marque, Edmond Pery se bat et durant de nombreuses années, le succès est au rendez-vous: 5.000 buggies portent fièrement le Perron liégeois un peu partout dans le monde. L’Horizon sera malheureusement un échec…

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

La vague retombe dans les années 80 et APAL se réoriente alors vers les répliques de Porsche 356 Speedster. Malheureusement, l’arrêt de la commercialisation de la Coccinelle et le renforcement de la législation sur les véhicules auront finalement raison de cette aventure au début des années 90… Néanmoins, plus de 6.000 véhicules sont assemblés par la marque! (Texte: Dimitri Urbain)

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Ce bel hommage à l’aventure APAL et tous ceux qui y ont pris part , APAL, le défi liégeois, ISBN 978-2-9601019-4-2, est disponible au prix de 40 € chez Benoit Deliège Editions www.benoitdeliege.be- info@benoitdeliege.be ou 003287/23.20.08.

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

Apal,le défi liégeois,livre,librairie,littérature,claude,yvens,christophe,gaascht,250 photos,1959,

15:07 Écrit par Benoît Lays dans Actualité, Histoire, Industrie, Littérature | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : apal, le défi liégeois, livre, librairie, littérature, claude, yvens, christophe, gaascht, 250 photos, 1959 | | |